Essais

Essai de la Chevrolet Bolt EV 2020 : une autonomie améliorée face à des températures froides

L’autonomie de cette Voiture de l’année mise à l’épreuve

L’autonomie de cette Voiture de l’année mise à l’épreuve

Les acheteurs de véhicules électriques se préoccupent de deux choses cruciales : l’autonomie du véhicule et le temps qu’il faut pour le recharger. Jusqu’à l’année-modèle 2019, la Chevrolet Bolt EV, notre Voiture de l’année 2017, avait une autonomie de 383 km, mais une légère refonte de milieu de cycle pour l’année-modèle 2020 la fait passer à 417 km. Même si cette augmentation peut sembler négligeable, elle ne l’est pas lorsqu’on jette un coup d’œil aux rivaux électriques de Chevrolet. Considérant que les constructeurs Hyundai, Kia et Tesla offrent tous des véhicules électriques d’une autonomie d’au moins 385 km pour moins de 50 000 $, la modeste augmentation de l’autonomie apportée par Chevrolet permet à la Bolt EV de demeurer concurrentielle.

La durée des recharges reste la même : il faut environ 10 heures pour recharger complètement la batterie avec un chargeur de niveau 2, et lorsque la batterie est à plat, les utilisateurs peuvent obtenir une autonomie allant jusqu’à 140 km en 30 minutes avec un chargeur de niveau 3. Ceux qui n’ont pas accès à un chargeur rapide à la maison peuvent s’attendre à une recharge d’environ 6 km par heure avec un chargeur de 120 V.

En plus d’une autonomie accrue, la refonte de la Bolt EV inclut également quelques petites améliorations. Une nouvelle calandre modifie l’apparence de l’avant, et la voiture dispose désormais de caméras haute définition pour la caméra de recul, le système de caméra panoramique et la deuxième génération du rétroviseur à affichage, qui est sans cadre et dotée de réglages en option. À part cela, l’intérieur et l’extérieur demeurent les mêmes, sauf pour ce qui est de deux nouvelles options de couleur extérieure, orange métallisé et bleu oasis. (La Bolt EV 2019 est illustrée ici.)

Mais comment les ingénieurs ont-ils augmenté l’autonomie de la batterie sans modifier sa taille ou son poids? La batterie mise à jour est passée de 60 kWh à 66 kWh, soit une augmentation de 10 %. Les ingénieurs ont changé le matériau et la composition chimique de la batterie au lithium-ion, mais le nombre d’électrons reste le même. Une modification du ratio de manganèse, de lithium, de cobalt et de nickel les a aidés à atteindre leur objectif de 10 %, qui se traduit par 34 km supplémentaires d’autonomie.

Pour tester cette nouvelle autonomie, nous avons conduit de Tacoma, dans l’État de Washington, jusqu’à Portland, en Oregon. Au lieu de parcourir 232 km sur l’autoroute Interstate 5, nous avons choisi la route panoramique et sommes allés vers l’ouest pour rejoindre la route U.S. 101, puis nous avons conduit vers le sud jusqu’à Astoria, en Oregon, d’où nous nous sommes ensuite dirigés vers le sud-est jusqu’à Portland. La Bolt EV 2020 aurait dû parcourir le trajet de 396 km sans problème, mais un front froid hâtif a apporté des températures fraîches sur la côte nord-ouest du Pacifique et a eu des répercussions sur notre autonomie. Lorsque nous avons quitté Tacoma, la température était de 3 degrés, mais heureusement, une fois que nous sommes sortis des embouteillages de l’heure de pointe, nous avons constaté une augmentation de l’autonomie grâce à l’intelligent système de freinage à récupération d’énergie de la Bolt EV. La plupart du temps, mon copilote et moi roulions en mode basse vitesse, qui procure une récupération d’énergie plus vigoureuse lorsqu’on enlève le pied de l’accélérateur. L’utilisation des palettes de passage des rapports pour récupérer encore plus d’énergie a également aidé pendant l’heure de pointe. Toutefois, quand nous nous sommes retrouvés en campagne, il est devenu clair que nous n’allions pas arriver à Portland avec une seule charge.

Nous sommes arrivés à notre arrêt pour dîner à Astoria avec encore 155 km à parcourir, mais l’ordinateur de bord indiquait qu’il ne nous restait que 105 km d’énergie. Nous sommes arrivés à une station de recharge rapide à courant continu d’Electrify America à Kelso, Washington, avec une autonomie de 40 km. Après un arrêt de 15 minutes, notre autonomie est passée à 116 km, assez pour arriver à l’aéroport international de Portland pour mon vol de retour.

Lors de notre essai, la Bolt EV 2020 a eu assez d’énergie pour parcourir environ 320 km de notre trajet, soit bien en deçà des 417 km promis (et moins que les 383 km de la Bolt EV 2019). Mais on ne peut pas tout mettre sur le dos de la voiture. C’est n’est pas facile lorsque vous pensez avoir suffisamment d’autonomie pour vous rendre là où vous allez, mais que les conditions météorologiques vous nuisent. Les températures froides affectent la performance de la batterie; de fortes rafales ont également contribué à notre manque d’autonomie. Cependant, l’arrêt rapide de 15 minutes nous a suffi pour poursuivre notre route.

Et même si les installations de recharge ne sont pas encore excellentes, elles s’améliorent. L’un des chargeurs d’Electrify America ne fonctionnait pas quand nous sommes arrivés à la station, et comme il n’y avait que trois chargeurs disponibles, certains des journalistes qui sont arrivés après nous ont dû attendre pour recharger leur véhicule. Par contre, Chevrolet prend des mesures pour simplifier la vie des conducteurs qui veulent recharger leur Bolt EV. L’application myChevrolet comprend une fonction de navigation montrant les emplacements équipés de chargeurs rapides sur votre itinéraire.

La Bolt EV est toujours une voiture amusante à conduire. Elle offre un couple instantané, comme toutes les voitures électriques, et une bonne conduite sur les routes sinueuses. Ses 200 chevaux et son couple de 266 lb-pi permettent de passer de 0 à 100 en environ 6 secondes. (Notre Bolt EV 2017 d’essai à long terme le fait en 6,3 secondes.) Et bien qu’elle ait quelques défauts, comme un habitacle bruyant, elle continue d’être une voiture électrique remarquable.

Bien que l’habitacle contienne beaucoup de plastique dur, les concepteurs de Chevrolet ont judicieusement choisi une palette de couleurs différente pour le tableau de bord; la belle couleur blanche donne à l’habitacle un aspect haut de gamme. Le grand écran d’infodivertissement de 10,2 pouces possède des graphismes modernes et des couleurs branchées qui lui donnent de la personnalité, et le tableau de bord numérique de 8,0 pouces est lumineux et facile à lire. Nous aimerions qu’il y ait un peu plus d’espace de chargement, mais l’espace pour les passagers est tout de même suffisant, tant à l’avant qu’à l’arrière.

Il est indéniable que la Bolt EV que nous avons couronnée Voiture de l’année Motor Trend 2017 est aujourd’hui confrontée à plus de défis qu’à l’époque. Le Hyundai Kona électrique offre 415 km d’autonomie, la Tesla Model 3 Autonomie Standard Plus, 386 km, et le Kia Niro EV, 385 km. Ils sont tous performants et offerts à des prix concurrentiels; le marché des véhicules électriques n’est plus le même qu’il y a trois ans. Seul l’avenir nous dira si la Bolt EV 2020 continuera à se démarquer autant qu’à ses débuts.