Prix Voiture de l’année

Finaliste pour la Voiture de l’année 2020 : Kia Soul 2020

La boîte excentrique révèle ses atouts

La boîte excentrique révèle ses atouts

Avantages :

  • Un excellent réglage de la TVC
  • Un style emblématique conservé
  • Une tenue de route et une maniabilité surprenantes

Inconvénients :

  • Beaucoup de bruit de vent
  • Une diminution du rapport qualité-prix
  • Des matériaux d’intérieur légèrement bon marché

 

En tant que dernière boîte sur l’étagère, le Kia Soul 2020 est dans une classe à part. Maintenant à sa troisième génération, le Soul séduit avec son utilité, son caractère et les manières louables dont il fait preuve sur la route. Soutenu par une nouvelle plateforme et affichant un design extérieur familier mais nouveau, le Soul 2020 est l’outsider excentrique jouant dans la cour des grands.

Comme ses prédécesseurs, le Soul 2020 a divisé les opinions dès qu’il a été aperçu. Miguel Cortina, directeur de la rédaction de Motor Trend en Español, n’aimait pas la conception de l’avant. À l’opposé, les juges invités (et experts de renom en matière de conception) Chris Theodore et Ian Callum ont aimé cette dernière évolution. D’après Chris, il s’agit « d’une version rafraîchissante de l’original ». Quant à Ian, il a décrit l’apparence du Soul comme étant honnête, nouvelle et « faite par des gens qui s’y connaissent ». Une fois à l’intérieur, le directeur de la rédaction, Mark Rechtin, a décrit l’habitacle comme étant « maladroit et trapu, mais d’une manière intéressante ».

Pour compenser le bruit du vent que créent ses proportions cubiques, le véhicule possède un habitacle spacieux malgré sa petite aire de contact extérieure. Chris a apprécié les sièges avant et arrière, qui conviennent sans problème pour quatre adultes. La capacité de chargement est respectable et vous offre amplement de place pour transporter vos affaires, surtout lorsque le plancher de chargement est réglé dans sa position la plus basse et que les sièges arrière sont rabattus. De plus, l’aménagement bien pensé de l’habitacle et un système d’infodivertissement convivial minimisent la courbe d’apprentissage grâce aux commandes du Soul transmises sur le grand écran tactile de 10,3 pouces.

Des détails intéressants, tels que les garnitures et les surpiqûres contrastantes rouges de la version GT-Line Turbo, ajoutent un air de jeunesse. Même la finition métallisée plus traditionnelle de la version X-Line a obtenu les éloges de la rédactrice en poste à Detroit, Alisa Priddle, pour avoir ajouté de la couleur à cette mer de plastique noir. L’éclairage ambiant qui suit le rythme de la musique est de retour et s’étend maintenant à la garniture de la porte. Malheureusement, il n’est offert que sur le modèle haut de gamme. Le reste de la gamme n’y a pas droit, ce qui est dommage compte tenu du caractère du Soul. Bien que le chef du bureau international, Angus MacKenzie, ait noté « À l’attention de Toyota : Voilà ce que j’appelle de l’originalité », la qualité des matériaux pourrait être améliorée. Le rédacteur Alex Nishimoto, lui, a associé certains éléments de l’habitacle à « un loyer légèrement bas ».

Les manières sophistiquées du Soul 2020 sur la route ont surpris nos juges. La qualité de roulement, en particulier, est impressionnante, surtout si l’on considère que les modèles de Soul à essence sont équipés d’une bonne vieille suspension arrière à poutre de torsion. Alex a dit qu’on ne remarquait même pas les gros nids-de-poule présents sur notre boucle de Tehachapi à bord du Soul X-Line. Même le GT-Line Turbo offrait une conduite confortable, malgré la calibration plus sportive de sa suspension et ses jantes de 18 pouces chaussées de pneus avec moins de flanc. Quand les routes sont devenues sinueuses, le Soul 2020 s’y est attaqué avec plaisir. Le rédacteur en chef, Ed Loh, a déclaré : « On s’amuse tellement dans des conditions de conduite animées. Le Soul s’en sort très bien. »

 

La TVC bien réglée, jumelée au moteur de base de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne, est également une surprise. Angus l’a décrite comme « l’une des meilleures de l’industrie, travaillant adroitement le couple pour que le moteur ne crie pas et ne gémisse pas sous une lourde charge ». Si vous souhaitez plus de vitesse, optez pour le GT-Line Turbo. Toutefois, il n’est malheureusement offert que sur les modèles haut de gamme, ce qui en limite l’accès. Sinon, la boîte de vitesses automatique à double embrayage et à sept rapports pourrait encore avoir besoin d’une certaine mise au point. Le directeur technique, Frank Markus, a pour sa part constaté qu’il n’y a pas de rétrogradation à l’approche d’un virage, et ce, y compris en mode Sport.

Bien que le Soul 2020 comprenne toujours une longue liste d’équipement de série, son rapport qualité-prix a légèrement diminué. Seule la version haut de gamme GT-Line Turbo bénéficie de l’ensemble complet de technologies d’aide au conducteur, alors que les versions inférieures ne bénéficient que de certaines fonctions. Les versions de base de la Honda Civic et de la Toyota Corolla bénéficient de presque tout, ce qui souligne davantage le fait que le Soul n’est plus aussi fort qu’il l’était dans le domaine du « plus pour votre argent ». Stefan Ogbac