Essais Premiers essays

Premier essai : Volkswagen Beetle Dune décapotable 2017

Découverte d’une nouvelle espèce de coccinelle

Découverte d’une nouvelle espèce de coccinelle

Comme toute Volkswagen Beetle digne de ce nom, l’édition spéciale Dune évoque de nombreuses pensées agréables : le désert à perte de vue, la populaire saga de romans de science-fiction de l’Américain Frank Herbert et les véhicules hors route Baja Bugs qui ont fait leur apparition à la fin des années 60. Après que Volkswagen ait présenté la Beetle Dune coupé 2016 plus tôt cette année, la voilà qui ajoute un cabriolet à la gamme pour l’année modèle 2017.

En plus de la Dune à toit ouvrant, nous avons récemment eu le plaisir de nous divertir avec deux autres Beetle d’édition spéciale dans notre garage : une #PinkBeetle coupé et une Beetle Denim décapotable. Bien que la Dune soit probablement celle que je préfère le moins parmi les trois en ce qui concerne l’expérience de conduite, elle possède néanmoins ses propres qualités.

On pourrait dire que la Dune est la plus athlétique du groupe. Elle est équipée d’une grande prise d’air centrale dans le pare-chocs avant, d’extensions de passages de roue noires, de jantes Canyon voyantes de 18 pouces en alliage d’aluminium et d’un audacieux becquet arrière. La carrosserie est élargie de 1,5 cm et la position de conduite est élevée de 1 cm par rapport au modèle de base. Malgré ses éléments de design hors route, il ne s’agit évidemment pas du véhicule que l’on conduirait pour se promener sur la planète désertique Arrakis. Les mises à jour visent surtout à en mettre plein la vue et comme la voiture est une Beetle, nous n’y voyons aucun inconvénient.

2017 Volkswagen Beetle Convertible Dune front three quarter

La Dune décapotable est propulsée par le même moteur turbocompressé à quatre cylindres de 1,8 litre offert dans la Beetle de base. Il produit la même puissance et le même couple respectifs de 170 chevaux et de 184 lb-pi et il a réussi à atteindre 100 km/h en 7,4 secondes dans le cadre de nos tests. La Dune est plus rapide de 0,2 seconde par rapport à la Denim décapotable munie du même moteur, mais un peu plus lente que la puissante #PinkBeetle coupé également dotée du moteur turbocompressé de 1,8 litre.

Si on la compare à d’autres cabriolets abordables, la Dune est plus rapide qu’une Fiat 500c 2012 que nous avons testée (11,6 secondes), mais plus lente qu’une Mazda Miata 2016 (5,8 secondes) et une Fiat 124 Spider Abarth 2017 (6,3 secondes). Elle se classe également sous une Mini 2015 à toit rigide, quatre portes et moteur de 189 chevaux de version Cooper (6,6 secondes) et une Fiat 500 Abarth 2012 à moteur de 160 chevaux (6,8 secondes). Malgré tout, la Dune décapotable se classe dans le milieu de sa catégorie par rapport à de petites voitures plus traditionnelles en battant à plate couture une Corolla S (9,8 secondes), par exemple, mais pas une Civic Turbo (6,8 secondes).

Comme les nombres le suggèrent, la Dune produit une puissance suffisante, mais sa conduite est plus rigide que ce que nous aurions voulu. Elle gère les imperfections de la route avec moins d’assurance que les deux autres Beetle que nous avons testées et semble même un peu grinçante et fragile sur les surfaces cahoteuses. Étant donné qu’il ne s’agit pas d’un cabriolet luxueux, les bruits de la route et du vent se font amplement entendre, que le toit soit abaissé ou non. Silencieuse et stable sur l’autoroute et en ville, la #PinkBeetle coupé (ou toute autre Beetle coupé équipée de façon similaire) est à privilégier pour les consommateurs qui recherchent une conduite plus raffinée.

Si la Dune vient équipée d’un volant à base plate, cette apparence ne rend pas sa direction particulièrement sportive. Nous l’avons plutôt trouvée imprécise et insatisfaisante à vitesse modérée. Le cabriolet n’est malheureusement pas livrable avec une boîte de vitesses manuelle, mais vous pouvez sélectionner le mode Sport sur la boîte automatique à six rapports, ce qui rend la Dune spécialement énergique et impatiente de rouler. Elle est idéale pour se faufiler à toute vitesse dans la ville.

Heureusement, la petite Dune est considérablement plus économe en carburant en conditions réelles que ce que les chiffres de l’EPA pourraient le laisser croire. Dans le cadre de notre programme Cotes réelles, nous lui avons fait brûler 9,2/6,4/8,0 L/100 km (ville/route/combinée), soit une diminution de 0,6/1,2/0,7 L/100 km par rapport aux chiffres de l’EPA.

Par contre, le design est le domaine dans lequel la Dune excelle par-dessus tout. L’habitacle du cabriolet est d’une simplicité rafraîchissante. Mis à part les interrupteurs de contrôle de la température d’antan, peu de boutons encombrent la console intermédiaire. Volkswagen a plutôt visé à attirer l’attention des observateurs sur les accents métalliques puis le jaune du tableau de bord, des portes, des passepoils sur les sièges et des piqûres contrastantes sur le levier de commande de vitesse et le volant. Son toit ouvrant est également simple d’utilisation : d’une seule pression de bouton, vous pouvez l’abaisser en 9,5 secondes et le remonter en 11,0 secondes.

2017 Volkswagen Beetle Convertible Dune front end in motion

L’emblématique Beetle éprouve des difficultés ces derniers temps. Si ses ventes ont augmenté de 14 % au Canada l’an dernier et qu’elles semblent se maintenir cette année, il en va tout autrement aux États-Unis où elles ont chuté de 22 % l’an dernier et de près de 34 % durant les 11 premiers mois de cette année. Des rumeurs veulent que Volkswagen cessera la production du modèle au cours des prochaines années, mais nous espérons qu’elles se révéleront fausses (Volkswagen n’a pas voulu commenter à ce sujet). La Beetle demeure une partie importante de l’identité de marque du constructeur allemand, même si la beaucoup plus récente Golf l’a surpassée en matière de raffinement. Nous aimerions que la Beetle résiste à l’épreuve du temps parce que même si la génération actuelle est vieille de cinq ans, son expérience de conduite n’en donne pas l’impression, surtout dans le cas du coupé. Sans compter que la petite coccinelle nous fait sentir spécial chaque fois que nous en ouvrons la porte, et ce, comme aucune voiture ne saurait le faire.

Volkswagen Beetle Dune décapotable 2017
PRIX DE BASE 28 890 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 30 465 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Cabriolet 2 portes pour 4 passagers, traction, moteur à l’avant
MOTEUR Turbocompressé de 1,8 L à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres en ligne, 170 chevaux et 184 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à six rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 1479 kg (60/40 %)
EMPATTEMENT 254 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 406,4 cm x 182,1 cm x 149,1 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,4 secondes
QUART DE MILLE 15,7 secondes à 143,1 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 36,0 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,85 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 27,1 secondes à 0,62 g (en moyenne)
CONSOMMATION DE CARBURANT SELON NOTRE PROGRAMME COTES RÉELLES 9,2/6,4/8,0 L/100 km
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 9,8/7,6/8,7 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 87/68 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 206 g/km