Essais Premiers essays

Premier essai du Mazda CX-5 GT à TI 2016 : la recette est toujours excellente

Un Mazda est toujours sportif, même les multisegments

Un Mazda est toujours sportif, même les multisegments

Mazda sait comment s’y prendre. Le multisegment compact CX-5 démontre encore une fois la capacité du constructeur japonais à transplanter les éléments qui rendent ses voitures si agréables à conduire sur ses modèles utilitaires.

Notre premier essai du CX-5 2016 nous a permis de constater que la performance et la maniabilité qui font la renommée de la marque demeurent intactes, même lorsqu’on ajoute la fonctionnalité d’un multisegment.

Le CX-5 est très joli, mais c’est en appuyant sur le bouton de démarrage que sa vraie beauté est dévoilée.

En mode régulier, il s’agit de l’un des multisegments les plus agréables à conduire actuellement sur le marché, mais c’est lorsque l’on passe en mode Sport que la magie opère réellement et que tout devient plus aiguisé : la direction, la réactivité du moteur, la réactivité des rapports et la maniabilité. Le mouvement de roulis est minimal dans les courbes alors que le véhicule s’agrippe à la chaussée comme s’il était muni de la carrosserie d’un coupé.

« Le CX-5 demeure de très loin le VUM le plus agréable à conduire du segment. Derrière son volant, c’est le bonheur garanti », écrit Scott Evans, rédacteur à Motor Trend, applaudissant la puissance linéaire du moteur de 2,5 litres à quatre cylindres qui « procure autant de puissance à bas régime qu’à haut régime ». Le moteur SKYACTIV à quatre cylindres en ligne produit 184 chevaux et 185 lb-pi de couple.

2016 Mazda CX 5 Grand Touring AWD front three quarter in motion

Le CX-5 a franchi le quart de mille en 16,0 secondes; il s’agit du meilleur temps pour un multisegment muni d’un moteur de quatre cylindres, et c’est à peine un peu plus lent que le Jeep Cherokee propulsé par un moteur V6 de 3,2 litres. Lorsque le conducteur appuie sur le champignon, le multisegment atteint 100 km/h en 7,8 secondes, ce qui fait de lui le plus rapide du segment. Le Jeep, avec son moteur V6, atteint la même vitesse en 6,9 secondes. Mazda a donc amélioré la performance de son véhicule : le CX-5 Grand Touring 2014 que nous avions testé en 2013 prenait 8,1 secondes pour atteindre 100 km/h.

Pour une fois, les résultats du modèle à notre programme Cotes réelles sont très près de ceux de l’EPA. Selon nos essais, le CX-5 consomme 10,1/8,5/9,4 L/100 km (ville/route/combinée), tandis que l’EPA estime sa consommation à 9,8/7,8/9,0 L/100 km. Avec de tels résultats, le Mazda se classe au sommet de sa catégorie.

Notre véhicule d’essai était équipé d’une boîte de vitesses automatique avec mode de sélection de rapport manuel, l’une des boîtes les plus sportives offertes. Un petit point négatif, c’est qu’il faut tirer sur le levier pour passer au rapport supérieur. Personnellement, je préfère lorsque je dois pousser pour augmenter la vitesse.

Mais une fois sur la route, ce bémol est bien vite oublié – de même que le bruit de la route et du vent supplémentaire, peut-être normal puisqu’il s’agit d’un véhicule utilitaire sous les traits d’une voiture sport.

Le CX-5 est offert à partir de 25 025 $, soit l’un des prix les plus bas du segment. Le modèle Grand Touring, lui, coûte 36 925 $ ou plus. Notre modèle d’essai américain, un Grand Touring à traction intégrale, vaut 34 595 $ US. Il ne faut pas oublier que les véhicules Mazda occasionnent un important coût pour le propriétaire sur cinq ans, en raison de la dépréciation, du financement, de l’assurance, de l’essence, de l’entretien et des réparations. À près de 40 000 $ pour un véhicule comparable, le Jeep Cherokee est le seul à être plus cher.

Notre véhicule d’essai était muni d’un ensemble de technologies de sécurité, de l’alerte de circulation latérale au système de surveillance des angles morts, en passant par une alerte un peu intense mais supportable qui vous avertit si vous sortez de votre voie. Il a obtenu de bons résultats de sécurité aux essais de la NHTSA et de l’IIHS, qui lui a même décerné la mention Meilleur choix sécurité+.

2016 Mazda CX 5 Grand Touring AWD cockpit

L’intérieur du CX-5 est joli, quoiqu’un peu monochrome, avec de beaux interrupteurs ainsi qu’un graphisme et des matériaux agréables. Une touche de couleur pour contraster avec le noir aurait été bien appréciée.

Pour l’année modèle 2016, Mazda apporte quelques mises à jour à son système d’infodivertissement. Le système, basé sur un écran relativement petit, est convivial. Les boutons de la chaîne audio ont été installés derrière les commandes de changement de rapports; un détail bien pensé qui permet de facilement ajuster le volume du son sans avoir à regarder un écran.

Les sièges chauffants sont confortables et offrent un excellent soutien, et l’accoudoir est doux et bien situé. Mais ne levez pas les yeux – le matériau du toit est rugueux et semble bon marché, et il est malheureusement omniprésent, puisque le CX-5 possède l’un des plus petits toits ouvrants du segment.

Pour les amateurs de gadgets technologiques, il y a deux ports USB et une prise auxiliaire à l’avant, mais pas de prise électrique ordinaire.

Les sièges arrière ne s’inclinent pas, mais ils se replient presque totalement et sont divisés 40/20/40, vous permettant de replier la partie centrale seulement, si nécessaire. Les passagers arrière n’ont pas droit à des prises d’air ou des prises pour recharger leurs appareils, mais ils pourront utiliser celle de l’espace de chargement.

À l’arrière, on apprécie la housse qui permet de cacher le contenu du coffre, puisqu’il n’y a pas d’espace de rangement sous le plancher – juste le pneu de rechange. Et un autre détail rétro : le hayon du coffre du CX-5 est manuel.

Mazda n’est peut-être pas le plus grand constructeur du marché, mais elle a trouvé la recette pour ajouter un élément sportif à tous ses véhicules, même les plus pratiques.

Mazda CX-5 GT 2016.5 à TI
PRIX DE BASE 36 925 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 34 185 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS de 4 portes pour 5 passagers, traction intégrale, moteur à l’avant
MOTEUR 2,5 L à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres en ligne, 184 chevaux et 185 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 6 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 1600 kg (57/43 %)
EMPATTEMENT 270,0 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 453,9 x 183,4 x 166,9 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,8 secondes
QUART DE MILLE 16,0 secondes à 136,8 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 35,4 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,81 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 28,0 secondes à 0,59 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 9,8/7,8/9,0 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 87/70 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 208,6 g/km


Motor Trend Real MPG Chevron logo 02