Prix VUS de l'année

BMW X3 : aspirant au titre de VUS de l’année Motor Trend 2019

Nous aimons : sa conduite, les améliorations apportées à iDrive

Nous n’aimons pas : son unique port USB, les frais pour Apple CarPlay

Le X3 de troisième génération sera maintenant basé sur la plateforme CLAR pour offrir une meilleure tenue de route, davantage de caractéristiques technologiques et une première variante M. Il devrait ainsi devenir le VUS le plus populaire de BMW.

Le X3 2018 est presque de la taille du X5 original, mais, plus calme et plus composé, il gagne un peu en maturité. Le moteur turbocompressé de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne développe 248 chevaux, soit une puissance suffisante, lorsque jumelé à la boîte automatique à huit rapports. Kim Reynolds aimait les freins et le châssis bien pensé, avec une bonne tenue de route et qualité de conduite, mais sa direction réactive était presque trop rapide pour notre essai de changement de voie. Hors route, il a bien traversé la neige fondante et les surfaces raboteuses, et il est doté d’un excellent régulateur de vitesse en descente.

L’intérieur à deux tons avec ses belles touches de bois ne semble pas être très différent du modèle sortant. Les sièges sont attrayants, mais toujours fermes. Le système iDrive est devenu plus facile à utiliser, bien que ses commandes gestuelles ne demeurent pas tout à fait au point. Les juges ont trouvé inexcusable qu’il n’y ait qu’un seul port USB à l’avant et aucun à l’arrière, et Christian Seabaugh a traité BMW de « cupide », en raison des frais d’abonnement pour Apple CarPlay qui encouragent les conducteurs à s’adonner à la pratique moins sécuritaire de manipuler leur téléphone.

Bien que certains soient d’avis que le X3 aidera BMW à retrouver une partie de sa gloire passée, d’autres pensent que le constructeur n’a pas su saisir cette nouvelle occasion. « Si vous ne me l’aviez pas dit, j’aurais facilement cru qu’il s’agit d’une mise à jour de milieu de cycle et non d’un tout nouveau modèle, a dit Scott Evans. Mis à part le logiciel d’infodivertissement et les indicateurs numériques, tout est resté pareil. »

Le X3 évolue dans un segment vulnérable aux changements radicaux (voir le Volvo XC40), et bien que certains apprécient une certaine constance, BMW aurait peut-être dû oser un peu plus.