Actualités Camion de l’année Prix

Ford F-150: finaliste au titre de Camion de l’année Motor Trend 2017

Un succès de vente ayant droit à des améliorations

Un succès de vente ayant droit à des améliorations

Pour sa troisième année modèle, le F-150 a reçu un nouveau groupe motopropulseur et quelques améliorations.

Les modifications de Ford à la plateforme P552 sont un véritable plus. Le nouveau moteur V6 à turbocompresseur double de 3,5 litres avec système de démarrage-arrêt automatique est magique, produisant 375 chevaux, soit 10 de plus qu’auparavant, et 470 lb-pi de couple, soit 50 de plus qu’auparavant.

Regardez la cérémonie de remise des prix Motor Trend 2017 EN DIRECT le 14 novembre à 19 h 30 (HP) et ne manquez pas tous les derniers détails sur la Voiture, le Camion et le VUS de l’année au MotorTrendAwards.com!

2017 Ford F 150 Platinum 4x4 EcoBoost front three quarter drift

Jumelé à une nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports, notre camion en version platine atteint les 100 km/h plus rapidement que les modèles 2015, c’est-à-dire en 0,3 seconde de moins (il le fait en 6,1 secondes, ce qui est phénoménal pour ce type de véhicule!). Il a aussi franchi le quart de mille en 0,3 seconde de moins, c’est-à-dire en 14,7 secondes, ce qui nous a menés à nous poser la question suivante : « N’y avait-il pas que les voitures sport qui pouvaient passer le quart de mille en 14 secondes il y a quelques années? » Pourtant, la consommation calculée selon notre programme Cotes réelles s’est améliorée, passant de 15,9/11,8/14,7 L/100 km (en ville, sur route et combinée) à 13,8/11,6/12,6 L/100 km, des chiffres plus impressionnants.

Le directeur des essais, Kim Reynolds, a considéré le volant du Ford comme étant « caoutchouteux, mais parfois autoritaire ». Aussi, la qualité de la conduite est inférieure à celle des autres modèles de sa catégorie. Edward Loh a d’ailleurs dit que la conduite était « plus énergique que celle du Titan de Nissan, et [qu’il] croit que le titre du meilleur de la catégorie revient encore au Ram, avec sa suspension pneumatique optionnelle ». Le F-150 a pu facilement tirer nos remorques, mais il a été le seul participant à nous faire vivre un moment de frayeur lorsque vous avons franchi la crête Union Pass, où il n’a pas semblé complètement stable lors de la descente.

Les points importants, les panneaux de carrosserie en aluminium, les nombreux angles de caméra et les technologies d’assistance au remorquage, nous ont impressionnés. Mais des défauts déjà vus, comme le levier de vitesse aux traits caricaturaux, nous ont dérangés.

Jonny Lieberman a louangé les gens de Ford puisqu’ils connaissent le segment particulièrement bien et qu’ils ont su s’adapter rapidement en offrant un nouveau moteur, une nouvelle transmission et une direction repensée : « Je les félicite d’avoir effectué autant de changements en si peu de temps. »