Camion de l’année Prix

GMC Sierra : finaliste au titre de Camion de l’année Motor Trend 2019

Deux pas en avant, un pas en arrière

Deux pas en avant, un pas en arrière

Nous aimons : son hayon bien conçu, sa conduite précise, son design attirant

Nous n’aimons pas : le fait qu’il partage encore trop d’éléments avec Chevrolet, sa valeur douteuse

GMC dit depuis des années vouloir se distancier de Chevrolet, et ce dernier modèle représente le plus grand pas à ce jour pour le Sierra. Même si de nombreux aspects du véhicule valent le coup, le constructeur peut encore faire mieux.

« J’apprécie les nouvelles caractéristiques qui aident à distinguer les modèles GMC des modèles Chevrolet, comme le hayon MultiPro, le contrôle adaptatif de la suspension et le plateau en fibre de carbone, livrable plus tard, a déclaré Kelly Pleskot. Pour une fois, le choix entre Chevrolet et GMC pourrait être plus complexe que juste une préférence d’insigne. »

Les opinions divergeaient quant à la fréquence à laquelle l’ingénieux hayon serait utilisé, mais nous avons convenu du fait que l’idée était bonne et bien exécutée. Nous avons aussi aimé le grand écran transparent de l’affichage tête haute et la conduite stable et précise. Les camions GMC se tirent particulièrement bien d’affaire lors des essais de remorquage, grimpant la montagne avec facilité, puis rétrogradant sans problème pour maintenir la vitesse lors de la descente.

Les camions de luxe ont toutefois plus de difficulté à prouver leur valeur, puisqu’il manque plusieurs des caractéristiques offertes sur le Ram Limited pour à peu près le même prix, comme un régulateur de vitesse adaptatif. Le comble, c’est le fait que les camions de GMC que nous avons essayés n’étaient même pas équipés du plateau exclusif en fibre de carbone.

« Je paie plus de 65 000 $ et j’obtiens un intérieur comme celui-ci? s’est demandé Miguel Cortina. En plus d’avoir l’air vieux, cet intérieur noir ne semble pas typique de GM, qui offre des combinaisons de couleurs très intéressantes sur d’autres modèles. »

Christian Seabaugh a également critiqué l’intérieur. « Si FCA a les moyens d’offrir un intérieur différent dans chaque version du nouveau Ram 1500, a-t-il écrit, GMC pourrait certainement trouver quelques dollars pour différencier le Sierra Denali du reste de la gamme Sierra, et encore plus du Silverado. L’intérieur n’est absolument pas convaincant, avec exactement les mêmes plastiques, boutons et commutateurs qu’un Silverado de 45 000 $. »