Essais

Premier coup d’œil au Hyundai Tucson 2019 : au revoir, turbocompresseur

Le multisegment rafraîchi plus puissant et plus sécuritaire

Le multisegment rafraîchi plus puissant et plus sécuritaire

La refonte du Hyundai Tucson pour l’année-modèle 2019 a été dévoilée au Salon de l’auto de New York 2018 avec encore plus de puissance et de technologies actives d’aide au conducteur. Le multisegment compact mis à jour arbore maintenant la nouvelle calandre en cascade de Hyundai, flanquée de phares remodelés. La partie supérieure du carénage frontal a également été revue afin d’y intégrer de nouveaux phares antibrouillard, et l’arrière présente également des feux repensés. Selon la version choisie, de nouvelles jantes de 17, 18 et 19 pouces en alliage sont offertes de série.

Même si ces changements ne font partie que d’une refonte de milieu de cycle – et non d’une refonte complète –, l’intérieur du Tucson 2019 a reçu d’importantes mises à jour. En remplacement de l’habitacle à l’agencement plutôt horizontal du modèle sortant, on retrouve maintenant un écran tactile flottant semblable à celui installé dans les derniers véhicules du constructeur, notamment l’Elantra GT, le Kona et le Santa Fe. Le groupe d’instrumentation, plutôt traditionnel, comprend un petit écran entouré de deux indicateurs analogiques. Les changements se sont même rendus jusqu’à la console centrale, dont l’arrangement des boutons a été modifié en raison de l’ajout d’un frein de stationnement électronique, offert de série sur toutes les versions. Finalement, les bouches d’air et les sièges en cuir du Tucson 2019 ont aussi été modifiés.

Sous le capot, maintenant, les modèles de base renfermeront un moteur de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne dont la puissance est évaluée à 164 chevaux et 151 lb-pi de couple, soit les mêmes caractéristiques que celles des modèles sortants. Les versions supérieures seront quant à elles équipées d’un moteur de 2,4 litres à quatre cylindres en ligne qui devrait déployer 181 chevaux de puissance et 175 lb-pi de couple, remplaçant l’ancien moteur turbocompressé de 1,6 litre à quatre cylindres produisant 175 chevaux et 195 lb-pi de couple. Une boîte de vitesses automatique à six rapports sera la seule option pour ce modèle 2019, puisque l’unité à double embrayage et sept rapports ne sera plus offerte.

Tous les Tucson 2019 seront équipés de série d’un écran tactile de 7 pouces, d’une compatibilité Apple CarPlay et Android Auto, d’une alerte de prévention de collision, d’un système de freinage d’urgence autonome avec détection des piétons et d’un système d’avertissement de franchissement de voie. En option, les conducteurs pourront équiper leur multisegment de feux de route automatiques, d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un système de visualisation du périmètre à caméras multiples, d’une alerte de baisse d’attention du conducteur, d’un chargeur sans fil pour appareils mobiles, d’une prise USB pour la recharge d’appareils à l’arrière et, finalement, d’essuie-glaces automatiques.

Lorsqu’il sera mis en vente à l’automne, le Tucson 2019 rafraîchi sera le cinquième véhicule produit par Hyundai dans le cadre de son initiative de dévoiler ou de mettre à jour plusieurs multisegments d’ici 2020. Dans le lot, on prévoit notamment découvrir un tout nouveau modèle à trois rangées pouvant accueillir jusqu’à huit passagers et se positionnant juste au-dessus du Santa Fe 2019.