Actualités

Rapport : Apple fera des navettes autonomes à partir de fourgons Volkswagen

Selon le rapport, le projet prend déjà du retard

Selon le rapport, le projet prend déjà du retard

Selon les rapports, Apple aurait considérablement apaisé ses ambitions par rapport aux voitures autonomes dans les dernières années. L’entreprise se voyait, il n’y a pas si longtemps, construire son propre véhicule de A à Z. Mais ces plans n’ont pas duré et l’aide d’autres constructeurs automobiles a été requise pour le projet. Après un certain temps, Apple s’est fait à l’idée de simplement moderniser les véhicules des autres avec ses propres capteurs et logiciels. Maintenant, selon le New York Times, le projet serait plutôt de prendre des fourgons T6 Transporter de Volkswagen et d’en faire des navettes autonomes pour les employés d’Apple.

Trois sources au fait du projet ont confirmé au quotidien qu’Apple a déjà signé une entente avec Volkswagen. Toujours selon le rapport, le géant de la technologie aurait aussi approché BMW, Mercedes-Benz, Nissan, McLaren et un nombre d’autres constructeurs, mais n’aurait pas été capable de conclure une entente. Les négociations auraient échoué en raison des hésitations de certains constructeurs à laisser le contrôle de leurs données ou de l’expérience du client à Apple. Parfois, c’était Apple qui voulait un meilleur partenaire.

Apple a finalement trouvé chaussure à son pied avec Volkswagen qui, selon d’anciens employés, aurait sauté sur l’occasion aux suites du scandale des moteurs diesel truqués. Les fourgons destinés à devenir des navettes Apple garderont leurs cadres, roues et châssis originaux. Toutefois, l’entreprise installera de nombreux éléments intérieurs, y compris un nouveau tableau de bord et de nouveaux sièges. Bien sûr, les véhicules seront équipés des ordinateurs et des capteurs Apple destinés à la conduite autonome, ainsi que d’une grosse batterie de véhicule électrique.

Les navettes transporteront les employés entre les deux sites de la compagnie, à Silicon Valley. Un conducteur sera derrière le volant, prêt à prendre le contrôle du véhicule au besoin, et un opérateur sera assis dans le siège passager pour enregistrer les données de performance.

La date à laquelle la navette prendra du service n’est pas encore déterminée. Toutefois, selon un ancien employé, Apple traîne déjà de la patte. Initialement, la navette devait être terminée vers la fin de l’année 2018.

Source : The New York Times