Prix Voiture de l’année

Audi A6 : finaliste au titre de Voiture de l’année Motor Trend 2019

Nous aimons : son intérieur haut de gamme, son habitacle incroyablement silencieux

Nous n’aimons pas : le bruit de ses pneus de 21 pouces, ses faux embouts d’échappement

Pour sa cinquième génération, l’A6 a droit à une nouvelle plateforme avec un choix de suspensions qui lui procurent la meilleure conduite depuis belle lurette, bien qu’elle soit un peu ferme sur les surfaces abîmées. Zach Gale a noté que l’excellence de l’A6 « vous prend par surprise ».

Le moteur V6 de 3,0 litres remplace le compresseur d’alimentation par un turbocompresseur et est maintenant un engin semi-hybride doté d’un système standard de 48 volts. Les juges l’ont décrit comme étant silencieux, calme et compétent. Frank Markus fait remarquer que la conduite est précise et vive, mais qu’il est tout de même possible de faire déraper la voiture sur la piste. L’A6 prend les grands virages comme un bobsleigh sur une piste en acier. Les transitions d’un virage à l’autre sont merveilleusement précises.

Bravo à l’équipe responsable des caractéristiques acoustiques : l’habitacle est si silencieux qu’il en est presque troublant. « L’intérieur est magnifiquement propre et élégant », a déclaré Angus MacKenzie. Chris Theodore a qualifié l’A6 de révélation qui rétablit Audi comme chef de file de la conception intérieure. La garniture en bois mat, le cuir souple et l’alcantara s’accordent bien avec les trois écrans du cockpit virtuel en option (installé sans que disparaisse le bouton de volume auxiliaire). On apprécie à quel point le siège arrière est spacieux.

L’extérieur a suscité toutes sortes de commentaires, certains plus positifs que d’autres. Chris n’a pas été impressionné, mais d’autres juges ont trouvé que les surfaces et le style plutôt traditionnels étaient néanmoins élégants et de bonne qualité, à l’exception des faux embouts d’échappement.

L’A6 est dotée de tout un éventail de technologies, y compris un système de maintien au centre de la voie qui s’est avéré parfois une réussite, parfois un raté. Et beaucoup d’entre nous avaient une relation d’amour-haine (surtout de haine) avec la fonction de reconnaissance des panneaux de signalisation du régulateur de vitesse, qui suit les limites de vitesse avec une telle précision qu’il freine dans une zone de transition.

« C’est vraiment ce à quoi devrait ressembler une voiture de luxe, a dit Mark Rechtin. Moderne, à la fine pointe de la technologie, confortable et sobre. »