Actualités New York Salons de l'auto

Duel automobile : Toyota RAV4 2019 contre Subaru Forester 2019

Quel multisegment compact a conquis le Salon de New York?

Quel multisegment compact a conquis le Salon de New York?

Le RAV4 de Toyota est inarrêtable. Il est non seulement le modèle le plus vendu de Toyota, mais aussi le second véhicule le plus vendu au Canada, camions exclus. À ses débuts au Salon de l’auto de New York, la cinquième génération du RAV4 semble évoluer afin de répondre à la cadence rapide des mises à jour de ses concurrents. Subaru a également dévoilé son Forester de cinquième génération dans la métropole américaine, faisant le pari audacieux de simplifier ses choix de moteurs et de boîtes de vitesses. Le Forester peut-il gagner du terrain sur le RAV4? Lequel semblait le plus impressionnant sur le plancher de la salle d’exposition? Les réponses se trouvent plus bas.

Le design

Toyota a saisi sa chance de proposer un RAV4 à l’allure complètement nouvelle. Fini le visage rondelet, l’avant présente des coins droits. Les phares aux extrémités pointues sont une nouveauté et la calandre a fait l’objet d’une refonte complète afin de ressembler à celle de certaines versions du Tacoma. Notons également les logements de roue distinctement octogonaux, le becquet et le système d’échappement double.

Le design du Forester n’a pas autant changé. Bien que le modèle ait reçu de nouveaux phares et des feux arrière en forme de C, Subaru compte généralement sur une formule éprouvée. Dans l’ensemble, son apparence est un peu douce comparativement au RAV4 en raison des logements de roue classiques, de la calandre moins large et de l’absence de plaque de protection proéminente. Les modèles sport semblent un peu plus fringants avec leurs jantes noires, cadres de calandre noir lustré et accents orange.

Les groupes motopropulseurs

Comme c’est souvent le cas au lancement de nouvelles générations de véhicules, les constructeurs proposent de nouveaux moteurs pour les deux modèles. Aucun n’est turbocompressé. Celui du Toyota est un engin de 2,5 litres à quatre cylindres en ligne. Sa puissance n’a pas été annoncée, mais nous croyons que son rendement s’apparentera à celui de la nouvelle Camry, qui produit 203 chevaux et 184 lb-pi de couple. Le constructeur a remplacé l’ancienne boîte de vitesses automatique à six rapports par une nouvelle boîte à huit rapports.

Subaru a supprimé son moteur turbocompressé de 250 chevaux de la gamme Forester cette année. L’une des caractéristiques les plus distinctives du modèle, elle lui procurait une accélération remarquable par rapport à ses rivaux (6,8 secondes pour atteindre 100 km/h lors de nos tests). Le Forester dispose désormais d’un moteur de 2,5 litres à quatre cylindres à plat qui développe 182 chevaux et 176 lb-pi de couple, une augmentation de 12 chevaux et de 2 lb-pi par rapport au moteur précédent de même cylindrée. Comme Subaru a délaissé la boîte manuelle à six rapports, le véhicule n’est livrable qu’avec une transmission à variation continue. Bien sûr, il est uniquement offert avec la traction intégrale, contrairement au RAV4.

Toyota continuera d’offrir une version hybride. Celle-ci sera propulsée par un système hybride à moteur de 2,5 litres couplé à une transmission à variation continue.

La tenue de route et la maniabilité

Pour le moment, déterminer quel véhicule offrira la meilleure expérience derrière le volant est impossible, mais les deux concurrents devraient profiter d’améliorations considérables sur le plan de la qualité de conduite et de la tenue de route. Chacun d’eux adoptera la nouvelle architecture globale commune à de nombreux véhicules de leurs marques respectives (TNGA pour le RAV4 et plateforme globale Subaru pour le Forester). Le RAV4 a particulièrement besoin de rattraper ses rivaux en matière de dynamique de conduite. Espérons que la nouvelle génération sera à la hauteur.

La conduite sport et hors route

Subaru est réputée pour l’aventure, mais le nouveau RAV4 semble être en voie de tailler sa place. Les modèles à traction intégrale avec moteur à essence de celui-ci sont munis d’un sélecteur de mode multiterrain de série. Le conducteur a le choix entre quatre modes (Neige, Boue, Sable et Roche) pour traverser différents terrains. Sa garde au sol a augmenté de plus de 12 mm et sa voie élargie et ses porte-à-faux raccourcis à l’avant et à l’arrière devraient tous contribuer à la conduite hors route légère. La version XSE hybride promet quant à elle d’être le RAV4 le plus rapide lorsque jumelée à une suspension sport livrable.

Peu de signes laissent croire que le Forester sera plus athlétique que son ancien modèle, mais il faut s’attendre aux mêmes capacités impressionnantes hors des sentiers battus. Il bénéficie d’une traction intégrale de série et d’une garde au sol énorme de 221 mm. En plus de la traction intégrale de série, des modes de conduite Neige/Terre et Neige/Boue profonde.

La sécurité

Sans surprise, Toyota et Subaru excellent toutes les deux dans cette catégorie. De série, le RAV4 offre Toyota Safety Sense et le Forester propose EyeSight. Ces deux systèmes comprennent le freinage automatique précollision, le régulateur de vitesse dynamique et une foule d’autres caractéristiques de sécurité. Cependant, le modèle 2019 du Subaru obtient en nouveauté un système de reconnaissance faciale et de surveillance qui reconnaît les signes de fatigue ou de distraction du conducteur.

L’intérieur

Étrangement, l’intérieur du RAV4 a l’air plus moderne que celui du Forester. L’écran large autoportant, le tableau de bord fuselé et le levier sélecteur plus court lui confèrent une apparence nette. Pareillement au Forester, le RAV4 comprend Apple CarPlay. Le Subaru propose toutefois Android Auto alors que Toyota n’a pas fait savoir si elle offrira la fonction sur son petit multisegment.

Le lancement

La suprématie du RAV4 au chapitre des ventes n’est pas prête de finir, surtout maintenant que la nouvelle version promet des améliorations colossales comparativement au modèle actuel. Cela dit, les petites améliorations du Forester témoignent d’une délicate attention et devraient préserver la pertinence du modèle dans le segment, même si le puissant moteur turbocompressé de 2,0 litres nous manquera. Le RAV4 sera mis en vente cet hiver, sauf pour les versions hybrides qui arriveront au début de l’année 2019. Subaru n’a toujours pas précisé quand le Forester arrivera chez ses concessionnaires, mais il est attendu dès cette année.