Listes de voitures New York Salons de l'auto

Dévoilements au Salon de l’auto de New York 2019 : les meilleurs véhicules selon Motor Trend

D’excellents VUS en tête de file, plus quelques surprises

D’excellents VUS en tête de file, plus quelques surprises

Même si la majorité des gens à New York ont surtout affaire à des véhicules lorsqu’ils prennent un taxi, le Salon de l’auto international de New York est tout de même un événement important pour les constructeurs – et cette année ne faisait pas exception. Bien qu’il n’y ait pas eu de modèles qui ont volé la vedette, il y avait de nombreuses nouveautés de qualité dans les segments importants. C’est-à-dire que le salon était davantage axé sur ce que les consommateurs auront tendance à acheter que sur les véhicules de leurs rêves (bon, sauf pour la Porsche 911 Speedster). Poursuivez votre lecture pour savoir quels véhicules ont attiré l’attention de nos rédacteurs.


HYUNDAI VENUE 2020

Hyundai voit des possibilités d’introduire des véhicules de très petite taille sur le marché nord-américain. Réussir à produire un petit véhicule qui ne donne pas l’impression d’être bon marché est un immense défi, mais le constructeur y est parvenu avec le Venue, qui a une allure originale et attachante ainsi que suffisamment de prestance pour ne pas sembler intimidé par les véhicules plus gros sur la route. Sur le modèle à trois tons exposé, j’aime particulièrement la manière dont la peinture de couleur bronze industriel contraste avec le toit et les rétroviseurs blancs ainsi que les finitions gris pâle sur l’enjoliveur de calandre inférieure et les passages de roues. Il est propulsé par un moteur Gamma de 1,6 litre à quatre cylindres en ligne et à aspiration naturelle comprenant le nouveau système d’injection dans la lumière d’admission mixte de Hyundai et il est couplé à une nouvelle transmission à variation continue, en configuration à traction avant seulement. Il devrait être populaire auprès des milléniaux qui en apprécieront la connectivité aisée avec les appareils mobiles et le prix de base qui pourrait être sous la barre des 20 000 $. Aux fins de comparaison, notons que malgré leur apparence similaire, le Venue mesure 25 centimètres de moins que le Nissan Kicks. – Alisa Priddle


MERCEDES-BENZ GLS 2020

Le gros VUS de Mercedes a toujours eu la prestance nécessaire, mais n’avait pas les matériaux intérieurs haut de gamme requis pour vraiment mériter d’être désigné comme la Classe S des VUS. Il se faisait vieux et cela paraissait. Mercedes a remédié à ce point faible dans le GLS 2020 avec du bois légèrement poreux, des sièges en cuir perforé (de couleur crème et offrant une sensation onctueuse), un superbe volant lisse et deux grands écrans de 12,3 pouces. Le GLS 450 est doté d’un moteur turbocompressé de 3,0 litres à six cylindres en ligne et d’un nouveau système électrique embarqué de 48 volts avec une génératrice de démarrage intégrée. Le GLS 580 est quant à lui équipé du V8 turbocompressé de 4,0 litres et est électrifié. Les deux moteurs sont jumelés à une boîte de vitesses automatique à neuf rapports. Le modèle comprend aussi des deuxième et troisième rangées plus luxueuses avec des systèmes de divertissement et plus d’espace pour en profiter. – Alisa Priddle

On ne change pas une recette gagnante. Cet ancien gagnant du titre de VUS de l’année est exactement ce qu’il doit être : modernisé. Son habitacle est renouvelé et doté de toutes les dernières technologies, et son nouveau moteur V8 semi-hybride offre plus de puissance et une meilleure économie de carburant. Si sa qualité de conduite ressemble à celle de la formidable nouvelle Classe GLE, ce qui devrait être le cas, ce modèle sera une autre réussite pour Mercedes. – Scott Evans


LINCOLN CORSAIR 2020

L’équipe du designer en chef de Lincoln, David Woodhouse, est sur une lancée. Le Corsair est un VUS de type compact magnifiquement élégant et sophistiqué qui capture savamment l’essence de l’orientation conceptuelle moderne américaine de Lincoln. Ramener à plus petite échelle les détails luxueux pour les intégrer à un petit véhicule est une tâche difficile sur le plan de la conception : il y a tout simplement moins de marge de manœuvre. Néanmoins, c’est réussi pour le Corsair, à l’intérieur comme à l’extérieur. L’important axe horizontal de l’extérieur du Corsair le fait paraître plus long qu’il ne l’est, et les surfaces concaves profondes sur les portes donnent aux roues une apparence musclée. L’habitacle, qui paraît confortable et luxueux, comprend un ingénieux module en porte-à-faux pour les commandes de climatisation et des bouches d’air qui s’étendent sur le tableau de bord, créant une impression d’ouverture et de largeur. On remarque de jolis éléments stylistiques, comme la lampe dirigée vers le sol projetant le logo Lincoln située sous le module de climatisation, laquelle éclaire aussi l’espace de rangement dans la console centrale au besoin. Fait intéressant : chacun des L et des N de l’inscription « Lincoln » sur l’arrière doucement courbé du Corsair est d’une forme légèrement différente afin que le nom de la marque ne soit pas distordu lorsqu’on le lit de derrière. – Angus MacKenzie

Personne ne confondra le Lincoln Corsair avec le Ford Escape ou même le MKC qu’il remplace. Même s’il s’agit du VUS d’entrée de gamme pour la marque de luxe, Lincoln n’a pas lésiné sur l’habitacle et continue de faire preuve de créativité en matière de couleurs. Nous adorons le cuir bleu transcendant. Le Corsair est construit sur la même nouvelle plateforme à traction avant que l’Escape, mais possède un empattement plus long (qui profite entièrement aux passagers de la spacieuse deuxième rangée, apparemment) et plus de puissance. Il est propulsé par un moteur de base turbocompressé de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne qui développe 250 chevaux et 275 lb-pi de couple. Un moteur de 2,3 litres de 280 chevaux et 310 lb-pi de couple est offert en option. Les deux moteurs sont jumelés à une boîte de vitesses automatique à huit rapports, et le Corsair est muni de boutons horizontaux pour la sélection des rapports. La traction intégrale est offerte de série avec le plus gros moteur et en option avec le moteur de base. Ce VUS compact est aussi attrayant que les VUS Lincoln plus imposants qui l’ont précédé. – Alisa Priddle


SUBARU OUTBACK 2020 (ET SON PRÉSENTOIR)

Les fidèles de Subaru ne s’offusqueront pas que le nouvel Outback ressemble à son prédécesseur, et ils adoreront le fait qu’il est doté d’un moteur turbocompressé de 250 chevaux et de 277 lb-pi de couple. Également, sa présentation sur le plancher du Salon de l’auto mérite d’être soulignée. Le présentoir axé sur le thème de la nature comporte plus d’une douzaine de faux pins, du tapis imitant le sol de la forêt et même une odeur de pins. Mais il ne s’agit pas que de marketing, le système d’infodivertissement du nouvel Outback destiné au marché américain comprendra une application avec les cartes et les informations de tous les parcs nationaux des États-Unis – une caractéristique géniale pour ceux qui aiment découvrir des paysages splendides. – Miguel Cortina


LE GARAGE DE RÊVE DE NISSAN

Nissan a célébré 50 ans de performances en exposant son garage de rêve. Le kiosque de Nissan a suscité une bonne dose de nostalgie à l’égard de décennies passées, retraçant les années 1970, 1980 et 1990. Des GT-R aux Z, l’histoire de Nissan était présentée dans toute son ampleur, soulignant le passé bien rempli de la marque. Maintenant, si seulement elle pouvait nous offrir une toute nouvelle GT-R redessinée… – Carol Ngo

 


CONCEPT GENESIS MINT

Oui, ce minuscule concept de citadine semble un peu étonnant de la part de la jeune marque de luxe du groupe Hyundai-Kia, et bien sûr, l’attente fébrile de toute la collectivité des analystes à l’égard d’un modèle de VUS de luxe coréen est perceptible. Mais, Dieu merci, Genesis retarde ce moment encore une fois en présentant plutôt ce petit bonbon rafraîchissant et attrayant au Salon de l’auto de New York. Ses proportions sont originales et esthétiques, l’intérieur fantaisiste me fait penser à un concept de voiture de rêve des années 1950, et j’adore tout simplement les portes en ailes de scarabée qui offrent un accès latéral à l’espace de rangement. Le concept fait très Ferrari 365 GTB/4 Daytona Shooting Brake 1972 ou Pontiac Trans Am Kammback (pour les plus jeunes, Google est votre ami). – Frank Markus

À une époque où pratiquement tous les constructeurs automobiles sont obsédés par les multisegments, il est rafraîchissant d’en voir un envisager une voiture compacte et abaissée avec des surfaces simples qui s’étirent entre des roues imposantes à chaque coin. La Genesis Mint électrique à propulsion est une voiture sport conçue pour la piste urbaine, un concept futuriste évoquant la fusion d’une Mini Cooper et d’une Mazda Miata. Et si le directeur de Genesis, Manfred Fitzgerald, parvient à ses fins, elle sera construite. « Nous avons des discussions à l’interne sur la manière de la mettre en production », a déclaré ce dernier. « Et je me battrai jusqu’à la dernière minute pour qu’elle garde exactement cette apparence. Évidemment, il y a des défis, mais je dirais qu’environ 90 % de ce que vous voyez est faisable. » Si elle est produite, la Mint sera construite sur la toute nouvelle plateforme de véhicule électrique à batterie personnalisée de Hyundai-Kia. – Angus MacKenzie


VOLKSWAGEN TAROK

Il est destiné à la production (au Brésil), mais il n’est pas encore destiné à notre marché – à moins que le public ne le réclame. Me voici donc en train de le réclamer. Lorsque j’ai appris à conduire, les camions grand gabarit étaient de la taille du Colorado ou du Tacoma actuels, et deux catégories de taille inférieure étaient offertes. Les plus petits camions comprenaient le Volkswagen Rabbit basé sur la Golf européenne et le Rampage basé sur l’Omni 024 de Dodge. Ils étaient légers, agiles, économes, dotés de planchers de chargement bas et parfaitement adaptés au transport de charges légères en ville. Le Tarok à quatre portes paraîtrait géant aux côtés d’un camion Rabbit, tout comme le Colorado domine son prédécesseur, le S-10, mais il serait plus petit, léger et bas que tout autre camion qui nous est offert en ce moment – et ça vaut la peine de le réclamer. – Frank Markus

 


CADILLAC CT5 2020

Sur Instagram, mon collègue Jonny Lieberman a sérieusement critiqué le montant arrière de la plus récente berline sport de Cadillac, alors j’étais curieux de voir de quoi il en retournait de mes propres yeux. En effet, la courbe bizarre et la fausse glace noircie semblent inutiles et contreproductives, puisqu’elles sont en partie responsables de la présence des deux joints verticaux inesthétiques dans la glace latérale (la coupe étroite de la porte arrière est la coupable principale, car une glace plus longue n’aurait pas l’espace requis pour se rétracter). Donc oui, la zone de ce montant est un beau gâchis, mais qu’en est-il du reste de la voiture? Elle est splendide, surtout à l’avant. Cadillac excelle dans l’art de modeler des métaux et des matériaux composites en de belles formes, et la CT5 est séduisante, à la manière des acteurs classiques d’autrefois comme Cary Grant ou Rock Hudson. Vous connaissez leur type : un menton fort, des yeux bien espacés, un nez aquilin, un profil élancé et une posture athlétique – le tout accompagné d’une attitude désinvolte. La CT5 a tout cela, avec ses barres lumineuses en largeur qui bordent les phares et s’étendent vers le bas ainsi que sa calandre foncée qui scintille, comme un sourire dans la nuit. Et admirez la superbe courbe du toit à partir du pare-brise. Alors que tout le monde se concentre sur les multiples variantes de VUS et de VUM, c’est formidable de voir Cadillac se pencher sur les détails d’une berline. – Ed Loh

 


HYUNDAI SONATA 2020

Tandis qu’on parle de berlines, qui a dit que la berline familiale destinée au marché de masse était morte? Si une conception peut raviver ce type de modèle à quatre portes moribond, ce pourrait être celle de la Sonata. Avec son éclairage de capot ingénieux et ses finitions en lasso qui relient le capot au pourtour de la fenestration, la Sonata est une réinterprétation fraîche du style du coupé quatre portes qui a surpris le monde entier en 2011. Pensez ce que vous voulez de la calandre en bouche de poisson, mais le style de cette voiture est génial. En plus, Hyundai lance son interface BlueLink améliorée, qui fournira un accès sans clé à l’aide d’un téléphone intelligent pour les services d’autopartage ou les parcs de location. L’interface pourrait aussi permettre de restreindre l’accès des enfants lors des sorties en soirée (je tiens à souligner que j’aurai été le premier à appeler cela le « mode couvre-feu »). Hyundai a également révélé que la Sonata sera offerte plus tard en version N hautes performances, avec un moteur puissant développant plus de 275 chevaux. – Mark Rechtin

 


TOYOTA HIGHLANDER 2020

Parfois, on recherche simplement le confort de nos bonnes vieilles pantoufles. Le Highlander ne surprendra pas les amateurs avec son style, quoique si l’on regarde attentivement, sa conception constitue en fait un grand pas pour un constructeur prudent comme Toyota. Toutefois, c’est à l’intérieur que tout se passe, avec des surfaces à deux tons (parfois trois), des surfaces tactiles élégantes, un écran de 12,3 pouces optionnel ainsi que des boutons et commandes agréablement tactiles qui donnent tous une impression de luxe. De plus, le véhicule déborde de technologies de sécurité de série. La version hybride permet une épatante consommation de carburant combinée de 6,9 L/100 km. Si le Highlander offre tout cela, imaginez le modèle sublime que Lexus nous réserve pour le prochain RX. – Mark Rechtin

 


PORSCHE 911 SPEEDSTER 2019

Que pourrait-on vouloir de plus dans une voiture pour conducteur? Le châssis et le groupe motopropulseur de la GT3, un moteur à six cylindres à plat avec des corps de papillon individuels pouvant atteindre 9000 tours par minute et 502 chevaux, une boîte de vitesses manuelle géniale, les meilleurs éléments de style de la Carrera à carrosserie élargie et de la GT3, un poids inférieur à celui de la GT3 et pas de toit. Ce qui vient couronner le tout, ce sont les bosses profilées derrière les sièges; les 911 Speedster précédentes ont toujours eu l’air d’avoir le dos courbé, mais pas cette fois. Elle a tout ce que vous voulez et rien que vous ne voulez pas. – Scott Evans