Actualités

Porsche et Toyota présentent des voitures LMP1 avant Silverstone

La concurrence pour Le Mans est en route

La concurrence pour Le Mans est en route

Oubliez la LaFerrari, la P1, la Regera et la 918… Les véritables hypervoitures hybrides sont celles qui participent au Championnat du monde d’endurance. Ici, tant Toyota que Porsche dominent avec leurs modèles respectifs. Offrant des unités très différentes sur le plan de la puissance, ces deux équipes ont décidé de s’affronter dans les courses d’endurance les plus intenses jamais disputées, dont la célèbre épreuve des 24 Heures du Mans. Avec la première course qui approche – le 15 avril prochain sur le circuit de Silverstone –, les deux équipes ont présenté leurs voitures de course, montrant les éléments qui distinguent les stratégies qu’elles comptent utiliser pour décrocher la victoire au Mans cette année.

Toyota WEC TEAM TSO50 Hybrid

Les deux voitures sont dotées de systèmes hybrides, c’est là que s’arrêtent les similarités. La TS050 hybride de Toyota est équipée d’un moteur V6 turbocompressé Higashi-Fuji de 2,4 litres jumelé à une très efficace unité à batterie au lithium-ion 8MJ qui travaillent de concert pour produire une puissance décoiffante de 986 chevaux. De plus, l’équipe de Toyota a concentré ses efforts sur le renfort et la refonte de châssis afin de s’assurer que la voiture n’ait pas à supporter une autre défaillance à deux pas de la victoire comme celle expérimentée au Mans l’an dernier.

Le président de l’équipe de Toyota, Toshio Sato, s’est confié à Motorsport : « Toute l’équipe est motivée et déterminée cette saison. Nous voulons gagner, il n’y a aucun doute à ce sujet, mais nous savons qu’avec Porsche comme rival, ce sera une lutte très serrée. »

Pour ce qui est de l’équipe de Stuttgart, elle travaille d’arrache-pied pour concevoir la voiture 2017 afin qu’elle soit en mesure de dominer le Circuit de la Sarthe ainsi que toutes les autres courses de la saison. Avec la 919 2017 hybride, Porsche tente de réaliser un tour du chapeau en ressortant vainqueur des 24 Heures du Mans pour une troisième année consécutive et la voiture elle-même semble prête à relever le défi. Elle a d’ailleurs été hautement repensée : 60 à 70 % du véhicule est nouveau ou grandement remodelé pour la saison 2017.

La 919 est alimentée par un V4 turbocompressé de 2,0 litres qui produit 493 chevaux, cette unité est jumelée à deux systèmes de récupération d’énergie qui alimentent la batterie au lithium-ion, laquelle active l’essieu avant. Au total, la batterie génère 400 chevaux supplémentaires, ce qui donne à l’hybride une puissance nette de 893 chevaux. Bien qu’elle soit moins puissante que la Toyota mentionnée précédemment, la 919 hybride se veut un modèle efficace qui pourra fonctionner plus longtemps et nécessiter moins de carburant que ses rivales.

D’autres modifications ont été apportées à l’extérieur de la voiture de course afin d’améliorer son aérodynamisme, ses prises d’air et d’autres éléments extérieurs pour accroître sa déportance ainsi que sa vitesse maximale.

Toyota TSO50 Hybrid

Lors du dévoilement de la voiture, Fritz Enzinger, vice-président de la division LMP chez Porsche a expliqué : « Toutes les neuf courses d’endurance présentent un défi. La fiabilité est l’exigence de base. Six heures à naviguer parmi toutes les voitures des différentes catégories, chacune roulant à des vitesses différentes, cela rend la course imprévisible. À la ligne d’arrivée, c’est souvent quelques secondes qui séparent le gagnant du reste du troupeau. Les 24 Heures du Mans durent quatre fois plus longtemps que les autres courses, ce qui en fait le point culminant de la série. »

En parlant de la course, M. Enzinger a ajouté : « Toyota semble en voie de devenir une candidate très puissante dans la prestigieuse catégorie LMP1 pour la saison 2017. Nous affronterons la concurrence avec une Porsche 919 hybride méticuleusement améliorée et une équipe de six pilotes de première classe. »

Si l’on se fie à ces déclarations de Porsche et Toyota, la saison 2017 donnera lieu à de rudes batailles.

Porsche 919 Hybrid Rear Track