Actualités

Les concepts de berline et de VUS NEVS 9-3 misent sur l’héritage de Saab

Les NEVS intégreront un programme de covoiturage en Chine

Les NEVS intégreront un programme de covoiturage en Chine

L’entreprise National Electric Vehicle Sweden, qui possède maintenant les principaux actifs de Saab, a offert un aperçu de sa nouvelle berline 9-3 et de son nouveau VUS 9-3X. Les voitures électriques de l’entreprise prendront part à un programme pilote de covoiturage et d’autopartage dans la ville de Tianjin, en Chine.

Sur son compte Instagram, NEVS a publié une photo des concepts de la berline et du VUS 9-3. On s’attend à ce que l’entreprise en dévoile davantage lors de l’édition chinoise du Consumer Electronics Show qui se tiendra à Shanghai, le mois prochain. Cependant, en examinant ces images, on peut déceler certains aspects des véhicules Saab qui transpirent à travers le design des nouveaux concepts. Derrière ces faciès remodelés se cachent les carrosseries de la berline 9-3 et du multisegment 9-3X dont la production a cessé en 2012, ainsi qu’un groupe motopropulseur électrique qui remplace les anciens moteurs à essence. La production à l’usine de Saab a repris plus tôt cette année.

La série 9-3 sera mise en vente l’an prochain en Chine, d’ailleurs, l’entreprise a déjà reçu plus de 150 000 commandes pour ses nouveaux modèles. NEVS estime l’autonomie de ses concepts à plus de 300 km sur une seule charge. Empruntant le savoir-faire des ingénieurs de Saab, les nouveaux véhicules ajoutent des fonctionnalités modernes comme un point d’accès sans fil, la gestion de la charge de la batterie par téléphone intelligent et la possibilité d’effectuer la mise à jour logicielle à distance.

NEVS a sauvé Saab de la faillite en 2012. Même si l’entreprise a perdu le droit d’utiliser le nom Saab sur ses véhicules, elle a pu faire l’acquisition des principaux actifs de la marque et de son ancienne usine de Trollhättan, en Suède. Le constructeur possède aussi une usine à Fujian, en Chine, et de nouvelles installations sont actuellement en construction à Tianjin, on prévoit cependant qu’elles ne seront fonctionnelles que d’ici la fin de l’année.

Source : NEVS