Essais Premiers essays

Premières impressions de la Chevrolet Cruze 2017 à hayon : un nouveau style de carrosserie

L’Amérique du Nord aura enfin une Cruze à hayon

L’Amérique du Nord aura enfin une Cruze à hayon

La popularité des voitures à hayon de performance connaît une forte croissance. Ces modèles, depuis longtemps populaires en sol européen, n’avaient encore jamais réussi à gagner pleinement le cœur du public nord-américain.

La situation évolue cependant, car des constructeurs comme Volkswagen, Ford, Mazda, Honda et Subaru ont connu beaucoup de succès en offrant des modèles à hayon grand public et vont maintenant plus loin en proposant des bicorps haute performance de notre côté de l’Atlantique. On peut penser, entre autres, à la Ford Focus RS et à la Honda Civic Type R. Aux États-Unis, les voitures à hayon représentent 15 % du marché des voitures compactes, et ce pourcentage tend à augmenter.

Chevrolet fait maintenant partie de la course avec la première Cruze à hayon destinée au marché nord-américain, la version LT affiche un prix de base de 22 545 $. Aucune version L ou LS n’est offerte, ce qui signifie que le constructeur ne projette pas rivaliser avec les modèles de base de la concurrence; selon certaines recherches, le tiers des modèles à hayon seraient vendus à un prix avoisinant les 30 000 $. Nous avons fait l’essai d’une version Premier dotée d’une boîte de vitesses automatique et d’autres gadgets qui ont fait monter le prix à 26 870 $ US (au Canada, cette version se vend à partir de 26 595 $).

Bien que la Cruze ne soit pas la plus rapide ni la plus sportive des voitures à hayon à être offertes sur le marché, Chevrolet haussera la barre pour le modèle 2018 en ajoutant un moteur turbodiesel de 1,6 litre à sa gamme et en proposant le choix d’une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou de la nouvelle boîte automatique à neuf rapports.

2017 Chevrolet Cruze hatchback front three quarter 02

Pour l’instant, la Cruze 2017 à hayon est mue par un moteur turbocompressé à essence de 1,4 litre à quatre cylindres en ligne et peut être équipée d’une boîte de vitesses à six rapports, manuelle ou automatique. Elle développe ainsi 153 chevaux à 5600 tours par minute et 177 lb-pi de couple de 2000 à 4000 tours par minute. On s’attend à ce que ses performances reflètent celles de la berline Cruze Premier, que nous avons récemment mise à l’essai : les 100 km/h en 8,2 secondes, le quart de mille en 16,3 secondes et un freinage d’urgence à partir de 100 km/h réalisé en 34 mètres. Les cotes de consommation de carburant recueillies dans le cadre de notre programme Cotes réelles sont de 8,4/6,1/7,4 L/100 km (en ville/sur route/combinée), ce qui correspond quasi parfaitement aux cotes de l’EPA pour le modèle à hayon qui sont de 8,1/6,2 L/100 km (en ville/sur route) avec la boîte de vitesses automatique et de 8,4/6,4 L/100 km avec la boîte manuelle. La Cruze est équipée de série de la technologie de mise en veille du moteur.

Sur le plan du design, le modèle à hayon et la berline sont identiques du capot au montant avant et partagent le même groupe motopropulseur. Cependant, le fait de retrancher 18,8 cm à l’arrière-train de la voiture à hayon donne l’impression qu’elle est plus large, plus stable et plus puissante que sa berline homologue. Il est aussi possible de lui conférer un air un peu plus féroce en l’équipant de l’ensemble RS qui donne droit à une carrosserie sport, à des jantes de 18 pouces, à un aileron arrière plus imposant et à des phares antibrouillard à l’avant.

L’investissement de GM dans la conception d’un modèle à hayon grand public en dit long sur son engagement pour la catégorie des voitures compactes, qui n’était qu’un fardeau générant des pertes d’argent jusqu’à l’avènement de la Cruze en 2008. Ce modèle a su montrer que les voitures compactes pouvaient être amusantes à conduire, attrayantes et rentables.

Une voiture à hayon offre davantage de polyvalence et de commodité qu’une berline sans qu’on ait à passer du côté des multisegments et autres VUS. Pour souligner ce point, GM nous a demandé de charger des ours en peluche géants dans l’une de nos voitures réservées à la presse et d’aller les livrer dans différents hôpitaux de la région. La Cruze à hayon dispose de 642,8 litres d’espace de chargement derrière les sièges arrière, c’est 198,2 litres de plus que ce que le coffre de la berline peut contenir. De plus, si vous rabattez les sièges, vous obtenez un espace de chargement de 1337 litres, ce qui est digne d’un VUM.

2017 Chevrolet Cruze hatchback bear in trunk

Sans surprise, le modèle bicorps offre une conduite très similaire à celle de la berline. C’est une bonne chose, car remplacer un coffre arrière par une lunette en vitre augmente le risque d’accroître le bruit dans l’habitacle à partir des passages de roue et derrière le bouclier arrière.

Seth Valentine, responsable du programme d’ingénierie, a expliqué que son équipe avait ajouté des cloisons, des panneaux et des matériaux isolants afin de réduire le bruit au même niveau que dans la berline. Du rembourrage a été ajouté à des endroits qui ne sont pas normalement isolés et on a procédé par essai et erreur pour agencer des pièces selon différentes combinaisons qui ont été mises à l’épreuve au centre d’essai à Milford.

« Nous étions en terrain inconnu. Il n’y avait que très peu de voitures à hayon desquelles nous pouvions nous inspirer. Nous avons essayé neuf assemblages différents jusqu’à ce que nous trouvions celui que nous voulions », a expliqué M. Valentine. À la fin du processus, l’équipe a senti qu’elle avait surpassé ses objectifs.

Lors d’un essai qui nous a menés dans les rues d’Ann Arbor, au Michigan, puis au cœur de Detroit et sur des routes dont l’état laissait à désirer, notre modèle Premier peint en bleu cinétique métallisé a en effet réussi à maintenir le bruit à un niveau acceptable.

La direction, l’accélération et la maniabilité ressemblent grandement à ce que nous avons pu expérimenter au volant de la berline, ce qui en fait une concurrente de choix dans la catégorie des voitures compactes.

Tout comme la berline de deuxième génération, la voiture à hayon est équipée d’un système d’infodivertissement facile d’utilisation, doté d’un grand écran d’allure moderne et compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Il est aussi facile d’y jumeler un téléphone intelligent. La voiture est également munie d’un pratique porte-téléphone, d’un système de chargement sans fil et elle peut se transformer en un point d’accès sans fil.

Steve Majoros, directeur du marketing chez Chevrolet, croit que les modèles à hayon attirent les acheteurs qui sont passés de la berline aux VUS et multisegments et qui recherchent maintenant un compromis sportif qui offre économie de carburant et polyvalence. La Cruze à hayon représente une occasion d’essayer encore une fois quelque chose de nouveau et d’attirer les clients de la gent masculine appréciant le plein air, un peu plus matures et mieux nantis que les acheteurs habituels.

Aux États-Unis seulement, la catégorie des voitures à hayon représente environ 350 000 ventes par année, 50 000 de ces unités vendues sont des véhicules électriques. « Si un marché vend 300 000 unités et que notre nombre est zéro, c’est qu’il y a là une occasion à saisir. Le culte du hayon se répand », a expliqué M. Majoros.