Essais Premiers essays

Premier essai : Mazda3 2.5 Grand Touring 2017

Incremental improvements incrementally increase Zoom-Zoom

Incremental improvements incrementally increase Zoom-Zoom

Photo: Robin Trajano

En raison de sa maniabilité, la Mazda3 a toujours fait partie de nos modèles favoris dans la catégorie des voitures compactes. En fait, nous avons même attribué la victoire à une Mazda3 i Touring 2014 alimentée par un moteur SKYACTIV de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne de 155 chevaux lors de notre Grand Essai des berlines compactes 2014, mentionnant qu’elle affichait « le bulletin du Grand Essai comportant le plus de A ».

Deux ans plus tard seulement, la Mazda3 i Grand Touring (aussi dotée du moteur de 2,0 litres) a été détrônée par la Honda Civic EX 2016 dans le cadre de notre Grand Essai des berlines compactes 2016-2017. Nous avions dit : « Pour avoir une idée de la rapidité à laquelle cette catégorie évolue, vous n’avez qu’à regarder la Mazda3, qui arrive en quatrième position, la gagnante du Grand Essai de 2014. Elle semble moins particulière maintenant et offre des performances plutôt moyennes selon la plupart de nos sept critères. »

Mazda a rafraîchi ses berlines compactes et ses modèles à hayon pour l’année modèle 2017 en repensant le style du carénage frontal et du pare-chocs arrière, elle a aussi augmenté la quantité de matériaux isolants et a ajouté davantage d’équipements haut de gamme à l’intérieur de l’habitacle. La Mazda3 2017 a aussi eu droit à des versions et des groupes d’options améliorés.

Le constructeur automobile a aussi ajouté sa nouvelle fonction de contrôle vectoriel de force G qui améliore la maniabilité du véhicule et réduit la fatigue du conducteur. Le système coupe une petite partie du couple du moteur dans les courbes pour transférer la puissance au pneu extérieur avant, augmentant ainsi la force de virage. La pleine puissance revient en force une fois le volant relâché, transférant ainsi le poids à l’arrière du véhicule et augmentant la stabilité.

Nous avons récemment passé du temps à bord d’une Mazda3 2.5 Grand Touring 2017 rafraîchie laquée d’une peinture Bleu éternel mica et présentant un habitacle drapé de cuir couleur parchemin. La puissance de notre modèle d’essai était puisée à même un moteur SKYACTIV de 2,5 litres à quatre cylindres en ligne de 184 chevaux et 185 lb-pi de couple jumelé à une boîte de vitesses automatique à six rapports.

Sur la piste, la Mazda3 2017 a atteint les 100 km/h en 7,4 secondes et a complété le quart de mille en 15,7 secondes à 144,7 km/h. Le freinage à partir de 100 km/h s’est avéré plus long que prévu, la meilleure distance de freinage obtenue était de 38,7 mètres. En comparaison, le modèle 2016 doté du moteur de 2,0 litres (155 chevaux et 155 lb-pi de couple) a accéléré en 8,4 secondes, a parcouru le quart de mille en 16,4 secondes à 137,9 km/h et est parvenu à un arrêt complet en 38,4 mètres.

La Civic EX 2016 à moteur de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne et TVC, la gagnante du Grand Essai des berlines compactes 2016-2017 (158 chevaux et 138 lb-pi de couple), a frappé les 100 km/h en 8,6 secondes et franchi le quart de mille en 16,7 secondes à 138,6 km/h, alors que notre Civic Touring 2016 pour essai à long terme, équipée du moteur turbocompressé de 1,5 litre (174 chevaux et 162 lb-pi de couple) jumelé à la TVC, a obtenu des temps d’accélération de 6,8 secondes et 15,3 secondes à 150 km/h respectivement. La Civic EX a freiné en 38,7 mètres et la Civic Touring est parvenue à un arrêt complet en 37,5 mètres.

La Mazda3 2017 brille sur la route grâce à son châssis communicatif et sa puissance adéquate, mise de l’avant par le mode Sport qui maintient les rapports plus longtemps que les autres modes et rétrograde plus rapidement. Le mode Sport permet même au moteur d’atteindre le régime maximal de 6500 tours par minute juste avant de passer au prochain rapport.

Le moteur SKYACTIV de 2,5 litres n’a éprouvé aucune difficulté à grimper l’autoroute Antelope Valley (SR-14 en Californie) à partir de sa base à Santa Clarita, dépassant les voitures plus lentes presque jusqu’à Palmdale qui présente une élévation de 823 mètres. Bien que la distance de freinage d’urgence de la berline Mazda3 s’est avérée plus longue que prévu, les freins travaillent avec assurance dans toutes les situations de conduite normales, dont la descente vers le bassin de Los Angeles.

Pour ce qui est de la maniabilité, la Mazda3 2.5 Grand Touring 2017 a bouclé notre épreuve du huit en 27,1 secondes à une moyenne latérale de 0,64 g et a obtenu un résultat de 0,82 g sur la piste de dérapage. Le modèle 2016, moins puissant, a réussi l’épreuve du huit en 27,3 secondes à 0,62 g et a obtenu 0,81 g sur la piste de dérapage. La Civic EX a enregistré des résultats de 27,6 secondes à 0,61 g et 0,82 g respectivement, alors que la Civic Touring a obtenu 27,4 secondes à 0,64 g et 0,84 g.

Sur la route, la berline Mazda3 va où vous l’emmener sans jamais se plaindre. Le mouvement de roulis est juste assez présent pour offrir une bonne réponse sans sembler désorienté. Même avec 184 chevaux et la boîte automatique à six rapports, la Mazda3 à traction peut déraper dans les virages, réduisant le rayon de braquage en sortie de courbe et dans les stationnements, au besoin.

La Honda dotée du moteur turbocompressé de 1,5 litre et de la TVC présente aussi un avantage du côté de l’économie de carburant. La Civic 2017 affiche une consommation de 7,3/5,6/6,5 L/100 km (ville/route/combinée) selon les évaluations de l’EPA alors que la Mazda3 2.5 à boîte automatique offre une consommation estimée à 8,7/6,5/7,8 L/100 km.

Le prix de base pour la berline à boîte automatique Mazda3 2.5 Grand Touring 2017 de couleur Bleu éternel mica s’élève à 25 810 $. Les caractéristiques de série comprennent le moteur de 2,5 litres, la boîte de vitesses automatique à six rapports, le contrôle vectoriel de force G et des disques de frein aux quatre roues. À l’extérieur, on peut voir des jantes en alliage de 18 pouces enveloppées de pneus toutes saisons de taille 215/45R18, des essuie-glaces automatiques, des rétroviseurs extérieurs chauffants repliables électriquement avec clignotants intégrés, des phares antibrouillard à DEL, un toit ouvrant électrique, une calandre noire au fini laqué, un becquet sur couvercle de coffre arrière de teinte harmonisée, une antenne en forme d’aileron de requin montée sur le toit et une garniture brillante à la ceinture de caisse.

À l’intérieur, on retrouve un habitacle vêtu de noir et arborant des sièges en cuir de couleur parchemin contrastée, des insertions au niveau des portes et du couvercle de la console intermédiaire, un siège conducteur à réglage électrique en six positions avec ajustement lombaire manuel, des sièges avant chauffants, un système de climatisation à deux zones, un affichage de conduite active de 7,0 pouces avec affichage tête haute, un système sans clé avec alarme et démarrage à bouton-poussoir, un volant et un levier sélecteur gainés de cuir, un frein de stationnement électrique et des sièges arrière repliables selon une configuration 60/40 munis de portes-gobelets dans l’accoudoir central. Le système d’infodivertissement est constitué d’un écran tactile couleur de 7,0 pouces avec commandes multifonctions, d’une chaîne audio centrale Bose à huit haut-parleurs avec radio AM/FM et radio HD. Il comporte aussi la radio satellite SiriusXM, les applications audio Pandora, Aha et Stitcher, deux prises USB, la diffusion en continu Bluetooth pour audio et téléphone, l’envoi et la réception de messages texte, une caméra de recul et plus encore.

Parmi les fonctions de sécurité de série, on retrouve : coussins gonflables avant, latéraux et latéraux en rideau, système de surveillance des angles morts avec alerte de circulation transversale, assistance au freinage en milieu urbain intelligent, freins antiblocage avec répartiteur de force de freinage et assistance au freinage d’urgence, système d’antipatinage à l’accélération, contrôle dynamique de la stabilité, aide au démarrage en pente et système de surveillance de la pression des pneus.

Les options comprennent le groupe Premium à 1600 $ US (2900 $ au Canada) qui donne droit à des phares à DEL à double faisceau avec mise à niveau automatique, des feux arrière à DEL, un volant chauffant, des palettes de changement de rapports, un système de navigation Mazda et un rétroviseur intérieur à atténuation automatique avec HomeLink; un groupe Sécurité i-ACTIVESENSE à 1100 $ US qui offre des feux de route automatiques, l’alerte de franchissement involontaire de voie, l’aide au suivi de voie, le régulateur de vitesse radar de Mazda, l’assistance au freinage intelligent et le système de reconnaissance des panneaux de signalisation; des plaquettes décoratives au bas de portière à 125 $ US et des tapis rigides moulés pour l’aire de chargement à 75 $ US. Le prix total de notre modèle d’essai ainsi équipé s’élevait à 27 970 $ US.

C’est un bon prix lorsque l’on considère toute la technologie offerte, comme le sélecteur du système d’infodivertissement semblable à celui du système iDrive de BMW, l’affichage tête haute et toutes les technologies de sécurité active et d’aide au conducteur. Le cuir pâle de couleur parchemin fait aussi partie des caractéristiques fort appréciées qu’on rencontre peu dans cette catégorie. Non seulement ce cuir clair demeure-t-il frais lorsque la voiture est garée au soleil, il est aussi doux au toucher, contrairement aux surfaces en cuir rigide qui se trouvent dans notre Civic Touring pour essai à long terme. La Civic Touring est cependant munie de sièges chauffants aux places latérales arrière, une fonctionnalité qui n’est pas offerte dans la Mazda.

Comparée à la berline compacte Mazda3, la berline Civic de dixième génération est maintenant classée comme une (petite) voiture intermédiaire selon les critères de l’EPA. La berline Civic fournit un peu plus d’espace de dégagement pour les jambes à l’arrière (95 cm par rapport à 91 cm) et d’espace de chargement (416,3 litres contre 351,1 litres) que la berline Mazda3. Cependant, lorsque le siège du conducteur est réglé à ma position de conduite préférée, ma carrure de 1,75 m peut s’installer confortablement derrière le siège du conducteur de la Mazda3.

La berline Mazda3 2017 remodelée est un excellent choix pour les passionnés de conduite qui ne craignent pas d’échanger un peu d’espace intérieur et d’espace de chargement pour un châssis réactif et des technologies livrables. Nous espérons que la Mazda3 de prochaine génération perdra un peu de poids ou gagnera en puissance, ou même les deux, afin d’être en mesure de demeurer compétitive avec la nouvelle cohorte de voitures « compactes » à moteur turbocompressé qui arrive sur le marché.

Mazda3 2017 (Grand Touring) )
PRIX DE BASE 25 810 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 27 970 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Berline 4 portes pour 5 passagers, traction, moteur à l’avant
MOTEUR 2,5 L à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres en ligne, 184 chevaux et 185 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 6 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 1383 kg (61/39 %)
EMPATTEMENT 270 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 458 cm x 179,6 cm x 145,5 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,4 secondes
QUART DE MILLE 15,7 secondes à 144,7 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 38,7 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,82 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 27,1 secondes à 0,64 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 8,7/6,5/7,8 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 77,7/58,4 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 180,4 g/km