Actualités

Survol stylistique : L’Alfa Romeo Giulia 2017 se mesure à la concurrence

L’Italienne affronte les plus belles Allemandes et Anglaises

L’Italienne affronte les plus belles Allemandes et Anglaises

Après de nombreux reports, l’Alfa Romeo Giulia 2017 fera finalement son entrée dans les salles d’exposition des concessionnaires d’ici la fin du mois de décembre. La Giulia tant attendue apporte une nouvelle interprétation du design dans la catégorie des berlines de luxe, mais est-elle vraiment la plus belle du segment? Regardons cela de plus près.

On pourrait soutenir que c’est la Giulia qui présente les plus belles lignes lorsque comparée à ses concurrentes, et ce, des creux dynamiques sur le capot aux cadres qui entourent la calandre. En parlant de la calandre, le design à trois prises d’air distingue véritablement la berline italienne de certaines de ses rivales les plus stylées – la BMW Série 3, la Mercedes-Benz Classe C et la Jaguar XE – qui, elles, présentent toutes une nette séparation entre leurs calandres supérieure et inférieure. Alors que la Giulia affiche une silhouette fluide, la BMW et la Jaguar arborent une allure robuste avec des phares étroits et des calandres anguleuses.

La berline italienne est presque exactement de la même longueur que la Série 3 et légèrement plus courte que la Classe C et la XE. Toute en courbes, mais compacte, la voiture est dotée de porte-à-faux plutôt courts et d’un arrière qui forme un joli rebord. Cette Alfa Romeo peut aussi être équipée de jantes spéciales à cinq trous et de prises d’air sur le capot, rehaussant encore davantage son style.

 

À l’arrière, la Giulia présente des lignes étonnamment discrètes. Cependant, des feux en forme de C ajoutent un certain attrait visuel, tout comme les imposants tuyaux d’échappement.

À l’intérieur de l’habitacle, il n’y a que très peu de boutons et d’interrupteurs, contrairement à ce que présentent les BMW et Jaguar. La finition intérieure est simple et épurée, ce qui attire l’attention vers les lignes sculptées du tableau de bord. Un écran d’infodivertissement dépourvu de cadre est une substitution intéressante aux écrans indépendants que l’on retrouve de nos jours dans nombre d’autres véhicules de luxe. Notons que le garnissage de cuir fait partie des caractéristiques de série dans la Giulia.

Reste à savoir laquelle de ces berlines européennes fera battre le cœur des passionnés d’automobile.

Selon certains commentaires recueillis la semaine dernière, la toute nouvelle Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 semble très bien reçue par le public. Voici ce que certains internautes en ont pensé :

« Enfin, un vrai coupé de Classe E qui comble une absence remarquée depuis la C124 », a écrit Rudi Sanjaya.

« Elle ressemble à une version rétrécie du coupé de Classe S, ce qui est tout à fait approprié, mais sans le côté trapu de la Classe C », a souligné Paul Patterson.

De son côté, _E60_ était mi-figue mi-raisin : « L’ancien coupé de Classe E a plutôt bien vieilli sur le plan de l’esthétique extérieure. Il ne fait aucun doute que je vais m’ennuyer de ses lignes plus aiguisées par rapport à celles du nouveau modèle. Pour ce qui est de la finition intérieure, là, par contre, c’est un véritable vent de fraîcheur. »