Actualités

La BMW Z4 laissera place à une voiture sport de BMW et de Toyota

La successeure pourrait s’appeler Z5

La successeure pourrait s’appeler Z5

Après sept ans de production, BMW a retiré sans tambour ni trompette le cabriolet Z4 de sa gamme. Selon un rapport de BimmerToday, une Z4 sDrive35is de couleur orange Valencia métallisé a quitté l’usine de Ratisbonne le 22 août dernier en tant que dernier exemplaire du cabriolet autrefois populaire de BMW.

Si la première génération de Z4 a conquis le cœur des consommateurs, on ne peut en dire autant du modèle de deuxième génération. Un total d’un peu plus de 113 000 unités ont été produites dans le monde, et les ventes en Amérique du Nord étaient plutôt faibles. En effet, BMW n’a vendu que 1950 Z4 en 2015 alors que 4452 SLK de Mercedes-Benz ont trouvé preneur.

2012 BMW Z4 sDrive28i rear 1

Cette impopularité n’était cependant pas due à un manque de performance. La Z4 était le seul modèle à encore tirer sa puissance du moteur N54 à turbocompresseur simple à six cylindres en ligne. Dans la version haut de gamme 35is, ce moulin de 3,0 litres produit 335 chevaux et 332 lb-pi de couple, suffisamment pour propulser la Z4 à 100 km/h en seulement 4,6 secondes.

Les amateurs n’auront pas à faire la moue trop longtemps puisque BMW n’a cessé de progresser dans ses démarches pour présenter une successeure du cabriolet dans un avenir proche. La coentreprise de Toyota et de BMW n’a pas encore porté ses fruits, mais nous nous attendons à voir une successeure de la Z4 construite sur la même structure que la voiture sport Toyota-BMW Supra à venir. Aucun détail concret n’a encore été dévoilé, mais nous avons entendu des rumeurs allant du classique moteur turbocompressé à six cylindres en ligne à une nouvelle transmission hybride. La Supra/Z5 sera fort probablement construite par Magna Steyr à Graz, en Autriche.

Source : BimmerToday