Actualités

Helldeer Redeye : le traîneau du père Noël a droit à toute une amélioration

Premier coup d’œil au traîneau Challenger SRT Hellcat Redeye

Premier coup d’œil au traîneau Challenger SRT Hellcat Redeye

L’une des conséquences sous-estimées de la croissance de la population mondiale (7,5 milliards, et le nombre ne cesse d’augmenter) est la pression que cela met sur le père Noël lorsque vient le temps de faire sa tournée pour apporter des cadeaux à tous les petits enfants en une seule nuit. Heureusement, il est venu à l’idée des gentils employés chez Dodge/SRT qu’améliorer la qualité du groupe motopropulseur du père Noël pour le faire passer de petits rennes à de puissants chevaux et que d’en augmenter le nombre de 8 à 797 pourrait vraiment aider à accélérer le processus de distribution des cadeaux. C’est exact, ce n’est pas qu’un Helldeer de 707 chevaux, c’est un Helldeer Redeye, comme l’indique l’insigne modifié avec des bois de cervidé.

Un secret de fabrication des lutins qui n’a pas été divulgué dans la presse lors du gala de lancement du traîneau à Los Angeles concerne la manière exacte dont cette puissance considérable est transformée en mouvement, puisque les pneus P Zero 275/40ZR20 ont tous été remplacés par des patins de traîneau. Après un examen attentif, l’humble directeur technique que je suis a déduit que le mouvement vers l’avant se produit par l’entremise de l’échappement expulsé hors des tuyaux arrière montés sur le carénage, et que la direction est contrôlée en redirigeant l’abondant flux d’échappement vers l’une des quatre sorties des propulseurs latéraux situés là où les roues avant se trouvent sur les Challenger qui se déplacent sur la terre ferme. Le ralentissement est donc entièrement laissé à la friction de l’atmosphère et de la neige sur les toits des maisons.

Le plus gros inconvénient apparent auquel le père Noël devrait se préparer est bien connu de la plupart des adeptes de muscle car : l’espace pour les cadeaux à l’arrière est beaucoup plus restreint que dans le traîneau tiré par des rennes auquel il est habitué. Ce Noël, nous aurons donc hâte de savoir si l’amélioration de la vitesse rendue possible par la puissance 99 fois plus grande pourra compenser la nécessité de retourner plus souvent au centre de distribution du Pôle Nord pour remplir le coffre. Revenez voir au lendemain de Noël pour un rapport complet.