Actualités

Ford utilise maintenant des hologrammes pour concevoir des véhicules

Bienvenue dans le futur!

Bienvenue dans le futur!

Traditionnellement, de grands modèles en argile étaient utilisés pour aider les concepteurs à visualiser les nouveaux véhicules qu’ils développaient. Les représentations par ordinateur ont légèrement modifié le processus, mais on regarde toujours une image sur un écran, et non un objet dans l’espace. Cependant, grâce à la réalité augmentée, les procédés commencent à changer.

Ford a récemment annoncé que ses concepteurs utilisaient depuis un an le casque holographique de Microsoft pour changer rapidement la taille, la forme et la texture de différents éléments de design sans avoir besoin de passer des semaines et même des mois à travailler sur un nouveau modèle en argile. Dans ces casques sans fil, l’équipe voit un hologramme recouvrant soit un modèle en argile, soit un vrai véhicule. Les concepteurs peuvent ensuite faire défiler diverses options pour voir à quoi elles ressemblent dans différents angles.

« C’est incroyable de pouvoir combiner les anciens modèles en argile et les nouveaux hologrammes, puisque cela permet aux concepteurs de gagner du temps, d’expérimenter et de modifier rapidement leurs projets pour produire des véhicules encore plus stylisés et astucieux », a affirmé Jim Holland, directeur de l’ingénierie des composants et des systèmes, dans un communiqué. « Le casque holographique de Microsoft est un outil puissant pour les concepteurs, qui continuent de réinventer les véhicules et les expériences de mobilité en cette période de grands changements », a-t-il ajouté.

Évidemment, l’annonce est une affaire de relations publiques visant en grande partie à bien faire paraître Ford et Microsoft, mais le fait que cette technologie soit réellement utilisée est extraordinaire. Nous avons vu des choses semblables être réalisées par le passé avec la réalité virtuelle, mais cette technologie fonctionnait avec des lunettes beaucoup plus lourdes et de gros fils. Il était également impossible de déposer un hologramme sur un objet physique.

Pour résumer, l’avenir est à nos portes. Et c’est génial.

Source : Ford