Actualités

Aston Martin donne un avant-goût de la Rapide E, son tout premier véhicule électrique

Le VE à production limitée déploiera 600 chevaux

Le VE à production limitée déploiera 600 chevaux

L’an dernier, Aston Martin annonçait son intention de construire son tout premier véhicule électrique à batterie, la Rapide E. La berline entièrement électrique en édition spéciale serait limitée à 155 unités et produite avec l’aide de Williams Advanced Engineering, une entreprise spécialisée en technologie des VE. Aujourd’hui, Aston Martin a dévoilé les caractéristiques du modèle de production.

La batterie de 65 kWh de la Rapide E est faite de 5600 cellules cylindriques au lithium-ion et est installée là où le moteur V12, la boîte de vitesses et le réservoir de carburant sont situés sur le modèle Rapide à essence. Deux moteurs électriques montés à l’arrière assurent la propulsion de la berline et devraient produire une puissance de 601 chevaux et un couple de 700 lb-pi.

Le constructeur dit avoir visé une autonomie de 320 kilomètres (d’après la trop optimiste procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers), mais le système de batterie de 800 volts signifie que la Rapide E se rechargera en très peu de temps. Sur un chargeur de 100 kW, son autonomie devrait augmenter à un rythme de plus de 482 kilomètres par heure.

Avec une vitesse de pointe revendiquée à 250 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes, la voiture électrique devrait conserver les caractéristiques haute performance de la Rapide. Et bien que certains VE ne déploient leur puissance maximale qu’avec une batterie entièrement chargée, Aston Martin affirme que la Rapide E a été conçue pour fournir les performances mentionnées précédemment le plus longtemps possible (semblable à ce qu’offre un moteur à combustion interne traditionnel). De plus, on dit que la Rapide électrique pourrait parcourir le Nürburgring en fournissant sa pleine puissance aux moteurs électriques tout au long du parcours.

L’extérieur et le soubassement de carrosserie de la Rapide ont été modifiés pour améliorer l’aérodynamisme de la voiture et de ses roues, et le constructeur a ajouté des pneus Pirelli P-Zero à faible résistance au roulement avec mousse antibruit. La voiture électrique conservera supposément la dynamique de conduite et la maniabilité de la Rapide à moteur V12 grâce à une configuration unique du groupe motopropulseur et du châssis, un différentiel à glissement limité et des ressorts et amortisseurs repensés.

Le centre de production de Saint Athan – encore en construction – où sera produite la Rapide E est considéré comme la future « maison de l’électrification » des véhicules Aston Martin et Lagonda. Les livraisons aux clients devraient débuter au cours du dernier trimestre de 2019.

Source(s) : Aston Martin