Essais Premiers essays

Premier essai du Lexus GX 460 2017 : un véhicule hors route chic (et vieillissant)

Luxueux, compétent... mais démodé

Luxueux, compétent... mais démodé

Sur le marché depuis l’année modèle 2010, la génération actuelle de Lexus GX 460 ne rajeunit pas, mais on n’y voit que du feu grâce à sa calandre trapézoïdale (controversée), qui a fait son apparition sur le modèle 2014 redessiné. Puisqu’il s’agit d’un des rares VUS à carrosserie montée sur châssis encore sur nos routes, nous avons voulu voir si le GX 460 méritait encore notre attention. En plus des essais sur la chaussée, nous sommes sortis des sentiers battus pour voir si l’ossature du GX 460 pouvait en prendre autant que ses frères de plateforme, soit le Toyota 4Runner et le Land Cruiser Prado, vendu à l’échelle mondiale.

Propulsé par un moteur V8 de 4,6 litres déployant 301 chevaux et produisant 329 lb-pi de couple, le GX 460 de 2364 kg a atteint 100 km/h en 7,4 secondes et a franchi le quart de mille en 15,8 secondes à une vitesse de pointe de 142,6 km/h. Par contre, lorsque laissée à elle-même, la boîte automatique à six rapports tend à changer de vitesse trop rapidement. Si le véhicule a pris 40,5 mètres pour passer de 100 à 0 km/h, Erick Ayapana, notre chef des essais routiers adjoint, a cependant noté qu’il plongeait fortement sous l’effet d’un freinage abrupt et que le prétendeur de ceinture de sécurité réagissait de manière exagérée. Ces deux constatations ont été confirmées lors des freinages d’urgence sur la route.

Lors des tests de manœuvrabilité, le GX 460 a atteint une accélération latérale de 0,72 g et a bouclé l’épreuve du huit en 28,6 secondes à une moyenne de 0,60 g. Kim Reynolds, le directeur des essais, a été surpris de constater l’enthousiasme avec lequel il a pu manœuvrer le véhicule et la subtilité du système de contrôle de la stabilité. Il a cependant souligné que, à en juger par les mouvements démesurés de la carrosserie, le GX 460 est d’abord conçu pour le confort et la conduite hors route.

Le GX 460 2017 est doté de la même plateforme que quelques-uns des meilleurs véhicules hors route sur le marché; une structure idéale pour affronter tous les types de terrains. À titre de véhicule de luxe, il doit cependant remplir une autre mission : offrir une conduite agréable et un intérieur de haute qualité. Sur l’autoroute, le GX 460 se conduit confortablement, quel que soit le mode de suspension sélectionné. Les bruits de la route, des pneus et du vent sont quasi inexistants, ce qui en fait un véhicule de choix pour les longs voyages. Bien qu’il soit doté de série d’un système de suspension cinétique dynamique permettant de réduire les mouvements de la carrosserie, le GX 460 n’est pas conçu pour bien réagir aux manœuvres soudaines et pour prendre les courbes à des vitesses élevées. Le moteur V8 de 4,6 litres procure une puissance et un couple acceptables, mais le VUS pourrait en prendre un peu plus, surtout considérant que sa consommation de carburant est de 15,7/13,1 L/100 km (ville/route) selon l’EPA.

Là où la route pavée prend fin, le GX 460 démontre ses talents hors route. Nous avons conduit le luxueux véhicule Lexus jusqu’à un parc de conduite hors route près d’Azusa, en Californie, où il a affronté le sable, les rochers et le ruisseau qui traverse la région sans problème. Hors des sentiers battus, le GX 460 prend facilement d’assaut les terrains les plus exigeants grâce à son système à quatre roues motrices en tout temps avec mode inférieur (configuration de série), un différentiel à glissement limité verrouillable et un régulateur de vitesse lente. Il faut toutefois garder en tête que les angles de fuite et la garde au sol du GX 460 sont moins généreux que ceux de véhicules hors route plus sérieux, comme le Jeep Wrangler ou les modèles TRD Pro de Toyota. Ainsi, les amateurs de conduite hors route feraient mieux de bien choisir leur sentier, sans quoi ils risquent de perdre leurs marchepieds latéraux ou leurs pare-chocs.

Lorsqu’il pénètre dans l’habitacle du GX 460 2017, le conducteur est accueilli par des sièges confortables chauffés et ventilés. Dans notre véhicule d’essai, la deuxième rangée était munie de sièges capitaine chauffants qui s’inclinent et glissent vers l’avant et l’arrière. Le GX 460 est doté d’une troisième rangée à deux sièges, mais le dégagement aux jambes y est très limité, surtout pour une personne mesurant plus de 1,7 mètre. L’habitacle est parsemé de matériaux doux au toucher d’une qualité digne de Lexus. Tout ce qui se trouve à l’intérieur du GX 460 est solide et imposant, à l’exception de l’accoudoir central, qui semble anormalement léger et de mauvaise qualité. Les garnitures de bois lustré, pour leur part, amplifient l’âge de la conception intérieure, surtout comparativement aux multisegments et aux VUS de luxe plus récents, qui présentent parfois un fini mat plus moderne. La conception extérieure plutôt rectangulaire et redressée du GX 460 offre une excellente visibilité : les grandes fenêtres, les ceintures de caisse basses et le pare-brise coûteux font en sorte qu’on s’y sent moins à l’étroit.

Une fois les deuxième et troisième rangées rabattues, l’espace de chargement maximal est de 1832,1 litres, ce qui est très peu considérant la taille imposante du GX 460. Le VUS est également doté d’une porte arrière boulonnée sur le côté plutôt que d’un hayon, ce qui peut poser problème dans les espaces étroits, puisqu’elle prend beaucoup de place une fois ouverte. Sa silhouette carrée permet cependant d’utiliser pleinement l’espace disponible et d’empiler les achats lors des excursions dans les magasins.

Le système d’infodivertissement de Lexus, du moins dans le cas présent, est facile à utiliser en raison de l’écran tactile de 8 po dont le GX 460 est équipé; certains modèles Lexus plus récents sont plutôt munis d’un sélecteur rappelant une souris d’ordinateur ou d’un pavé tactile. L’excellente chaîne audio de luxe Mark Levinson produit un son cristallin et offre amplement de liberté pour ajuster le tout à son goût. Il y a également un petit écran multi-information entre les indicateurs, mais les graphiques qu’il affiche et l’écran de la console centrale mettent en évidence l’âge de la conception de l’intérieur. Android Auto et Apple CarPlay ne sont pas compatibles; il n’est donc pas possible d’intégrer un téléphone intelligent au système d’infodivertissement du véhicule.

Même dans sa version actuelle, la combinaison de capacités hors route, de confort et de raffinement du GX 460 est difficile à battre. De plus, le VUS est offert avec la fiabilité sans faille pour laquelle Lexus est reconnue. D’un autre côté, même avec son réservoir de 87 litres, la consommation de carburant élevée du véhicule implique des arrêts fréquents à la station-service, et son espace de chargement étonnamment petit le rend moins pratique que le suggère sa taille vue de l’extérieur. Une mise à jour importante de la conception intérieure du GX 460 et un groupe motopropulseur plus récent contribueraient à lui donner une plus forte croissance au sein du segment, dans lequel très peu de modèles peuvent sortir des sentiers battus sans problème.

338,2 g/km

Lexus GX 460 Luxury 2017
PRIX DE BASE 75 290 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 70 285 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS à 4 portes pour 7 passagers, moteur à l’avant, 4 roues motrices
MOTEUR V8 de 4,6 litres à DACT et 32 soupapes, 301 chevaux et 329 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 6 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2364 kg (52/48 %)
EMPATTEMENT 278,9 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 487,9 cm x 188,5 cm x 187,5 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,4 secondes
QUART DE MILLE 15,8 secondes à 142,6 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 40,5 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,72 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 28,6 secondes à 0,60 g (en moyenne)
CONSOMMATION DE CARBURANT SELON NOTRE PROGRAMME COTES RÉELLES S.O.
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 15,7/13,1/14,7 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 139,8/116,2 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 338,2 g/km