Essais Premiers essays

Premier essai du BMW X5 2018 à moteur diesel : une alimentation efficace

Le diesel offre une efficacité et un couple prodigieux

Le diesel offre une efficacité et un couple prodigieux

Le premier multisegment de BMW, le X5, est maintenant l’un des modèles les plus populaires de la marque. Aujourd’hui, il existe un X5 de troisième génération pour tous les goûts, du modèle traditionnel à essence au puissant X5 M, en passant par l’hybride rechargeable. Nous avons mis la main sur le BMW X5 xDrive35d 2018 pour voir comment la version diesel se compare à un multisegment de luxe à essence comme l’on en retrouve tant sur le marché.

Voyez nos clichés pris sur le vif du BMW X5 de prochaine génération ici.Le X5 xDrive35d 2018 est propulsé par un moteur turbodiesel de 3,0 litres à six cylindres en ligne produisant 255 chevaux et 413 lb-pi de couple, jumelé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports. Avec une estimation de consommation selon l’EPA de 10,2/8,1 L/100 km (ville/route), le X5 à moteur diesel est la variante la plus écoénergétique de la gamme après le X5 xDrive40e hybride rechargeable. Après lui avoir fait subir nos propres essais d’économie de carburant dans le cadre du programme Cotes réelles, nous avons constaté que le X5 à moteur diesel est plus efficace que nous imaginions, avec une consommation de 9,1/7,1 L/100 km (ville/route). Grâce à son réservoir de 84,8 L, ce multisegment de luxe peut parcourir près de 1000 km sans s’arrêter à une station-service.

Sur la piste, il a atteint 100 km/h en 6,0 secondes et a franchi le quart de mille en 14,6 secondes à une vitesse de pointe de 146,9 km/h. Erick Ayapana, notre chef des essais routiers adjoint, a noté que le moteur souffre d’un délai d’accélération notable sur la ligne de départ, mais que la boîte de vitesses maintient le moteur au cœur même de sa courbe de puissance en mode Sport. Le X5 nécessite 38,1 m pour s’arrêter à partir de 100 km/h, mais les freins antiblocage vibrent beaucoup lorsque l’on appuie avec force sur la pédale et le multisegment pique du nez lorsqu’il s’arrête sèchement.

Le X5 xDrive35d a bouclé l’épreuve du huit en 27,0 secondes avec une moyenne de 0,64 g et a généré une accélération latérale de 0,84 g sur la piste de dérapage. Notre chef des essais routiers Chris Walton a aussi été impressionné par l’attitude du X5, « qui ne fait qu’une bouchée de l’épreuve du huit, prouvant qu’il s’agit bien d’un véhicule BMW », mais a noté que les pneus toutes saisons de série causent du sous-virage. Chris a également remarqué que la direction demande une attention constante et que les virages entraînent un important mouvement de roulis.

Sur la route, le X5 diesel est agréable à conduire, et son moteur est bien assez puissant pour dépasser la circulation plus lente ou monter des pentes. La boîte automatique à huit rapports ZF est bien éveillée et assure des changements de vitesse rapides et doux. Combiné avec son accélérateur réactif et son moteur généreux en couple, le X5 est facile à conduire rapidement, mais la pédale de frein plutôt mollasse mine un peu la confiance du conducteur. Elle donne l’impression que les freins ne sont pas assez puissants – même s’ils le sont. Outre un système de démarrage-arrêt automatique un peu raide (et qui peut, d’ailleurs, être désactivé), le groupe motopropulseur est si raffiné qu’il est difficile de remarquer qu’il fonctionne au diesel.

La tenue de route du X5 est bonne pour un véhicule de cette taille; ce n’est pas une voiture sport, mais pour un grand multisegment, il n’est pas mal du tout. La direction du X5 ne donne pas l’impression d’être reliée aux roues avant, et le système imprécis rappelle constamment la taille du véhicule, surtout sur les routes étroites. La conduite est très confortable, surtout avec le système de contrôle dynamique des amortisseurs de BMW offert en option. En mode Confort, le X5 absorbe bien les imperfections de la route. Le mode Sport raidit les amortisseurs, mais le véhicule demeure docile sur les routes endommagées. Les pneus permettant de rouler à plat de série sont plutôt bruyants.

L’intérieur est fait de matériaux de haute qualité avec des plastiques souples sur le tableau de bord et beaucoup de rembourrage à l’endroit où les bras des occupants reposent. Il n’y a aucune trace de plastique dur dans l’habitacle du X5, et le résultat est très harmonieux. Sur la route, rien ne grince ou ne craque, même lorsque la chaussé, elle, est mûre pour une cure de jeunesse. Même avec le papillon en position pleins gaz, le moteur est silencieux, mais le bruit du vent pénètre, surtout dans le coin du montant avant du côté du conducteur. Les passagers des sièges avant et de la deuxième rangée ont amplement d’espace. Une troisième rangée est offerte en option, mais elle ne convient vraiment que pour y installer occasionnellement deux enfants; si c’est un véritable multisegment à trois rangées que vous cherchez, attentez le X7. Les sièges avant pourraient être plus confortables – leur dossier est plat et ne procure pas beaucoup de soutien sur le côté. Les sièges multicontours offerts en options valent donc le coup.

Les propriétaires de X5 disposeront d’une aire de chargement de 1013,7 L derrière la deuxième rangée. Une deuxième rangée repliable divisée 40/20/40 de série assure une meilleure flexibilité de l’intérieur pour permettre au multisegment de transporter de longs articles et quatre passagers en même temps. Si vous allez faire vos emplettes au Costco ou au Ikea, abaissez les sièges arrière pour profiter de l’espace de 2171,9 L derrière la première rangée. (Notre véhicule d’essai n’avait pas de troisième rangée.)

BMW ne cesse d’améliorer son système multimédia iDrive, et sur le X5 xDrive35d 2018, il est beaucoup plus convivial. Plus besoin d’utiliser le bouton rotatif – un nouvel écran tactile configurable au design simplifié permet de naviguer entre les différentes fonctions du système. Le pavé tactile au-dessus du bouton rotatif a toutefois de la difficulté à reconnaître les lettres et les chiffres et indiquera parfois le chiffre 4 lorsque vous essayez d’écrire la lettre A. Le son de la chaîne audio de série est bon, mais les mélomanes devraient opter pour le système Harman Kardon ou le système ambiophonique Bang & Olufsen, qui offrent tous deux une expérience d’écoute supérieure dans le véhicule. La seule application d’intégration de téléphone intelligent disponible est Apple CarPlay, mais elle fonctionne sans fil.

Notre véhicule d’essai était équipé des ensembles assistant de conduite et assistant de conduite avancé. Le premier ajoute la surveillance des angles morts (un témoin s’allume et le volant vibre si le conducteur dévie de sa trajectoire), un affichage tête haute et une alerte de franchissement involontaire de voie. L’ensemble avancé ajoute un régulateur de vitesse adaptatif et un assistant de conduite active, qui comprend l’alerte de prévention de collision, la détection des piétons et le freinage automatique d’urgence. Tous les dispositifs actifs d’aide à la conduite sont demeurés discrets la plupart du temps, à l’exception du dispositif de franchissement involontaire de voie, qui a pris les rainures de la route pour des lignes de voie et fait vibrer le volant parce qu’il pensait que le véhicule avait dévié de sa trajectoire prévue. Le constructeur avait également muni notre véhicule d’essai de phares à DEL et d’un système de caméra panoramique.

Tel que nous l’avons testé, notre X5 xDrive35d 2018 valait 73 445 $ US – et il était loin d’être tout équipé. De base, le modèle diesel, livré uniquement avec la traction intégrale, coûte 71 950 $, soit seulement 2000 $ de plus que le X5 xDrive35i. Si vous optez plutôt pour un Volvo XC90 T6, vous aurez droit à un intérieur franchement plus élégant en plus d’économiser environ 10 000 $ pour vos prochaines vacances, et le Mercedes-Benz GLE 400 est livré avec plus de caractéristiques pour un prix équivalent. Un Audi Q7 d’une même valeur sera plus confortable, avec des sièges à fonction de massage, des sièges arrière chauffants et une chaîne audio Bose à 19 haut-parleurs. Vous pourriez aussi vous procurer un Acura MDX haut de gamme pour un montant équivalent.

Même si cette génération du X5 est sur le marché depuis un bon moment déjà et que son prix se trouve parmi les plus élevés, la version diesel demeure un excellent choix. Vous pourrez transporter cinq passagers dans un habitacle aussi spacieux que silencieux tout en réalisant de bonnes économies de carburant malgré sa taille. Le X5 fait bien son travail en tant que véhicule familial, et lorsqu’il est équipé du moteur diesel, il ajoute un couple prodigieux et un bon rendement énergétique pour un gros multisegment – assurez-vous simplement de garder un œil sur le prix lorsque vous choisissez les options.

BMW X5 xDrive35d 2018
PRIX DE BASE 71 950 $)
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 73 445 $ US)
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS de 4 portes pour 5 passagers à traction intégrale et moteur à l’avant)
MOTEUR Turbodiesel de 3,0 L à DACT, 24 soupapes et 6 cylindres en ligne, 255 chevaux et 413 lb-pi de couple)
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports)
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2239 kg (51/49 %))
EMPATTEMENT 293,4 cm)
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 490,7 cm x 193,8 cm x 176,3 cm)
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 6,0 secondes)
QUART DE MILLE 14,6 secondes à 146,9 km/h)
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 38,1 m)
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,84 g (en moyenne) )
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 27,0 secondes à 0,64 g (en moyenne) )
CONSOMMATION DE CARBURANT SELON NOTRE PROGRAMME COTES RÉELLES 9,1/7,1/8,2 L/100 km)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 10,2/8,1/9,4 L/100 km)
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 101,9/80,8 kWh/100 km)
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 248,0 g/km