Listes de voitures

Intérieur du Lexus RX 350L 2018 : semblable mais différent

Ce qu'on trouve à l'intérieur du nouveau RX L

Ce qu'on trouve à l'intérieur du nouveau RX L

Le Lexus RX 350L 2018 est complètement différent des modèles précédents, mais en même temps, il est toujours le même. Le constructeur a allongé l’habitacle à deux rangées du RX de 10,9 cm pour y placer un banc de troisième rangée, destiné à une utilisation occasionnelle, mais le reste de l’intérieur offre les mêmes avantages (et souffre des mêmes désavantages) que le multisegment de luxe de taille ordinaire. On ne peut pas vraiment remettre en question cette décision de Lexus, puisque le RX a surpassé les Série 3 et Série 4 de BMW et ses autres concurrents pour devenir le véhicule de luxe le plus vendu en 2017. Nous avons passé quelque temps à conduire un RX 350L relativement bien équipé afin de savoir ce qui le rend si populaire.

Ne manquez pas notre Premier essai du RX 350L ici (en anglais seulement)


Ça se ressent

La plupart des matériaux utilisés à l’intérieur du RX L 2018 sont merveilleusement agréables au toucher, du tissu doux dont les poignées intérieures des portes sont recouvertes au cuir d’excellente qualité des sièges. Lexus réussit toujours à justifier le prix élevé de ses véhicules en procurant une véritable impression de luxe. Ça se ressent même lorsque vous passez votre main sur le pavillon! Les occupants plus grands s’y frotteront peut-être la tête (j’en sais quelque chose), mais même cet inconvénient est compensé par l’utilisation de matériaux de qualité grandement supérieure à ceux de ses rivaux.


Toute qu’une console

Notre RX 350L d’essai n’était pas entièrement équipé, mais sa console intermédiaire, entre les sièges conducteur et passager avant, était entourée de piqûres douces en un tissu semblable au cuir. Lexus n’est pas la seule marque à offrir ce détail, mais c’est toujours apprécié. J’aime aussi la façon dont la bordure en bois remonte du côté passager de la console.


Regardez-moi!

La position de l’écran d’infodivertissement de 12,3 pouces (offert en option) en fait l’élément central de l’habitacle. J’aurais préféré que l’écran soit légèrement incliné vers le conducteur, mais la fonctionnalité d’une configuration à grands écrans, le tout installé au-dessus du tableau de bord, est indéniable. Lexus vous permet de séparer aisément l’écran en deux affichages distincts indiquant des informations différentes sans trop compromettre l’espace de chaque côté. L’ordinateur de voyage intégré au groupe d’instrumentation est plus rudimentaire, mais il offre l’option d’afficher la pression de chaque pneu en lb/po².


Place au changement

Le RX 350L 2018 est muni de l’interface Remote Touch du constructeur, avec l’espace spécialement conçu pour reposer votre poignet. Une petite télécommande, qui ressemble à une souris, vous guide vers la fonction que vous cherchez. Même si Lexus a perfectionné le système au fil des ans, il ne peut toujours pas égaler le niveau de convivialité des systèmes d’infodivertissement de ses concurrents. Lexus pourrait revoir entièrement son système pour un prochain RX.


S’il vous plaît

Apple CarPlay pourrait être offert en option sur le RX 2019 ou 2020. Bon, le constructeur ne l’a pas confirmé, mais on sait quand même qu’il est ouvert à l’idée. On verra bien. Personne ne devrait avoir à brancher manuellement son téléphone intelligent au système d’infodivertissement lorsqu’il est au volant d’un véhicule muni d’un écran de 12,3 pouces. Pourtant, je vois bien mon beau-frère prendre son câble chaque fois qu’il veut écouter de la musique dans son Lexus RX, et même s’il n’est qu’un conducteur parmi tant d’autres, c’est quand même un signe que le système d’infodivertissement actuel pourrait être revu en profondeur et poussé plus loin que la solution avancée Enform offerte avec la nouvelle berline LS. Le système Apple CarPlay n’est pas parfait (Android Auto non plus), mais lorsque vous avez accès à un signal, ces applications simplifient énormément la navigation (même lorsque vous ne connaissez que le nom de votre destination), la messagerie texte à commande vocale ou encore l’écoute de musique ou de baladodiffusions à partir d’applications comme Spotify ou Audible.


Appuyez ici, mais ne tirez pas là!

Pendant toute la durée de mon essai du RX 350L 2018, j’ai trouvé que le bouton de démarrage était trop bas, surtout pour une personne de ma taille. Lexus compense ce petit désagrément avec deux détails intéressants à propos du frein de stationnement électrique. Tout d’abord, il y a le maintien automatique des freins activé par un bouton dans le haut de la console intermédiaire, et chaque fois que vous vous arrêtez plus longtemps que quelques secondes, le véhicule tiendra les freins pour vous et les relâchera dès que vous touchez à l’accélérateur. Le système, dont les transitions sont presque imperceptibles, vous sera particulièrement utile si vous devez chaque jour vous arrêter à l’un de ces embêtants feux qui prennent un temps fou à passer au vert. Un autre dispositif utile est celui qui active automatiquement le frein de stationnement dès que vous mettez le véhicule en position stationnement.


Qu’en est-il de cette troisième rangée?

Alors? Les sièges de la troisième rangée du RX L sont si exigus qu’on vous suggère de les laisser abaissés. Bien sûr, vous pourriez y installer des enfants ou même des adultes de petite taille assez agiles pour s’y glisser, mais l’espace y est très limité. Et pour le même prix, si vous n’êtes pas trop fidèle à Lexus, vous trouverez d’autres multisegments qui offrent une troisième rangée nettement plus spacieuse.

Une version à six places, avec deux sièges capitaine à la deuxième rangée, est également offerte, mais le modèle de série peut en théorie transporter sept personnes.


Toujours en attente

L’autre problème des sièges de la troisième rangée est la façon dont ils se plient et replient. Les premières fois où j’ai activé le mécanisme, j’ai observé leur petite danse avec amusement (le dossier se replie, puis l’ensemble du siège s’abaisse), mais je me suis rapidement fatigué de tenir le bouton, situé dans l’aire de chargement ou derrière les portes des passagers, pendant 14 secondes pour abaisser les sièges et 17 secondes pour les remonter. En dépit de cette lenteur, il est fort probable que peu de propriétaires de multisegments à trois rangées utilisent fréquemment ce mécanisme de repli; la plupart choisiront probablement de les laisser élevés ou abaissés presque tout le temps.


Qui se cache derrière?

Peu importe si les sièges de la dernière rangée sont repliés ou non, la visibilité arrière est simplement mauvaise. Lexus a allongé les glaces latérales à l’arrière (un grand merci aux concepteurs!), mais elles ne sont pas suffisantes pour réduire les énormes angles morts. La taille du problème dépend du modèle que vous conduisez. Mon beau-frère est déjà habitué aux angles morts sur son RX 350 de taille normale, et une fois que Collin Woodard, l’un de nos rédacteur Web adjoint, s’est assis derrière le volant du RX L après avoir piloté notre Jaguar F-Pace d’essai à long terme, il m’a rappelé l’importance de bien ajuster les rétroviseurs latéraux.

Il a raison. Observez encore une fois le design extérieur du RX d’un peu plus près, et vous pourriez décider que la visibilité réduite est un compromis acceptable pour posséder un véhicule aussi joli. Personnellement, je ne suis pas convaincu par l’énorme calandre du multisegment, mais l’arrière me plaît.


Une excellente deuxième rangée

Lorsque la troisième rangée du RX L est repliée, l’espace qu’offre sa deuxième rangée est parfait. Non seulement les commandes manuelles pour déplacer le siège d’avant en arrière sont faciles à utiliser, mais le levier d’inclinaison du dossier est tout aussi intuitif – il est grand et installé juste en dessous de l’endroit où votre main tombe naturellement lorsque vous êtes assis. Il y a aussi deux chargeurs de 2,1 ampères intelligemment placés dans l’accoudoir du siège central. C’est beaucoup mieux qu’au bas des bouches d’aération de la banquette arrière centrale, comme c’est le cas dans plusieurs autres véhicules. Une dernière remarque : il n’y a pas de bosse pour la boîte de vitesses devant le siège du centre, ce qui procure une impression d’espace encore plus grand.


Est-ce que je l’achèterais?

Je comprends pourquoi tant de gens achètent le Lexus RX. Après tout, c’est un Lexus (et ça, ça vient avec un traitement royal chez le concessionnaire), il est spacieux et confortable, il est relativement silencieux (enfin, sauf si vous prenez un modèle F Sport) et son intérieur est très luxueux. Pour certains, c’est le multisegment haut de gamme qui a la taille parfaite. Moi, j’attendrais de voir si Apple CarPlay ou Android Auto seront offerts sur le RX L 2019. Les sièges arrière ne sont pas confortables; avec une différence de prix de 9550 $ entre le modèle RX 350 et la version L, c’est ce qu’on appelle un « pensez-y-bien ». J’apprécie tellement la fiabilité que Lexus offre avec le RX, mais l’absence d’Apple CarPlay et le gain d’espace finalement presque négligeable me feraient douter si je n’étais pas déjà super fidèle à la marque. Mais lorsqu’un RX L muni d’un nouveau système d’infodivertissement débarquera, je n’aurai sans doute plus les mêmes réticences.