Essais Los Angeles Salons de l'auto

Premier coup d’œil au Nissan Kicks 2018 : économe et conçu pour la ville

Le multisegment cible les célibataires citadins

Le multisegment cible les célibataires citadins

À titre de nouveau multisegment sous-compact d’entrée de gamme de Nissan, le Kicks 2018 a fait son entrée en Amérique du Nord à l’occasion du Salon de l’auto de Los Angeles 2017. Déjà en vente ailleurs dans le monde, le modèle prendra probablement la place du Juke dans la gamme et affichera un style rafraîchissant, comme le montre son extérieur bicolore. Trois versions seront offertes : la S de base, la SV intermédiaire et la SR haut de gamme.

Dévoilé initialement au Salon de l’auto de Sao Paulo 2014 à titre de concept, le Kicks, à traction uniquement, a fait ses débuts en tant que véhicule de production l’an passé. Le style du véhicule résulte d’une collaboration entre les centres de design américains de Nissan à San Diego et à Rio de Janeiro, sous la supervision du centre de design mondial situé au Japon. Les dimensions du Kicks 2018, 429,5 cm de longueur, 176,0 cm de largeur et 158,5 cm de hauteur; le rendent 8,4 cm plus court, 7,6 cm plus étroit et 0,3 cm plus bas que son grand frère, le Rogue Sport à traction appelé Qashqai au Canada. (Le modèle à traction intégrale surplombe le Kicks de 2,3 cm.) Comparativement au Juke, le nouveau venu est plus long de 17,0 cm, plus haut de 1,52 cm et moins large de 0,5 cm. Son empattement de 261,9 cm surpasse celui de 253,0 cm du Juke, mais pas celui du Rogue Sport, 2,8 cm plus long.

Sous le capot du Kicks 2018 se trouve un moteur de 1,6 litre à quatre cylindres en ligne développant 125 chevaux et 115 lb-pi de couple auquel est mariée exclusivement une transmission à variation continue. À traction de série, les versions nord-américaines du Kicks n’offriront pas une traction intégrale. Nissan vise une cote de consommation de carburant combinée de 7,1 L/100 km selon l’EPA, ce qui ferait du nouveau modèle l’un des plus économiques de sa catégorie. Toutes les versions sont équipées de freins avant à disque et arrière à tambour, mais la version SR est dotée, en plus, du module de contrôle dynamique intégré de Nissan, lequel comprend un système de frein moteur actif, un contrôle actif en virage et un contrôle actif de la suspension. Le multisegment propose de série une suspension indépendante et l’arrière comporte une barre de torsion avec des amortisseurs à deux tubes.

La fonctionnalité Bluetooth, trois ports USB, l’allumage automatique des phares, des jantes de 16 pouces en acier et des brancards de pavillon font partie des caractéristiques de série de la version S de base. À la version SV s’ajoutent le système d’infodivertissement NissanConnect avec écran tactile de 7 pouces, l’intégration d’Apple CarPlay et d’Android Auto, la régulation automatique de la climatisation, l’entrée et le démarrage sans clé, le démarrage à distance, la surveillance des angles morts avec alerte de trafic transversal arrière et des jantes de 17 pouces en alliage. La version SR met la cerise sur le gâteau avec des caractéristiques comme les feux de croisement à DEL, les phares antibrouillard, les boîtiers de rétroviseurs noirs, le volant gainé de cuir et le système de caméras à 360 degrés de l’écran de visualisation du périmètre de Nissan. Les sièges avant chauffants sont en option pour la version SR, tout comme la chaîne audio haut de gamme de Bose. Le freinage automatique d’urgence est de série pour toutes les versions du Kicks 2018.

Les prix seront dévoilés peu de temps avant la date de lancement au printemps 2018.