Actualités Listes de voitures

Dévoilement de deux véhicules électriques : le Cybertruck de Tesla et le Mustang Mach-E de Ford

Sept choses que vous ignoriez au sujet du dernier Mustang

Sept choses que vous ignoriez au sujet du dernier Mustang

Nous ne savons pas combien de personnes sont intéressées par le Mustang Mach-E 2021, le nouveau VUS électrique de Ford, ni combien ont versé un dépôt de 500 $. Ford ne veut pas nous le dire.

Nous savons néanmoins qu’il y avait environ 9000 acheteurs potentiels intéressés le 18 novembre, le soir où l’étalon a fait ses débuts mondiaux lors d’un événement très dynamique au Jet Center à Hawthorne, en Californie. En cette occasion, Ford a fait appel à la chorale de jeunes Detroit Youth Choir, qui s’est classée deuxième à l’émission America’s Got Talent. L’acteur Idris Elba était également présent. Son père a travaillé à l’usine de montage de Ford à Dagenham, au Royaume-Uni, pendant la majeure partie de sa vie et M. Elba y a aussi travaillé pendant deux ans. Le Mach-E arrivera sur le marché à la fin de 2020, et Ford ne fabriquera que 50 000 unités à l’échelle mondiale au cours de la première année-modèle.

Faisons la comparaison avec Tesla, qui, deux jours plus tard, dans un immeuble voisin à Hawthorne, a organisé le dévoilement mondial du Cybertruck, un camion électrique à l’allure hors du commun. Tesla a immédiatement commencé à accepter des commandes avec un dépôt de 100 $. Trois jours plus tard, Elon Musk, PDG de Tesla, annonçait sur Twitter qu’il y avait 200 000 commandes pour le Cybertruck. Le camion est encore à au moins deux ou trois ans d’être disponible, dépendamment de la version, et les échéanciers de M. Musk sont notoirement imprécis. Le dépôt de 100 $ est entièrement remboursable, et les pannes du site Web ont fait en sorte que des gens ont accidentellement commandé tout un parc de camions.

Même si les chiffres sont inexacts, et que le camion ne se rend jamais en production, l’effervescence entourant le Cybertruck de Tesla était plus intense de plusieurs ordres de grandeur.

Le contraste est amusant, et Tesla et Ford ont amplifié leurs différences dans un duel sur Twitter issu d’une vidéo de Tesla montrant le Cybertruck en train de tirer un F-150 au tir à la corde.

Tout cela est un long préambule à certains aspects du Mustang Mach-E, qui est un vrai véhicule et qui entrera en production l’an prochain comme promis, que vous avez peut-être raté dans le chaos de la semaine dernière.

Le Mach-E à propulsion est équipé d’un gros moteur à l’essieu arrière. L’ajout d’un petit moteur à l’avant lui confère une traction intégrale, et son insigne devient alors « Mach-E 4 ». Ford affirme que le Mach-E de base à traction intégrale passera de 0 à 100 km/h plus rapidement qu’un Porsche Macan de base. En remplaçant le petit moteur à l’avant par un moteur aussi gros que celui à l’arrière, Ford crée le Mach-E GT hautes performances. « Je l’ai conduit. C’est comme une fusée », a déclaré Bill Ford, président exécutif du conseil de Ford, dans un bâtiment situé en face de l’entreprise d’Elon Musk, SpaceX.

Deux options de batterie sont offertes. Le bloc de batterie plat de la version à autonomie moyenne atteindra près de 370 km d’autonomie. L’ajout d’un deuxième niveau de batteries à l’arrière du bloc (sous les sièges arrière) dans la version à grande autonomie fait passer cette dernière à environ 480 km et ajoute un « x » à l’insigne. Comme le véhicule n’a pas encore reçu sa certification de l’EPA, les chiffres sont des estimations.

Équilibre

Toutes les versions du Mach-E sont bien équilibrées. Certaines ont une répartition du poids d’exactement 50/50. Selon qu’il y a un deuxième moteur à l’avant et la taille de celui-ci, certaines versions ont une répartition de 48/52 ou 49/51. Dave Pericak, qui a quitté Ford Performance pour travailler sur le Mach-E, a dit qu’il a fallu beaucoup de travail pour y arriver, mais que sa maniabilité est à la hauteur et qu’il mérite de porter le nom de Mustang. Ron Heiser, ingénieur en chef des programmes, a déclaré que la répartition du poids rend ce multisegment bien ancré et que c’est le véhicule utilitaire le plus maniable de la gamme de véhicules Ford, sans aucun doute.

Conduite mains libres sur l’autoroute

Les pièces sont en place pour la conduite mains libres sur l’autoroute dans les zones cartographiées, de manière semblable au système SuperCruise de GM qui prend le contrôle du volant et des pédales sur l’autoroute, tant que le véhicule peut confirmer que le conducteur est toujours attentif. Ford est toujours en train de valider son système qui permettra de conduire les mains libres tant que le système de surveillance oculaire confirme que le conducteur est attentif et qu’il peut reprendre le contrôle si nécessaire pour des raisons de sécurité. Le système sera également capable d’effectuer des changements de voie. Cette caractéristique ne sera pas livrable au lancement, mais sera offerte au cours de la première année-modèle.

Choix des matériaux

Bill Ford est reconnu comme étant un écologiste soucieux de l’environnement qui aime toutefois la performance. Il n’est donc pas surprenant que le Mach-E soit doté d’un garnissage de série sans produits de source animale. On dirait du cuir, mais ce n’en est pas. Il n’y a pas non plus de sièges en tissu. Par contre, la barre de son et les haut-parleurs de la chaîne stéréo sont recouverts d’un tissu de calibre automobile unique plutôt que des recouvrements habituels en plastique ou en métal.

Téléphone-clé

Ford n’est pas le premier constructeur à utiliser le téléphone comme une clé, mais il va plus loin que la plupart des autres pour ce qui est de sevrer les conducteurs de leur télécommande. Oui, il y a une télécommande de secours, mais sa fonctionnalité est limitée pour décourager son utilisation et inciter les propriétaires à se fier à leur téléphone intelligent pour déverrouiller, réchauffer et démarrer leur véhicule. Ne vous inquiétez pas si votre téléphone meurt. Ron Heiser montre le clavier sur le côté du véhicule – Ford offre des claviers depuis des années, mais peu de gens les utilisent réellement. Toutefois, sur le Mach-E, le clavier est une méthode de secours pour déverrouiller le véhicule en entrant un code si un téléphone ne peut pas être utilisé. Un deuxième code plus long doit être saisi une fois à l’intérieur pour confirmer l’identité du propriétaire et démarrer le véhicule. Il y a aussi un mode qui permet à un voiturier d’obtenir un code temporaire.

Mises à jour à distance

Après le lancement, l’équipe continuera de travailler sur la capacité de fournir des mises à jour à distance par liaison radio pour les systèmes. Cela n’ira pas aussi loin que dans les véhicules Tesla, où vous pouvez vous réveiller un matin avec des mises à jour logicielles et avoir l’impression d’avoir un tout nouveau véhicule. Néanmoins, votre téléphone pourrait être programmé de façon à ce que lorsque vous vous approchez du véhicule, non seulement les lumières s’allument et un tapis de bienvenue Mustang est projeté au sol, mais la porte s’ouvre sans même que vous ayez à toucher la poignée. Ford s’efforce également d’augmenter l’autonomie à distance à l’avenir, tout en continuant d’améliorer l’efficacité et la performance, et d’ajuster la configuration de l’accélération par rapport à l’autonomie.

Rangement pour sac à main

La configuration de la console est le fruit de recherches menées à Dearborn, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Chine. Une idée était d’avoir simplement un bac bas et ouvert. « Nous pensions avoir trouvé le Saint-Graal du rangement des sacs à main », a dit M. Heiser. Mais la plupart des femmes ont dit qu’elles ne mettraient pas un sac à main de grande valeur près du plancher; elles préfèrent le laisser sur le siège passager. Cette idée a donc été abandonnée. Le véhicule offre plutôt de l’espace pour ranger un sac à main ou un petit sac sous l’accoudoir central.

Conception du toit

La conception du toit donne au véhicule une allure de modèle à toit fuyant tout en garantissant suffisamment de dégagement pour la tête des passagers arrière de grande taille. Essentiellement, la conception camoufle sa vraie hauteur. Ron Heiser dit que de grands efforts de génie de la carrosserie ont été consacrés au toit et qu’avec sa taille de 1,9 m, il lui reste environ un poing et demi de dégagement pour la tête. Son patron, qui mesure 2 m, devait lui aussi pouvoir s’y asseoir. « On faisait peur à tout le monde, tous les deux », a-t-il rigolé.