Essais Premiers essays

Premier essai du Range Rover Evoque Décapotable 2017 : chouette, mais l’amour durera-t-il?

Il fait tourner les têtes pour les bonnes raisons

Il fait tourner les têtes pour les bonnes raisons

La combinaison VUS décapotable n’est pas aussi stupide qu’elle en a l’air. Le cabriolet Range Rover Evoque 2017, qui suit les traces du Nissan Murano CrossCabriolet retiré du marché, est le plus récent ajout à ce segment microscopique. La différence est que l’Evoque fait tourner les têtes pour les bonnes raisons et qu’il est fabriqué par un constructeur automobile qui, depuis des années, fait tout pour se faire associer à la mode et la culture savante. Cela fait en sorte que l’Evoque Décapotable, qui aurait pu être une source de gêne, est plutôt un élément de style sur roues qui peut faire sourire les passants et leur donner envie de prendre une photo. Nous avons testé l’Evoque Décapotable sur la piste, nous avons calculé sa consommation grâce à notre programme Cotes réelles et nous l’avons conduit sur une longue distance pour voir quel type de menace il représente pour les cabriolets de Classe C, Série 3 et A5.

Je peux vous affirmer par expérience personnelle que la pittoresque bande côtière 17-Mile Drive de Pebble Beach est légèrement plus agréable de la position élevée d’un siège de VUS et du point de vue privilégié sans toit d’un cabriolet.

Le toit souple de l’Evoque Décapotable 2017 s’ouvre en 18 secondes puis se rabat en 21 secondes lorsque le véhicule roule à au plus 50 km/h. Ces données ne sont pas uniques au segment, mais c’est agréable pour ceux qui n’ont pas conduit de nouveau cabriolet récemment. Si la traction intégrale est livrable sur d’autres décapotables de luxe à quatre sièges, ce système est de série sur l’Evoque. Dans nos Premières impressions, nous avions noté que la version cabriolet est aussi efficace – et génératrice d’émotions – hors route que les modèles à toit rigide.

2017 Land Rover Range Rover Evoque convertible front three quarter in motion 04

Le conducteur à la recherche d’un VUS décapotable conçu pour s’aventurer sur les pistes, par contre, achèterait un Jeep Wrangler. L’Evoque Décapotable sera majoritairement conduit sur des routes pavées en étant propulsé par son moteur turbocompressé à quatre cylindres de 240 chevaux. Le bruit du moteur est plus puissant que ce que 240 chevaux pourraient laisser croire (bien qu’il bourdonne un peu autour de 1100 tours par minute), et notre modèle d’essai de 2033 kg est passé de 0 à 100 km/h en 7,4 secondes. Il s’agit d’une performance respectable qui correspond au temps que nous avons enregistré sur un Evoque 2015 à quatre portes et toit rigide muni du même groupe motopropulseur. Par contre, cette accélération classe l’Evoque Décapotable parmi les plus lents cabriolets dont le prix de départ se situe dans la fourchette des 50 000 $ US (au Canada, le prix de base est de 65 990 $). En effet, nous avons testé une Mercedes-Benz C300 coupé 2017 à traction intégrale qui a atteint 100 km/h en 6,2 secondes, et BMW estime que son cabriolet 430i xDrive à toit rigide file à 100 km/h en 6,1 secondes, ce qui est beaucoup plus rapide. En ville, la boîte de vitesses automatique à neuf rapports de l’Evoque Décapotable est réactive, mais il peut s’avérer difficile de moduler l’embrayage si vous ne souhaitez rien de plus qu’un démarrage modérément dynamique.

Le cabriolet de Land Rover se conduit bien sur les routes tortueuses, mais il est plus large que les voitures qu’il concurrence et il paraît gros sur les portions étroites de route à deux voies. Lorsqu’on roule sur l’autoroute avec le toit fermé, l’habitacle est assez silencieux, les jantes de 20 pouces en option de notre modèle d’essai produisent cependant une bonne quantité de bruit. Malgré tout, dans le cas d’un véhicule d’attitude comme l’Evoque à toit ouvrant, je choisirais tout de même les jantes tapageuses pour en mettre plein la vue. Mon expérience sur l’autoroute avec le toit baissé a différé de celle rapportée dans notre article Premières impressions. J’ai trouvé le niveau de décibels trop élevé, même avec le déflecteur d’air en place.

2017 Land Rover Range Rover Evoque convertible rear three quarter in motion 03

C’est sur l’autoroute que vous tirerez le plus parti de la boîte de vitesses automatique à neuf rapports en matière d’économie de carburant. La consommation est estimée à 11,8 /8,4 L/100 km en ville et sur route par l’EPA. À Motor Trend, en plus de fournir les cotes de l’EPA, nous conduisons aussi les véhicules sur un trajet prédéterminé dans le cadre de notre programme Cotes réelles pour fournir des statistiques qui reflètent mieux la consommation réelle à l’aide d’un analyseur de gaz d’une valeur de près de 200 000 $. Dans le cadre de ce programme, le résultat sur l’autoroute est de 8,9 L/100 km, ce qui est presque aussi bon que la cote de l’EPA, mais la consommation de 14,2 L/100 km en ville de l’Evoque est décevante. Lorsque nous avions testé un Evoque 2015 à quatre portes et à toit rigide avec le même groupe motopropulseur – mais un poids à vide plus léger de 180 kg –, le Range Rover avait consommé 12,1/8,8 L/100 km dans le cadre du programme Cotes réelles.

Depuis l’habitacle, vous constaterez que la visibilité n’est pas si mal. Comme nous l’avions mentionné dans nos Premières impressions, l’absence de montants milieux bonifie la visibilité sur les côtés. La visibilité vers l’arrière, quant à elle, n’est pas moindre que dans d’autres cabriolets luxueux de la même catégorie. J’ai beaucoup aimé les sièges confortables de l’Evoque, autant en conduisant sur les routes de canyon des collines de Malibu qu’en roulant tranquillement près de la plage à Carmel, en Californie. Par contre, je préfère les sièges des voitures concurrentes du Range Rover pour deux caractéristiques importantes. Premièrement, dans les autres cabriolets, l’élément chauffant est intégré dans les sièges pour réchauffer le cou. Je me sens ainsi plus porté à ouvrir le toit par temps frais, mais certains qualifient d’étrange l’effet de l’élément chauffant. Deuxièmement, l’Evoque Décapotable a besoin d’être équipé d’un système amélioré pour faciliter l’atteinte des ceintures de sécurité des sièges avant. Une pince de couleur argent fixe la ceinture sur le côté du siège, mais il est assez simple de détacher la ceinture de la pince. Il faut un peu arquer le dos pour saisir la ceinture dans sa boucle. (Les modèles de BMW et Mercedes-Benz sont équipés d’un approche-ceinture automatique.) Prendre place à l’arrière du véhicule et en sortir n’est pas facile… ce qui est aussi le cas dans les cabriolets similaires. Le coffre peut contenir deux bagages de cabine et quelques petits articles sur les côtés et son volume de 254,9 L demeure le même, que le toit soit ouvert ou fermé. C’est super. Mais comme l’ouverture de l’aire de chargement est à la verticale, vous devez faire glisser vos bagages à la hauteur du coffre. Une ouverture traditionnelle permettrait de déposer un bagage dans le coffre en suivant un angle plus naturel.

2017 Land Rover Range Rover Evoque convertible interior view in motion

Quelques autres petits défauts à l’intérieur empêchent l’Evoque Décapotable d’être considéré comme un excellent cabriolet. Le groupe d’instrumentation et le grand écran entre les indicateurs semblent dépassés et le système de navigation ne comprend pas les commandes vocales, une caractéristique qui m’a manqué durant mon trajet le long de la côte californienne. (Land Rover nous a dit que cette fonction arrive sur les nouveaux véhicules.) L’écran sensiblement large de 10,2 pouces du système d’infodivertissement paraît moderne, mais il est situé un peu bas sur la console centrale. La nuit, j’ai remarqué que la lumière des phares des véhicules en sens contraire est un peu trop éblouissante à travers le pare-brise de notre modèle d’essai HSE Dynamic.

Tous ces petits problèmes n’empêcheront pas les gens de tomber en amour avec le Range Rover Evoque Décapotable. Il est caractéristique, puissant et vendu par une marque que plusieurs associent au luxe et au style. L’amour pour ce véhicule peut-il survivre à une période de possession de trois à cinq ans? Tout dépend de l’importance que revêtent certains facteurs qui affectent la vie de tous les jours, comme l’économie de carburant en ville, le groupe d’instrumentation démodé, la navigation sans commande vocale et l’absence d’un approche-ceinture automatique. Si vous pouvez vous faire aux imperfections de l’Evoque Décapotable, vous apparaîtrez au volant d’un véhicule prêt pour le hors route et qui fera jaser puisqu’il est beaucoup plus intriguant que n’importe quel beau cabriolet traditionnel.

Land Rover Range Rover Evoque HSE Dynamic Décapotable 2017
PRIX DE BASE 65 990 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 62 745 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Cabriolet 2 portes pour 4 passagers, traction intégrale, moteur à l’avant
MOTEUR Turbocompressé de 2,0 L à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres en ligne, 240 chevaux et 250 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 9 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2033 kg (57/43 %)
EMPATTEMENT 265,9 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 436,9 cm x 198,1 cm x 160,8 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,4 secondes
QUART DE MILLE 15,8 secondes à 137,9 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 35,7 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,87 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 26,6 secondes à 0,65 g (en moyenne)
CONSOMMATION DE CARBURANT SELON NOTRE PROGRAMME COTES RÉELLES 14,2/8,6/11,6 L/100 km
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 11,8/8,4/10,2 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 105,6/75 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 240 g/km