Essais

Premier coup d’œil à la Chevrolet Malibu 2019 : une remise en beauté

Des nouveautés surtout superficielles

Des nouveautés surtout superficielles

Chevrolet a apporté quelques changements mécaniques à sa nouvelle Malibu, mais ce sont surtout des améliorations esthétiques que nous remarquerons lorsque la berline intermédiaire débarquera cet automne. Pour l’année-modèle 2019, la Chevrolet Malibu reçoit un nouveau design extérieur, des technologies améliorées et une nouvelle version.

La berline a également droit à une nouvelle calandre plus grande et beaucoup plus imposante. Une barre chromée sépare la calandre en deux, alors que sur l’ancien modèle, cette barre était couleur caisse. L’élément chromé s’étire jusqu’aux phares, eux aussi redessinés. À l’arrière, vous remarquerez de nouveaux feux et une nouvelle jupe qui pousse les embouts d’échappement vers les coins pour accentuer la largeur de la voiture. Une nouvelle version RS ajoute certains éléments esthétiques spécifiques, comme une calandre noire, un logo en forme de nœud papillon noir, un becquet arrière, des jantes machinées de 18 pouces et un embout d’échappement double. Ce modèle devrait coûter environ 27 000 $, ce qui le placera entre les versions LS et LT.

Un écran tactile de 8 pouces avec la plus récente version du logiciel d’infodivertissement de Chevrolet est installé de série sur toutes les Malibu, et un nouvel écran d’information pour le conducteur (également de 8 pouces) est offert sur le modèle Premier haut de gamme. D’ailleurs, cette version sera aussi livrée avec des sièges arrière latéraux chauffants. La gamme 2019 comprend de nouvelles jantes et des palettes de couleurs intérieures et extérieures exclusives. Sur la version RS, on trouve des sièges sport en tissu noir, ainsi qu’un volant et pommeau de levier sélecteur gainés de cuir.

 

La Malibu 2019 garde les mêmes moteurs que les modèles précédents. Le moteur turbocompressé de 1,5 litre produit toujours 163 chevaux et 184 lb-pi, mais il sera désormais jumelé à une TVC plutôt qu’à une boîte de vitesses automatique à six rapports. Sous le capot du modèle Premier, on trouve toujours un moteur turbocompressé de 2,0 litres à quatre cylindres développant 250 chevaux et 260 lb-pi de couple jumelé à une boîte automatique à neuf rapports. Et Chevrolet n’a pas l’intention de se débarrasser de l’hybride. Son système hybride de 1,8 litre à quatre cylindres déploie 182 chevaux et 277 lb-pi de couple.

Avec la Toyota Camry et la Honda Accord entièrement redessinées pour 2018 et une toute nouvelle Nissan Altima 2019 qui débarque bientôt, ces améliorations seront-elles suffisantes pour garder la Malibu dans la course? Nous le saurons sous peu, puisque nous espérons pouvoir bientôt nous glisser derrière le volant de la berline intermédiaire.