Prix VUS de l'année

Cadillac XT4 : aspirant au titre de VUS de l’année Motor Trend 2019

Nous aimons : enfin un VUM d’entrée de gamme de Cadillac, ses jolis feux arrière

Nous n’aimons pas : sa dynamique de conduite ennuyeuse, son intérieur médiocre

Le multisegment XT4 remplit le créneau vide d’un véhicule de luxe d’entrée de gamme de Cadillac, mais nous avons eu du mal à trouver ce qui en faisait un Cadillac – ou un véhicule de luxe.

Il n’est pas tout à fait clair dans quel segment ce VUM de luxe roule, car le XT4 est plus cher et plus long que les BMW X1 et Mercedes-Benz GLA, mais plus court, moins coûteux et moins puissant que l’Infiniti QX50 et le BMW X3.

« Le XT4 est un autre Cadillac intermédiaire qui tente de tracer sa propre voie au sein d’un segment de véhicules haut de gamme, mais qui se perd en chemin », a déclaré Angus MacKenzie.

Peu importe à quel autre modèle vous comparez le XT4, quelques problèmes se remarquent, et nos juges les ont notés. La boîte de vitesses à neuf rapports, peu raffinée, semble parfois paresseuse dans les rapports plus élevés et ne profite pas au maximum du moteur turbocompressé à quatre cylindres, développant 237 chevaux, au comportement rugueux.

Le XT4 n’a pas brillé sur la route non plus, Kim Reynolds décrivant son comportement sur la piste comme « assez ordinaire ». Le XT4 n’essaie pas d’être sportif, mais il ne réussit pas non plus à être confortable. Il roule sur un entre-deux plutôt ennuyeux.

« Il semblait se diriger, freiner, accélérer et tourner de façon assez moyenne, a dit Frank Markus. Rien d’exceptionnel. »

L’intérieur du XT4 n’a pas non plus réussi à nous impressionner. Les petites fenêtres réduisent la visibilité vers l’extérieur, et le feu stop central en hauteur réduit la visibilité à l’arrière, déjà compromise. Pour rivaliser avec les marques allemandes, Cadillac doit également maîtriser l’art du détail et remplacer le cuir bon marché de son XT4, les boutons et commutateurs empruntés à GM et les polices de caractères mal assorties. Malheureusement, Christian Seabaugh a fait remarquer que « la conduite est un peu farouche et manque de finesse ».

Nous aimerions que le constructeur fasse davantage d’efforts afin d’offrir une bonne qualité dans un multisegment de luxe dont l’expérience de conduite ne correspond pas au prix auquel il est vendu.