Actualités Salons de l'auto Sema

Est-ce la WRX? Le concept Subaru Viziv Performance dévoilé à Tokyo

La mystérieuse voiture de salon dévoilée en grande pompe

La mystérieuse voiture de salon dévoilée en grande pompe

La Subaru Corporation, autrefois appelée Fuji Heavy Industries, a profité du Salon de l’auto de Tokyo 2017 pour annoncer quelques nouveautés. L’une d’entre elles est le concept Viziv Performance, présenté en grande primeur afin de nous montrer ce à quoi pourrait ressembler la WRX de prochaine génération.

On a utilisé beaucoup de jargon savant pour, finalement, ne dévoiler que très peu de détails à propos de la voiture. Voici trois choses que nous avons apprises :

Le nom

Viziv veut dire quelque chose. Enfin, presque. Selon le dossier de presse, « Viziv est un néologisme signifiant la vision pour l’innovation ».

Les dimensions de la carrosserie

 

À l’instar de la Subaru Impreza et de la WRZ, la Viziv est une berline sport à cinq places. Ses dimensions (longueur, largeur et hauteur) sont de 463,0 cm, 195,1 cm et 143,0 cm, avec un empattement de 273,1 cm. La WRX actuelle (459,5 cm x 179,6 cm x 147,6 cm) est plus petite et plus basse que la Viziv, mais les dimensions des véhicules concept sont toujours exagérées avant d’être ajustées à la réalité lors de la production. Ce qui est intéressant, c’est que l’empattement de la Viziv est plus long de 8,1 cm que celui de la WRX (264,9 cm). Si la voiture de production garde cet empattement, les passagers arrière seront beaucoup moins à l’étroit, et si les roues et les pneus 245/40R20 du concept se retrouvent sur la voiture, il s’agira de la première fois que Subaru offre des caoutchoucs de l’usine.

Les caractéristiques du design

Les concepteurs de Subaru s’appuient encore sur le passé de l’Impreza WRX au sein du World Rally Championship, même si l’entreprise n’a pas participé à l’événement depuis 2008. Selon le communiqué de presse de Subaru, le concept Viziv représente la philosophie de conception « Dynamic X Solid » avec ses phares en œil de faucon de chaque côté de la calandre en trois dimensions, sa « carrosserie rigide orientée vers l’avant avec un centre de gravité très bas et les ailes évasées dynamiques » et « l’aperçu audacieux de l’échappement dans le pare-chocs arrière ».

Peu importe l’allure de la voiture de production inspirée du concept, Subaru va y ajouter certaines de ses technologies, comme un moteur à cylindres à plat horizontalement opposés, une traction intégrale symétrique et des technologies de conduite autonome basées sur le système EyeSight. Le constructeur est particulièrement fier du système EyeSight, que l’on retrouve sur 1,5 million de véhicules vendus partout dans le monde.