Actualités

Les Subaru WRX STI Type RA 2018 et BRZ tS sont prêtes pour la piste

Seules 500 unités de ces deux modèles seront produites

Seules 500 unités de ces deux modèles seront produites

Subaru poussera la puissance de ses voitures encore plus loin en 2018 grâce aux éditions spéciales de la berline WRX STI et du coupé BRZ. Baptisées WRX STI Type RA et BRZ tS, les deux modèles seront offerts en bleu rallye nacré, cristal noir silice et cristal blanc nacré. La production sera limitée à 500 exemplaires, les premières voitures devraient faire leur entrée chez les concessionnaires plut tôt l’année prochaine.

Les amateurs potentiels de la BRZ qui recherchent davantage de puissance ne devraient pas trop s’enthousiasmer, car le moteur de 2,0 litres à quatre cylindres à plat du modèle tS livre la même puissance de 205 chevaux et 156 lb-pi de couple que les modèles de base. Subaru a expliqué que ce coupé sport offrait plutôt un « niveau supérieur de plaisir de conduire et de pure maniabilité grâce à une flexibilité, un contrôle et une stabilité accrus ».

Ces affirmations sont appuyées par l’utilisation d’amortisseurs et de ressorts hélicoïdaux à l’avant et à l’arrière Sachs mis au point pour la STI, par l’ajout de renforts en V flexibles dans le compartiment moteur, de nouvelles entretoises de maintien dans le châssis et le faux cadre qui améliorent la réactivité de la direction, de jantes de 18 pouces légères (une première dans la BRZ), de freins Brembo aux quatre roues et, peut-être le plus important, de pneus Michelin Pilot Sport 4 de taille 215/40R18, une amélioration considérable par rapport aux pneus Michelin Primacy HP standard.

Côté apparence, la BRZ tS 2018 (version abrégée de « tuned by STI ») se distingue des autres modèles de la gamme par son becquet arrière en fibre de carbone ajusté à la main, son ensemble de carrosserie noir, les accents rouge fleur de cerisier sur la calandre et le pare-chocs, la plaque tS sur le hayon et les couvercles STI à la place des phares antibrouillard. Un fini noir pour les rétroviseurs extérieurs repliables, une antenne en forme d’aile de requin montée sur le toit et des plaques BRZ et Subaru à l’arrière complètent l’allure de la voiture. Les modifications apportées à l’habitacle garni de cuir et d’alcantara sont assez mineures et consistent principalement en l’ajout d’accents et de surpiqûres rouges placées à des endroits stratégiques, la tS présente aussi un groupe d’instruments, une visière et des garnitures de portière exclusifs ainsi qu’une console intermédiaire noire moulée, des ceintures de sécurité rouges et un rétroviseur intérieur sans cadre.

Contrairement à la BRZ tS, la WRX STI Type RA 2018 a eu droit à un surcroît de puissance. Cependant, cet ajout de puissance est limité à seulement 5 chevaux (une approximation si l’on se fie à l’usage par Subaru du mot « estimé »). Ce gain est assuré par une nouvelle prise d’air froid, un nouvel échappement de performance à haut débit, une unité de contrôle électronique repensée et des pistons renforcés. (La puissance et la courbe de couple ont probablement été améliorées en cours de processus.) Pour ce qui est des changements de rapports, la boîte de vitesses manuelle à six rapports qui dote ce véhicule a été équipée d’un discret levier de commande et a reçu un troisième rapport révisé.

Les améliorations apportées au châssis comprennent un toit et des ailes en fibre de carbone, des jambes de force inversées à l’avant, des amortisseurs Bilstein à l’arrière, un système VDC révisé, des disques de frein perforés jumelés à des étriers de freins Brembo (six pistons à l’avant, deux pistons à l’arrière), des jantes BBS de 19 pouces allégées et des pneus Yokohama Advan Sport de taille 245/35R19. Notons aussi que le pneu de secours a été retiré pour réduire davantage le poids du véhicule.

Pour ce qui est des modifications esthétiques à l’extérieur de la voiture, elles sont franchement similaires à celles qui ont été apportées à la BRZ tS. À l’extérieur, cela comprend des accents rouge fleur de cerisier similaires à ceux de la BRZ au niveau de la calandre et du pare-chocs arrière, des rétroviseurs antennes au fini noir, des logos, un becquet avant inférieur STI et un insigne Type RA sur le coffre.

Les améliorations intérieures sont semblables à celles qu’a reçues l’édition limitée de la BRZ, on parle de surpiqûres et d’accents rouges, d’un volant gainé d’ultrasuède avec des insertions noires au centre et d’une plaque numérotée unique sur la console intermédiaire.

En ce qui concerne le nom, RA signifie « Record Attempt », une appellation utilisée à maintes reprises par Subaru pour désigner les voitures qui, bien sûr, ont tenté de battre un record. Tout a commencé avec une Legacy équipée pour la course qui a fracassé le record de vitesse et d’endurance de la FIA en enregistrant 100 000 km en 18 jours et en établissant un record de vitesse maximale de 220 km/h en 1989.

Vous serez surpris d’apprendre que le record que cette Subaru tentera de battre cet été est un record de vitesse sur le Nürburgring, c’est une version NBR Special prête pour la course qui s’attellera à la tâche.

Source : Subaru