Actualités Prix Voiture de l’année

Chevy Cruze: aspirant au titre de Voiture de l’année Motor Trend 2017

Une amélioration certaine, mais pas encore suffisante

Une amélioration certaine, mais pas encore suffisante

Motor Trend n’accorde pas de prix pour la voiture qui a été la plus nettement améliorée – dommage pour la Chevrolet Cruze, qui l’aurait remporté avec brio!

Lors de notre Grand Essai des plus récentes berlines compactes, publié il y a quelques mois, la Cruze avait terminé en deuxième place, après la Honda Civic. Cette même Civic était finaliste pour la Voiture de l’année l’an dernier. Mais puisqu’elle n’a pas été en mesure de surpasser la Civic, la Cruze était presque certaine de ne pas remporter le concours de cette année.

Regardez la cérémonie de remise des prix Motor Trend 2017 EN DIRECT le 14 novembre à 19 h 30 (HP) et ne manquez pas tous les derniers détails sur la Voiture, le Camion et le VUS de l’année au MotorTrendAwards.com!

Il ne s’agit pas pour autant d’une voiture de deuxième ordre. Au contraire, les juges avaient beaucoup de commentaires positifs à propos de la petite Chevrolet. « Elle s’est pas mal délestée, a dit Frank Markus, et on lui a ajouté une panoplie de nouvelles caractéristiques. »

On aime aussi le design de la Cruze, à l’intérieur comme à l’extérieur (sauf l’étrange ligne sur l’aile à la base du montant avant). La voiture offre un intéressant éventail d’options pour son prix, et le rangement pour téléphone cellulaire intégré à la console intermédiaire est une idée de génie. Sans oublier le fait qu’elle peut être munie en option de la meilleure gamme de technologies de sécurité de sa catégorie.

Bien sûr, la Cruze n’est pas parfaite : derrière le volant, les juges ont été déçus par sa piètre qualité de conduite sur les routes en mauvais état et par la performance anémique du moteur turbocompressé à quatre cylindres. Et même si les systèmes de suivi de voie sont rares dans ce segment, celui de la Cruze a tendance à la ballotter entre les lignes plutôt que de la maintenir au centre.

Les sièges avant sont trop mous pour la plupart de nos rédacteurs, et le siège arrière a beau être chauffant, il déçoit par son manque d’espace de dégagement pour la tête. De plus, la qualité tactile et visuelle de certains matériaux intérieurs laisse à désirer.

Même si la Cruze représente une nette amélioration par rapport à sa prédécesseure, elle a encore des croûtes à manger si Chevrolet souhaite qu’elle devienne la prochaine Voiture de l’année.