Actualités Geneva Salons de l'auto

Le Mercedes-Maybach G650 Landaulet 2017 fait ses débuts officiels

Seules 99 unités seront produites

Seules 99 unités seront produites

Tout droit arrivé de Stuttgart, un autre superbe modèle de la Classe G a fait ses débuts officiels. Le Mercedes-Maybach G650 Landaulet 2017 a été présenté avant son grand dévoilement au Salon de l’auto de Genève 2017 et après être sorti de l’ombre la semaine dernière dans une vidéo divulguée en ligne.

Le véhicule hors route décapotable fait suite aux débuts théâtraux de la Maybach S650 Cabriolet qui a été révélée l’automne dernier. Il s’agit du premier véhicule hors route, et du deuxième modèle princier à toit souple, de la sous-marque huppée.

Seuls 99 VUS G650 Landaulet seront construits, ils devraient débarquer chez leurs propriétaires prospères d’ici l’automne. Depuis 2015, plus de 15 000 véhicules Maybach ont été produits.

2017 Mercedes Maybach G 650 Landaulet Front

Sous le capot, le Classe G Maybach est équipé d’un moteur V12 biturbo Mercedes-AMG qui déploie 621 chevaux et 738 lb-pi de couple.

« Avec le Classe G Landaulet, nous étendons le portfolio de Mercedes‑Maybach pour y inclure le véhicule hors route le plus légendaire et prestigieux du monde », a expliqué Jens Thiemer, responsable du marketing chez Mercedes‑Benz, dans un communiqué.

Il a ajouté : « Avec ce cinquième modèle qui vient rejoindre les Classe S Saloon, Pullman et Cabriolet et la voiture de salon Maybach Vision 6, nous soulignons l’importance de la sous-marque Mercedes-Maybach pour la famille Mercedes. »

2017 Mercedes Maybach G 650 Landaulet Avove

À l’extérieur, le G650 arbore de nombreux accents au fini chromé, comme la calandre et les plaques de protection avant et arrière. Les élargisseurs d’aile présentent une jolie touche de fibre de carbone et le pneu de rechange est monté à l’arrière, du côté droit du VUS à quatre places. Comme on a tronqué la moitié de la partie arrière du véhicule, le troisième feu de freinage doit flotter au-dessus du pneu de rechange.

Mercedes affirme que l’empattement du nouveau Classe G mesure 343 cm, il affiche une longueur totale de 534 cm et une hauteur de 224 cm. Le tout-terrain roule sur des jantes en alliage à rayons doubles de 22 pouces, il est muni d’un toit souple à commande électrique et de ports portiques similaires à ceux qui dotent le AMG G63 6×6 et le G500 4×4.

Mercedes mentionne que les ports portiques offrent une garde au sol de près de 45 cm. Le Landaulet est aussi équipé de différentiels entièrement verrouillables qui peuvent être actionnés lorsque le véhicule est en mouvement.

À l’intérieur de l’habitacle, le conducteur et le passager avant ont droit à un toit rigide alors que les passagers arrière peuvent abaisser la capote à la simple pression d’un bouton. Une cloison vitrée électrique sépare aussi la section avant et la section arrière du véhicule, un peu comme celle que l’on retrouve dans une limousine. Le verre peut également se teinter, passant de transparent à opaque.

Grâce à l’empattement allongé de 57,8 cm, les sièges arrière peuvent s’incliner complètement. Les passagers arrière ont aussi leur propre console de travail dotée de porte-gobelets isothermes, située entre les sièges individuels.

Tous les sièges sont équipés de la fonction massage, ils présentent un garnissage en cuir deux tons Designo rehaussé de surpiqûres en forme de diamant et sont offerts en quatre couleurs. L’acheteur pourra opter pour l’une des trois teintes agencées proposées pour le toit souple et l’une des quatre couleurs de peinture Designo pour la carrosserie.

Source : Mercedes-Benz