Actualités

Rapport : la Mazda6 pourrait recevoir le moteur turbo de 2,5 litres du CX-9

D’autres modèles de Mazda pourraient aussi avoir un turbo

D’autres modèles de Mazda pourraient aussi avoir un turbo

Pour ceux qui aimeraient posséder une Mazda6, mais qui ont besoin d’un peu plus de puissance, de bonnes nouvelles pourraient poindre à l’horizon. En effet, selon un nouveau rapport, le moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,5 litres du Mazda CX-9 pourrait se retrouver sous le capot d’autres véhicules de la gamme du constructeur japonais. En entrevue avec CarAdvice, l’ingénieur en conception des véhicules pour les opérations de Mazda en Amérique du Nord Dave Coleman explique que le nouveau moteur peut être installé dans les mêmes véhicules que le moteur à aspiration naturelle de 2,5 litres, soit, entre autres, dans la Mazda6, la Mazda3 et le CX-5.

Selon M. Coleman, l’espace occupé par le collecteur d’admission servira à accueillir le turbocompresseur qui a été conçu pour occuper le même volume, ce qui signifie qu’il pourrait éventuellement propulser d’autres véhicules, particulièrement la Mazda6 et la Mazda3 (la Mazdaspeed3 aussi, non?). Dans le CX-9, le moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,5 litres produit 227 chevaux avec de l’essence ordinaire et 250 chevaux avec du supercarburant ainsi qu’un imposant couple de 310 lb-pi à partir de 2000 tours par minute. Actuellement, ce moteur n’est jumelé qu’avec une boîte de vitesses automatique à six rapports dans le CX-9.

Par contre, M. Coleman a également déclaré qu’il revient aux responsables des produits nouveaux de décider si une combinaison de groupe motopropulseur est offerte ou non sur un véhicule en particulier. Il a remarqué qu’aucun prototype n’est équipé du nouveau moteur turbocompressé à quatre cylindres. « C’est possible. Je ne suis pas un responsable des produits nouveaux, cette décision ne m’appartient pas », a répliqué M. Coleman quand on lui a demandé si ce moteur pouvait être installé dans la Mazda6.

L’ingénieur en conception des véhicules a également exprimé son désir de dissimuler le nouveau moteur turbocompressé à quatre cylindres sous le capot du petit multisegment CX-3 qui partage sa plateforme avec la Mazda2. « J’aimerais l’installer dans un CX-3. Mais le moteur ne tiendrait que dans un CX-3 modifié, pas dans le multisegment de production. Les ceintures frottent contre les longerons de cadre de châssis », a-t-il précisé à CarAdvice.

Source : CarAdvice