Essais

Essai de la Lexus RC F Track Edition 2020 : plus légère et plus forte

Lexus crée la RC la plus excitante à ce jour

Lexus crée la RC la plus excitante à ce jour

Le nom de la Lexus RC F Track Edition 2020 et sa grande aile nous font penser à la voiture de course RC F GT3; Lexus affirme qu’il y a réellement un lien, principalement avec la technologie aérodynamique. La Track Edition est toujours munie de l’imposant moteur V8 de la RC F que nous avons appris à aimer, et elle est plus légère que le modèle 2019.

Cette dernière partie est importante parce que, comme nous l’avons déjà dit, la RC est une voiture fondamentalement lourde. La dernière fois que nous avons pesé une RC F, celle-ci pesait 1833 kg, la plus lourde parmi ses concurrentes. Lexus a déployé d’importants efforts pour réduire la charge pondérale de la version Track Edition. Un plus petit compresseur de climatisation, par exemple, permet d’enlever moins de la moitié d’un kilo, tandis qu’un collecteur d’admission plus léger et de nouveaux demi-essieux creux allègent la voiture de 0,7 kg et 1,8 kg, respectivement.

De légères améliorations ici et là aident certainement à réduire le poids, mais les plus grandes différences découlent de l’utilisation de la fibre de carbone. Le toit et le capot sont faits de matériaux légers, tout comme le renfort derrière les sièges arrière. Les disques de frein Brembo à matrice céramique enlèvent 22 kg de poids non suspendu et les roues BBS forgées de 19 pouces sont, elles, plus légères de 2,7 kg. En tout, Lexus indique que la RC F Track Edition 2020 est plus légère de 80,3 kg que la RC F 2019.

De nos jours, les moteurs à aspiration naturelle et à huit cylindres sont de plus en plus rares, et celui de la RC ne déçoit pas. Le V8 de 5,0 litres demeure essentiellement inchangé par rapport au modèle 2019, mais il produit maintenant 472 chevaux et 395 lb-pi de couple, soit 5 chevaux et 6 lb-pi de plus qu’auparavant. Le nouveau silencieux exclusif en titane de l’échappement de la Track Edition ajoute une note audacieuse tout à fait fantastique. En plus d’alléger la voiture de 6,8 kg grâce à son échappement de luxe, il résonne naturellement à l’intérieur de l’habitacle, sans être bonifié par des haut-parleurs dans la RC F (et le retrait de ces haut-parleurs réduit le poids de 0,5 kg).

Nous avons eu la chance de conduire la RC F Track Edition 2020, ainsi que la nouvelle RC F 2020, sur le parcours de 2,9 km du Thermal Club au sud de Palm Springs, en Californie. Lexus assure une accélération de 0 à 100 km améliorée, soit d’un peu moins de 4 secondes grâce à un rapport final plus élevé (3,13 contre 2,97) et à une nouvelle fonction de contrôle de démarrage. L’accélération à partir d’un arrêt semble plus énergique (même sans la fonction de contrôle de démarrage), et l’alimentation est linéaire (Lexus dit qu’elle a également amélioré la progression du papillon des gaz). La boîte de vitesses à huit rapports, la même que celle du modèle précédent, est relativement rapide, bien que, lors de notre essai, elle ait attendu un peu avant de rétrograder au début d’un virage, ce qui a quelque peu perturbé le châssis. Nous vous recommandons d’utiliser les palettes de passage des rapports pour éviter ces problèmes. À l’instar de la RC F, la Track Edition offre des modes de conduite sélectionnables (y compris les modes Eco, Sport et Sport+) qui permettent de pousser encore plus loin les ajustements aux changements de rapport et à la performance du papillon des gaz.

Les éléments aérodynamiques empruntés à la voiture de course GT3 comprennent un séparateur avant en fibre de carbone et des ailettes qui réduisent la portance, tandis que des bas de caisse redessinés améliorent la circulation de l’air au-delà des roues arrière. Entre-temps, l’aile arrière fixe en fibre de carbone remplace le becquet actif de la RC F; non seulement elle réduit la traînée et la portance, mais elle contribue aussi à une déportance pouvant atteindre 26 kg. De plus, les prises d’air distinctives des ailes avant de la RC F ont été agrandies pour améliorer le refroidissement des freins. Cela dit, la Track Edition procurait une impression d’assurance et de stabilité à grande vitesse dans les deux lignes droites sur la piste du Thermal Club, et les freins ont conservé leur mordant et une excellente sensation pendant tous nos tours de piste.

Lexus a décidé de ne pas offrir son génial différentiel à vecteur de couple dans la RC F Track Edition, affirmant que le différentiel à glissement limité Torsen permet au conducteur de mieux contrôler la voiture. La Track Edition encaisse bien toute la puissance développée par son moteur, même si le conducteur appuie sur l’accélérateur un peu tôt à la sortie d’un virage. Les nouveaux pneus Michelin Pilot 4S (qui remplacent les anciens Super Sport) y sont certainement pour quelque chose.

Mis à part des bagues plus rigides sur la crémaillère et le faux cadre arrière, et un support moteur repensé, le châssis est à peu près inchangé. Une série de virages rapides en S sur la piste du Thermal Club nous a rappelé que la RC F est un coupé bien ancré sur ses roues, avec une direction rapide et réactive.

Malheureusement, nous n’avons pas pu conduire la Track Edition sur la voie publique, mais nous n’avons aucune raison de douter qu’il s’agit d’une voiture de promenade luxueuse et confortable, ce qui était plus important pour Lexus que de fabriquer un bolide de course extrême.

La production est limitée à 400 unités à l’échelle mondiale, dont seulement 50 destinées à être vendues aux États-Unis. Chaque unité coûtera 97 675 $ US.

Ces chiffres donneront aux défaitistes amplement de raisons de se plaindre, en faisant remarquer que la RC F 2020 de base est beaucoup plus abordable (87 570 $ au Canada), tout en partageant bon nombre des améliorations de la Track Edition, y compris la fonction de contrôle de démarrage, les nouveaux pneus et les réglages du moteur et de la transmission, sans oublier le fait que la RC F de série offre le différentiel à vecteur de couple. Selon le peu de temps que nous avons passé avec les deux voitures, nous pouvons imaginer qu’ils diront que la Track Edition, même si elle est agréable et intéressante à conduire, n’est pas très différente de la RC F ordinaire, alors qu’ils auraient probablement souhaité des éléments comme des pneus plus larges et plus adhérents, une suspension plus rigide ou des sièges offrant plus de support. Alors Lexus pourrait en rajouter; nous sommes prêts.