Actualités

Survol stylistique : Le Nissan Rogue Sport 2017 comparé à ses concurrents

Le nouveau multisegment arrive-t-il à se distinguer?

Le nouveau multisegment arrive-t-il à se distinguer?

Après quelques années à participer au segment des multisegments sous-compacts avec le Nissan Juke à l’allure originale, le constructeur japonais a décidé d’offrir un modèle un peu plus traditionnel, soit le tout nouveau Nissan Rogue Sport 2017, appelé Qashqai au Canada. Puisque la nouvelle version du Rogue compact s’agrandit pour offrir une troisième rangée de sièges en option, le nouveau Rogue Sport à seulement deux rangées assurera la présence du constructeur dans les segments des multisegments compacts et sous-compacts. Côté design, comment le Rogue Sport se compare-t-il à ses concurrents les plus près?

À l’instar d’autres multisegments sous-compacts, mais contrairement au Juke, le Rogue Sport est avant tout une reproduction à plus petite échelle du langage de conception actuel de son constructeur. Nous l’avons donc comparé à ses rivaux, le Honda HR-V, le Mazda CX-3 et le Toyota C-HR

À l’avant, le Rogue Sport arbore la garniture de calandre aérodynamique en V distinctive du constructeur et, de chaque côté, des phares projecteurs avec feux de jour à DEL. Sur le carénage frontal inférieur, on trouve une grande prise d’air centrale avec des phares antibrouillard ronds sur les côtés et une garniture inférieure noire sous l’ouverture. Le HR-V et le CX-3, quant à eux, ont une grande calandre avant avec de petites prises d’air inférieures, tandis que le C-HR possède une calandre supérieure étroite et une prise d’air inférieure plus petite.

Par ailleurs, l’empattement du Rogue Sport a été raccourci de 5,8 cm, et, dans l’ensemble, le véhicule est plus court de 53,6 cm que le Rogue. De profil, on remarque la ligne de toit plongeante du Rogue Sport, ainsi que sa ceinture de caisse qui remonte au-dessus des roues et des feux arrière. Le Toyota est le seul à posséder des bordures d’aile marquées, bien que tous les modèles ont une garniture d’aile en plastique visible pour renforcer leur caractère de multisegment.

À l’arrière du Rogue Sport, le constructeur a ajouté ses fameux feux à DEL en forme de boomerang. Alors que le Mazda et le Toyota ont un pilier arrière noir qui donne l’impression que le toit flotte, ce n’est pas le cas du Rogue Sport, même si cette touche esthétique est également présente sur d’autres véhicules de Nissan comme le multisegment Murano et la berline Maxima.

Puisque le Rogue Sport est aussi large que le Rogue ordinaire, il partage le tableau de bord, le volant et les sièges du plus grand multisegment. Son design est donc plus traditionnel que celui du Juke, qui offre un affichage à bouton magique, ou celui du CX-3, qui adopte un écran d’infodivertissement flottant.

Que pensez-vous du design du nouveau Rogue Sport 2017 par rapport à ses plus proches rivaux? Outre les modèles que nous avons mentionnés, il y a aussi le Chevrolet Trax, le Jeep Renegade, le Fiat 500X et le Subaru Crosstrek. Croyez-vous que le petit dernier du segment est à la hauteur? Les opinions différeront certainement.

La semaine dernière, nous vous avons parlé de la nouvelle berline Acura TLX 2018, et, à notre grand étonnement, nous avons reçu beaucoup de commentaires négatifs de nos lecteurs : « Cette calandre surdimensionnée est ridicule », a écrit Hidekel Peralta. Ryan Wiatrowski n’était pas impressionné non plus : « C’est révoltant, a-t-il écrit. Le langage de conception d’Acura n’est vraiment pas au sommet ces temps-ci. » Nathan Young a écrit : « Acura devrait vraiment renvoyer ses designers, même la NSX est plutôt manquée. »

Mais certains commentaires étaient plus positifs. Pour Michael Anderson, « elle est étonnamment jolie en version A-Spec », et Ryan Lewis croit que le nouveau design de la TLX est « nettement plus audacieux que l’ancien. C’est beaucoup mieux ».