Essais Premiers essays

Premières impressions du Ford Série F Super Duty 2017 : le pro du remorquage

Un super camion Ford conçu pour les durs à cuire

Un super camion Ford conçu pour les durs à cuire

Tirer une remorque pour la première fois peut sembler une tâche herculéenne. Mais au fil du temps, avec l’expérience et d’interminables répétitions des étapes d’attelage et de découplage, l’opération devient un jeu d’enfant. Le conducteur s’habitue à aligner le camion avec la remorque et à tenter de déterminer la distance à reculer, et ce, sans voir la boule d’attache du siège du conducteur. Il apprend aussi que l’angle des virages doit être plus large.

Pour les profanes, la complexité de l’épreuve pourrait constituer une excellente raison de suggérer le segment des camions lourds comme candidat idéal pour la conduite entièrement autonome. Le tout nouveau Ford Série F Super Duty 2017 est un pas dans la bonne direction. Puisque le poids, la longueur, la largeur et la hauteur du camion pleine grandeur peuvent rendre difficile la tâche de surveiller les alentours, jusqu’à sept caméras envoient des informations à l’ordinateur de bord du Super Duty. Deux caméras intégrées aux rétroviseurs latéraux surveillent les côtés, tandis qu’une autre, installée sur le hayon, observe l’arrière. Une quatrième est installée dans le feu de freinage central surélevé pour garder un œil au-delà du plateau. Vous pouvez ensuite ajouter une caméra sur la remorque, la branchant au raccordement électrique à 12 tiges (grâce au connecteur de 7 à 12 voies et à l’adaptateur de 4 à 7 voies). Deux caméras pointent vers l’avant : l’une capte l’image qui est envoyée à l’affichage central du camion, et l’autre sert pour l’alerte de franchissement involontaire de voie.

Ce réseau de caméras permet l’utilisation d’autres systèmes d’aide au conducteur, comme l’avertisseur de mise en portefeuille et l’aide au recul en ligne droite, qui superposent des indications graphiques pratiques aux images de la caméra sur l’affichage central pour faciliter la tâche du conducteur. En regardant la liste des technologies intégrées au véhicule, dont le système de surveillance des angles morts avec radar, on devine facilement que Ford pense déjà à la conduite autonome. Le régulateur de vitesse adaptatif permet de suivre de (très) près le véhicule qui se trouve devant et tente par tous les moyens de conserver la vitesse préétablie.

2017 Ford F 250 Super Duty front three quarters in motion 02

Tout ce qu’il manque au Super Duty, c’est une commande autonome intelligente pour la bonne vieille direction à assistance hydraulique et à circulation de billes, la connectivité au nuage et une multitude de mécanismes régulateurs, et il serait prêt à remorquer une roulotte d’un océan à l’autre sans trop d’efforts de la part du conducteur. Le jour viendra certainement. Mais d’ici là, rien ne laisse croire que les amateurs de camions lourds – ceux qui les utilisent réellement pour transporter et remorquer du matériel – désapprouveront ce Super Duty.

Les matériaux de l’habitacle représentent une nette amélioration par rapport au modèle précédent. Il y a énormément d’espace à l’intérieur pour les boules et supports d’attache, et les occupants peuvent changer le nombre de porte-gobelets dans la console intermédiaire (de deux à quatre, ou l’inverse) grâce à une partie qui se glisse. La conduite est telle que l’on s’y attend d’un véhicule de cette classe : fantastique et souple lorsqu’on transporte du matériel, mais incroyablement raide à l’arrière lorsque le camion est vide. Le moteur turbodiesel Power Stroke V8 de 6,7 litres est plus robuste que jamais, avec 65 lb-pi de couple de plus que le modèle précédent, pour un couple total de 925 lb-pi à 1800 tours par minute. (Il développe toujours 440 chevaux.) Le moteur V8 de 6,2 litres est loin d’être paresseux, mais les montées et baisses de régime supplémentaires alimentées par l’essence ne sont pas aussi agréables que la sensation du moteur diesel.


Sa capacité vous impressionnera. Le cadre d’acier du camion est jusqu’à 24 fois plus raide et plus adapté au remorquage que celui du modèle précédent, et la cabine et la caisse sont maintenant faits d’aluminium – rien d’étonnant de ce côté. Le modèle est ainsi plus léger que son prédécesseur de 160 kg. Dans les faits, les conducteurs qui utilisent les camions lourds pour effectuer les travaux pour lesquels ils ont été conçus ont besoin de toute la capacité qu’ils peuvent aller chercher. L’augmentation hautement publicisée des charges utiles (elles atteignent maintenant 14 740 kg avec col de cygne et 9525 kg avec sellette d’attelage) est une façon pour Ford d’attirer les clients travailleurs qui recherchent toujours la charge utile et le poids de remorque maximaux, simplement parce qu’ils en ont besoin. Il n’y a aucun doute qu’ils utiliseront toutes les capacités du Super Duty – du moins, jusqu’à ce qu’une version autonome débarque et que des ordinateurs fassent le travail pour eux.

Ford F-250/F-350/F-450 Super Duty 2017
PRIX DE BASE AUX ÉTATS-UNIS 33 730 à 78 320 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Camionnette, configuration à 2, 2+2 ou 4 portes, 3 à 6 passagers, moteur à l’avant et quatre roues motrices ou propulsion
MOTEURS V8 de 6,2 L, SACT, 16 soupapes, 385 chevaux et 430 lb-pi et V8 de 6,7 L, turbodiesel, soupapes en tête, 32 soupapes, 440 chevaux et 925 lb-pi
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 6 rapports
POIDS À VIDE 2585 à 3900 kg (selon le constructeur)
EMPATTEMENT 359,7 à 447,1 cm
LONGUEUR X LARGEUR X HAUTEUR 588,7 à 676,1 cm x 203,2 à 243,8 cm x 197,9 à 207,0 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 8,2 à 8,3 secondes (selon Motor Trend)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET Aucune cote pour l’instant
COMBINÉE SELON L’EPA
MISE EN MARCHÉ EN AMÉRIQUE DU NORD Actuellement offert aux États-Unis, bientôt offert au Canada