Actualités

Albert Biermann, chef de la recherche et du développement chez Hyundai

Démission de deux vice-présidents

Démission de deux vice-présidents

AJOUT : Hyundai Motor Group a officiellement annoncé qu’Albert Biermann est maintenant chef de la recherche et du développement, ce qui fait de lui le premier non-Coréen à diriger la division.

Un nouveau rapport a révélé que Hyundai Motor Group sera encore une fois soumis à un remaniement de la direction, cette fois dans sa division de recherche et de développement. Des sources rapprochées ont dit à Reuters que deux vice-présidents de la recherche et du développement ont offert de démissionner de leur poste. Si ces démissions sont acceptées, Albert Biermann, ancien dirigeant de BMW M, sera le prochain chef de la recherche et du développement pour Hyundai Motor Group.

Cela fait suite à la récente nomination d’Euisun Chung, fils du fondateur de Hyundai Motor Group, Mong-Koo Chung, au poste de vice-président directeur. Ce nouveau changement se produit au moment même où les profits de Hyundai sont en baisse des deux tiers en raison des coûts des rappels aux États-Unis et de la faiblesse des ventes dans deux marchés clés, les États-Unis et la Chine.

Une personne qui s’intéresse de près à la question a dit que le remaniement fait partie d’un changement générationnel que préconise le jeune Chung et qui pourrait bientôt être annoncé. Les deux vice-présidents de la recherche et du développement qui ont offert de quitter leur poste, Woong-Chul Yang et Moon-sik Kwon, ont refusé d’en donner la raison et ne sont pas autorisés à en discuter avec les médias.

Aux côtés des concepteurs Peter Schreyer, qui joue maintenant un rôle consultatif, et Luc Donckerwolke, M. Biermann était l’un des nombreux dirigeants non coréens recrutés par le constructeur automobile. Depuis son arrivée, deux autres anciens ingénieurs de BMW M, Fayez Abdul Rahman et Thomas Schemera, se sont joints à Hyundai Motor Group. L’ancien concepteur de Bugatti, Alexandre « Sasha » Selipanov a également été recruté par Genesis.

M. Biermann est responsable des améliorations que Hyundai, Kia et Genesis ont apportées à la dynamique de la conduite, et son premier objectif était d’aider à concevoir des véhicules hautes performances. La Kia Stinger, la K900, la Genesis G70, la Hyundai i30 N et la Veloster N ne sont que quelques-uns des véhicules qu’on doit à l’influence de cet homme. La présence de Hyundai dans l’univers des voitures sport s’est également accrue depuis l’arrivée de M. Biermann avec la participation du constructeur au World Rally Championship, aux 24 Heures du Nürburgring et au championnat TCR de la série Pirelli World Challenge.

Source(s) : Reuters et Hyundai