Actualités Tokyo

Les véhicules les plus farfelus du Salon de l’auto de Tokyo 2015

Pleins feux sur les bizarreries et les merveilles de Tokyo

Pleins feux sur les bizarreries et les merveilles de Tokyo

Qu’ils soient saugrenus, excentriques ou simplement originaux, ces véhicules savent se faire remarquer. Voici quelques uns des meilleurs véhicules à avoir volé la vedette à Tokyo cette année.

Toyota Alphard Hercule

Actuellement en vente un peu partout dans le monde, la fourgonnette polyvalente Toyota Alphard est déjà un véhicule à l’air bizarre. Maintenant, Toyota Auto Body a reconstruit le véhicule pour qu’il ait l’air encore plus excentrique et luxueux que jamais. L’habitacle est meublé de sièges blancs somptueux et d’un compartiment rabattable à champagne à l’arrière.

Daihatsu D-base

La Daihatsu D base est bien plus qu’une voiture originale à la beauté étrange. Elle laisse aussi entrevoir ce que pourrait nous réserver la prochaine génération de voitures compactes de Daihatsu. Un éclairage extérieur bleuté s’agence au tableau de bord bleu dans l’habitacle.

Daihatsu Noriori

Daihatsu l’appelle le « véhicule polyvalent pour le transport quotidien de l’avenir proche ». Et avec raison, parce qu’il s’agit probablement du plus petit véhicule au monde dans lequel il est facile d’entrer et duquel il est facile de sortir. Son point d’entrée extrêmement bas facilite l’entrée à l’aide d’une rampe escamotable d’un côté et d’une plate-forme élévatrice pour fauteuils roulants à l’arrière. Les deux portes d’accès du véhicule s’ouvrent largement comme les portes d’un autobus.

Toyota FCV Plus

Cette voiture n’est pas qu’un concept qui carbure à l’hydrogène comprimé. La Toyota FCV Plus est munie d’un assemblage de piles à combustible qui peut être utilisé afin de produire de l’électricité pour le réseau local. Ce n’est donc pas une simple « voiture écologique », mais bien une « voiture énergétique ». En ce qui concerne son habitacle, il est extrêmement simple et dépourvu de véritable tableau de bord.

Suzuki Mighty Deck

S’agit il de la camionnette du futur? En plus d’être une minicamionnette, le Mighty Deck est muni d’un toit en toile et d’un plateau de chargement ouvert qui peut facilement être repositionné pour divers usages. Suzuki le décrit comme un « concept de ville/de plein air » ou, en d’autres mots, un énorme paradoxe. Son petit gabarit semble convenir à la ville tandis que sa garniture intérieure et extérieure en bois lui donne un air rustique.

Suzuki Air Triser

Vous n’en pouvez plus de toujours voir le même genre de minifourgonnettes? Ça tombe bien : Suzuki a repensé le véhicule indispensable de la maman taxi avec ce nouveau concept de minifourgonnette compacte. Oui, elle est encore équipée de trois rangées, mais nous plaignons vraiment ceux qui devront prendre place sur la troisième. La minifourgonnette est aussi munie d’un grand écran et d’une abondante intégration de médias pour plaire à toute la famille.

Honda Wander Stand

Ce concept est équipé de technologies de conduite autonome comme le système de conduite Honda Omni Traction qui offre une liberté de mouvement omnidirectionnelle comparable à celle de la marche. L’habitacle vertical offre assez d’espace pour deux occupants. L’information est affichée sur un large écran qui prend toute la largeur du véhicule.

Nissan Teatro for Dayz

Quelque peu évocateur de la Toyota Fun Vii concept, le Nissan Teatro for Dayz est conçu pour ces fichus jeunes qui préfèrent la technologie à la conduite. Les surfaces de l’habitacle blanc du véhicule tiennent lieu de « toile vierge » afin de permettre aux portières, au tableau de bord et aux sièges de projeter différentes images. Lorsque le véhicule est en fonction, les commandes, les cartes et tout autre renseignement important s’illuminent. Lorsqu’il est garé, ces commandes sont masquées et l’habitacle devient « un écran dynamique destiné à une génération exaltée par la connectivité ».