Essais Premiers essays

Premier essai : Fourgon pour passagers Mercedes-Benz Metris 2017

La minifourgonnette des fourgons commerciaux

La minifourgonnette des fourgons commerciaux

De nos jours, il existe de nombreuses options du côté des minifourgonnettes – sans compter une horde de multisegments à trois rangées et de VUS – parmi lesquelles les acheteurs peuvent choisir. Une option plutôt inouïe est aussi à considérer : le fourgon pour passagers Mercedes-Benz Metris. Bien qu’il soit surtout destiné à des affectations commerciales, le Metris pourrait répondre aux besoins de certains acheteurs potentiels de minifourgonnettes.

Le Metris de taille intermédiaire est en quelque sorte le fourgon commercial idéal. Il est plus imposant que le Ford Transit Connect ou le Nissan NV200, mais il n’est pas aussi massif que les fourgons Mercedes Sprinter ou Ram Promaster. En raison de leur taille similaire, la comparaison entre le Metris et les entrées de la catégorie des minifourgonnettes est inévitable. La longueur globale du Metris se rapproche de celle de ses rivaux, le fourgon est cependant plus haut et plus étroit que les modèles proposés par la concurrence. Cette hauteur accrue signifie que vous devrez vous hisser à l’intérieur de l’habitacle, mais aussi que vous pourrez travailler dans la portion arrière du véhicule sans vous éreinter. La position de conduite semble plus élevée que celle d’une minifourgonnette courante, ce qui offre au conducteur une vue dominante de la route. Cette vue est principalement non obstruée à l’avant et sur les côtés, il est toutefois difficile de voir à l’arrière en raison de tous les appuis-tête (et les têtes des passagers) qui brouillent le champ de vision. Si vous choisissez les portes boulonnées sur les côtés pour l’espace de chargement, il est encore plus difficile de voir derrière vous. Nous recommandons l’ajout de la caméra de recul livrable.

2017 Mercedes Benz Metris front three quarter

Comme il s’agit d’un fourgon commercial, le Metris présente un niveau d’insonorisation inférieur à ce à quoi les clients sont habitués. L’acoustique de l’habitacle spacieux permet au bruit de la route de résonner dans la cabine lorsque le véhicule file sur l’autoroute. Au volant, vous remarquerez que les matériaux utilisés ne présentent pas le même niveau de luxe que ce que propose habituellement Mercedes. Vous noterez également un petit écran pour le système d’infodivertissement et de navigation (si le modèle en est équipé). Cette unité date au moins de la dernière génération et n’est pas dotée de commandes tactiles. Le Metris est construit par la division des fourgons commerciaux de Mercedes, l’ajout de surfaces douces au toucher et de garnitures raffinées ne fait donc pas partie des priorités. Cependant, certains des éléments mécaniques du fourgon sont tirés directement du catalogue de pièces du constructeur allemand et si vous désirez davantage de style, vous pouvez choisir l’ensemble intérieur haut de gamme à 1150 $ qui donne droit à des accents chromés.

Les deuxième et troisième rangées offrent beaucoup d’espace de dégagement pour les jambes pour les passagers adultes et l’accès à la partie arrière du véhicule s’avère très facile grâce à la banquette de la deuxième rangée à deux sièges offerte de série. Avec une banquette complète, vous devez relever un siège pour accéder à la troisième rangée. Les sièges n’offrent aucun réglage et présentent une position plutôt redressée, ce qui les rend moins confortables pour les longs trajets. Il n’y a pas beaucoup d’espace pour poser un verre dans le Metris, mais les passagers arrière ont droit à des porte-gobelets en plastique amovibles qui se glissent dans l’accoudoir.

Même s’il est facile de monter dans les sièges et d’en descendre, sortir les sièges du fourgon ne se fait pas aussi aisément. Contrairement à de nombreuses minifourgonnettes qui sont équipées de sièges rabattables à plat qui disparaissent sous le plancher du véhicule en quelques étapes faciles, les lourdes banquettes du Metris sont verrouillées dans des rails et les retirer requiert de bons muscles. Les doubles portes coulissantes de série du fourgon pour passagers Metris allègent cependant la tâche. Des portes coulissantes à commande électrique sont offertes en option. Le hayon facilite l’accès à l’aire de chargement, sa taille signifie cependant que vous devrez vous assurer d’avoir beaucoup d’espace libre derrière vous avant de l’ouvrir.

Le Metris se conduit plus aisément que la plupart des autres fourgons commerciaux que j’ai conduits. Malgré sa hauteur considérable, il ne semble pas sur le point de basculer dans les virages. Conduire le fourgon dans une zone achalandée du centre-ville s’est aussi prouvé plus facile que prévu grâce à la direction communicative et à un bon rayon de braquage. Le fourgon pour passagers Metris à propulsion a bouclé l’épreuve du huit en 29,0 secondes à une moyenne de 0,56 g. Ce résultat est loin d’être impressionnant, ce n’est toutefois pas beaucoup plus lent que la Honda Odyssey (28,7 secondes), la Toyota Sienna (28,8 secondes) ou la Kia Sedona (28,4 secondes). Il se compare également aux chiffres obtenus par des fourgons commerciaux de taille inférieure comme le Ram Promaster City (28,8 secondes) et le Ford Transit Connect (29,1 secondes). La Chrysler Pacifica les surpasse tous cependant avec son temps de 27,5 secondes.

2017 Mercedes Benz Metris front side in motion

Aussi compétent que puisse être le moteur turbocompressé de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne du Metris, sa puissance de 208 chevaux et 258 lb-pi de couple n’arrive pas à la cheville de celle des moteurs V6 des minifourgonnettes ceinturant les terrains de soccer. Le moteur turbo à quatre cylindres propulse le Metris à 100 km/h en 8,6 secondes depuis la position arrêtée et à la fin du quart de mille en 16,5 secondes à 133,4 km/h. Les minifourgonnettes modernes affichent des temps d’accélération plus rapide d’une demi-seconde à une seconde. Par contre, sur la route, le Metris ne donne pas l’impression d’être lent. Le fourgon n’a aucune difficulté à atteindre les vitesses d’autoroute avec six adultes à bord. Et lorsque sa seule tâche consiste à transporter le conducteur, le Metris démarre avec beaucoup d’enthousiasme.

Vous pouvez vous procurer un fourgon pour passagers Metris Worker pour 30 990 $ US, mais à moins que vous n’effectuiez des allers-retours à l’aéroport pour transporter des passagers, cette version de base sera un peu trop simple pour la plupart des acheteurs potentiels. Pour obtenir un modèle qui ressemble moins à un véhicule de parc de taxi et qui est plutôt équipé de jolies caractéristiques comme des pare-chocs et des jantes agencés, vous devrez avancer 35 070 $ US minimum. Notre modèle d’essai était presque entièrement équipé et affichait une étiquette de prix de 45 870 $ US. Il était doté, entre autres, d’un système d’alerte de collision avant, d’un système de suivi de voie et d’autres fonctionnalités de sécurité avancées ainsi que de caractéristiques visant à assurer le confort des passagers comme des sièges en faux cuir chauffants. Une telle somme peut vous permettre de faire l’achat d’une très belle Pacifica ou Odyssey. Ces deux modèles offrent des fonctionnalités de luxe (système de divertissement pour les sièges arrière, aspirateur intégré, et la liste continue) que le Metris ne peut tout simplement pas proposer. La plupart des acheteurs de Metris utiliseront ces fourgons pour leur affectation commerciale prévue, mais le Mercedes intermédiaire équipé des particularités appropriées pourrait convenir à un client qui recherche un véhicule offrant de la place pour sept ou huit passagers, mais n’a pas besoin de ses commodités utilitaires.

Mercedes-Benz Metris 2017 (8 passagers) )
PRIX DE BASE 33 900 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 45 870 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Moteur à l’avant, propulsion, fourgon 4 portes pour 8 passagers
MOTEUR Turbocompressé de 2,0 litres à DACT, 16 soupapes et quatre cylindres en ligne, 208 chevaux et 258 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 7 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2209 kg (52/48 %)
EMPATTEMENT 320 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 514,1 cm x 192,8 cm x 189 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 8,6 secondes
QUART DE MILLE 16,5 secondes à 133,4 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 37,8 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,73 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 29,0 secondes à 0,56 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 11,8/10,2/10,7 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 105/92 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 256,5 g/km