Essais

Premier coup d’œil à la Honda Accord 2018 : plus basse, plus large et plus courte

Deux moteurs turbo, une hybride et une boîte à dix rapports

Deux moteurs turbo, une hybride et une boîte à dix rapports

La toujours-plus-luxueuse Honda Accord 2018 arrive en ville avec une toute nouvelle gamme de groupes motopropulseurs, laissant de côté son V6 au profit d’un tout nouveau moteur turbocompressé à quatre cylindres, d’un système hybride et d’une boîte de vitesses à dix rapports.

La toute nouvelle Accord sera mise en vente cet automne, et sa version hybride suivra à l’hiver. Le dévoilement de la berline intermédiaire à Detroit et Los Angeles, la semaine dernière, a révélé une dixième génération plus stylisée et plus sportive qu’auparavant. « La version coupé, qui ne représentait qu’environ 4 % des ventes, ne sera plus offerte », a annoncé Jeff Conrad, premier vice-président de la division automobile de Honda en Amérique. Selon lui, ces ventes ne manqueront pas à Honda, puisque son équipe et lui ont « inclus tous les avantages du coupé dans la berline ».

Le fait de remplacer l’Accord n’est pas une mince affaire, compte tenu de sa réputation de berline intermédiaire figurant parmi les plus vendues – une éternelle deuxième place derrière la Toyota Camry, mais parfois première dans les ventes au détail, si on exclut les locations et les parcs commerciaux.

Cela dit, Honda doit également accepter le fait que son Accord fait partie d’une catégorie en déclin, alors que de plus en plus d’acheteurs tournent le dos aux berlines en faveur des multisegments. L’Accord est maintenant le troisième modèle le plus vendu chez Honda, derrière le multisegment compact CR-V et la gamme nouvellement redessinée des Civic berline, coupé et à hayon. D’après M. Conrad, bien que le CR-V devrait conclure l’année au premier rang des ventes, l’Accord relookée pourrait encore enregistrer des ventes d’environ 350 000 unités aux États-Unis, son plus gros marché, et pourrait même inciter certains acheteurs à reconsidérer la catégorie des berlines, plutôt délaissée ces dernières années. « Je crois que ce nouveau produit fera tourner des têtes », a-t-il affirmé. Le déclin du segment se poursuivra certainement, mais « nous pourrons peut-être le ralentir un peu ».

Toutes les versions de l’Accord, y compris la nouvelle hybride, seront produites à Marysville, en Ohio. Les moteurs et la transmission à variation continue proviendront également de l’Ohio, tandis que la boîte de vitesses à dix rapports sera produite en Géorgie.

La nouvelle gamme offrira deux nouveaux moteurs turbocompressés à injection directe. Le moteur de base de 1,5 litre produit maintenant 192 chevaux et 192 lb-pi de couple, par rapport aux 185 chevaux et 181 lb-pi de couple offerts précédemment, et est jumelé à une transmission à variation continue. Une boîte de vitesses manuelle à six rapports et faible course est aussi offerte sur la version Sport.

Alors que Toyota s’en tient à un moteur V6 en option sur sa Camry haut de gamme, Honda optera pour un moteur de 2,0 litres turbocompressé à quatre cylindres ajusté pour offrir un couple à bas régime et fonctionner sans besoin de supercarburant, dérivé de celui qui alimente déjà la Civic Type R. Avec ses 252 chevaux et 273 lb-pi de couple, il remplacera le V6 de 3,5 litres à 278 chevaux, qui représentait entre 15 et 20 % des ventes totales. Le moteur sera jumelé à une boîte de vitesses automatique à dix rapports – une première pour un véhicule à traction avant – et sera également livrable avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports sur la version Sport. Selon M. Conrad, environ 4 % des acheteurs opteraient pour une boîte manuelle, proportion qui grimpe cependant à 20 % chez les acheteurs de la version Sport.

La version hybride sera alimentée par un moteur de 2,0 litres à cycle d’Atkinson et à aspiration naturelle, en plus de moteurs électriques, les premiers à utiliser des aimants ne contenant aucune terre rare lourde. La nouvelle unité d’alimentation, qui contient le bloc de batterie, sera désormais cachée sous le plancher arrière et libérera ainsi beaucoup d’espace de chargement dans le coffre.

M. Conrad ne fait mention d’aucun plan pour une nouvelle hybride rechargeable, si ce n’est que pour la Clarity hybride rechargeable prévue pour l’automne.

La nouvelle Accord sera pourvue d’une suspension avant à jambes de force MacPherson pour une qualité de conduite et une maniabilité accrues, en plus d’une toute nouvelle suspension multibras arrière. Pour son modèle 2018, la version Touring de la berline intermédiaire recevra son premier système d’amortisseurs adaptatifs capable d’atténuer la force d’absorption chaque 1/500 de seconde.

L’Accord n’est pas livrable avec la traction intégrale dans le but de préserver l’intégrité de la plateforme et l’espace de l’habitacle, mais rassurez-vous : Honda offre bien d’autres véhicules à traction intégrale.

L’Accord 2018 est plus large, plus courte et plus basse, mais son empattement a été allongé de 5,5 cm pour un habitacle plus spacieux. Avec sa carrosserie plus rigide et son nouveau châssis allégés, le véhicule pèse entre 50 à 80 kg de moins.

Malgré un empattement plus long, la longueur totale du véhicule s’est vue diminuée de 1 cm et les roues ont été repoussées vers les coins, d’où une largeur augmentée de 1 cm du passage de roues. La hauteur a été réduite de 1,5 cm et les passagers sont assis plus bas, ce qui confère un dégagement confortable à la tête et aux épaules. Du côté des jambes, on profite d’un généreux 4,8 cm de dégagement additionnel. Dans l’ensemble, les passagers profiteront de 2993 litres d’espace dans l’habitacle, soit 70,8 litres de plus qu’avant. L’aire du coffre sera également bonifiée.

« C’est sans aucun doute la refonte la plus globale de l’Accord à ce jour », affirme M. Conrad.

Le but était de redonner au véhicule un look plus sportif grâce à une carrosserie basse et large, un pare-brise et un capot plus inclinés, un porte-à-faux court, une fenestration plus grande et à angle plus prononcé, des montants de toit plus minces, des flancs sculptés et un couvercle de coffre surélevé. Le résultat : un design épuré, un aérodynamisme accru de 3 % et un carénage frontal plus audacieux et plus droit, gracieuseté de ses concepteurs. Le nouveau modèle conserve toutefois sa calandre chromée ornée de phares à DEL et d’antibrouillards. On retrouve aussi des feux à DEL à l’arrière, accompagnés de deux embouts d’échappement distincts.

À l’intérieur, on remarque un nouveau tableau de bord doux au toucher en trois niveaux, en plus d’un tout nouveau volant avec appuie-pouces et palettes de changement de rapport. Le siège du conducteur offre un soutien lombaire à réglage électrique en douze positions et les sièges avant peuvent être chauffés ou refroidis.

Un nouveau système d’infodivertissement est également accessible par l’entremise d’un écran tactile de 8 pouces accompagné de boutons physiques pour le son et les réglages de la radio, ajoutés en réponse aux critiques sur l’absence de boutons dans la Civic. L’Accord propose une compatibilité avec Apple CarPlay, Android Auto et plusieurs applications. Un affichage de 7 pouces est également placé devant le conducteur, en plus d’un nouvel affichage tête haute de 6 pouces sur la version Touring des modèles à moteur de 1,5 et 2,0 litres.

Le système d’infodivertissement HondaLink de prochaine génération offrira des services tels que l’assistance routière d’urgence, le verrouillage/déverrouillage des portes et le démarrage à distance, le suivi de véhicule volé, le diagnostic à distance et la géolocalisation.

On retrouvera également un système de recharge sans fil pour appareils mobiles, un jumelage de téléphone Bluetooth automatique, un Wi-Fi interne 4G LTE, une fonction de mise à jour du système à distance avec la connexion Wi-Fi, des options audio diverses et des ports de chargement USB.

S’ajoute en plus la gamme de systèmes de sécurité Honda Sensing, qui sera de série sur tous les modèles et, plus important encore, sur toutes les versions – même celles de base. Parlant de sécurité, le constructeur a également ajouté de nouvelles fonctionnalités d’aide au conducteur et de connectivité, notamment un système de prévention des collisions par freinage, une alerte de sortie de voie, un système d’atténuation de sortie de route, un régulateur de vitesse adaptatif et une fonction de reconnaissance de la signalisation. Certaines versions offriront aussi la surveillance des angles morts, des capteurs d’aide au stationnement avant et arrière, la surveillance de la circulation transversale et la surveillance de l’attention du conducteur.

L’Accord à moteur de 1,5 litre sera livrable en six versions : LX, Sport, EX, EX-L, EX-L Navi et Touring. Pour celle à moteur de 2,0 litres, on n’en retrouvera que quatre : Sport, EX-L, EX-L Navi et Touring. L’Accord hybride, finalement, se déclinera en cinq versions : Hybride, EX, EX-L, EX-L Navi et Touring.

Les prix seront dévoilés peu de temps avant la date de lancement. M. Conrad conclut en précisant que le nouveau modèle se doit d’être compétitif « dans un marché où tous se battent pour des ventes et des parts ».