Essais Premiers essays

Essai du Toyota Tacoma TDR Pro Hors route 2017

Toyota rend les choses faciles... très faciles

Toyota rend les choses faciles... très faciles

Le regain de popularité des camions et VUS axés sur la conduite hors route couverts par une garantie d’usine est tout simplement fabuleux. Ces véhicules, comme le Toyota Tacoma TDR Pro 2017, présentent des profils naturellement élevés (les flancs de leurs pneus ont aussi tendance à être élevés également) et une excellente valeur de marché. Ils peuvent, de plus, être utilisés pour emmener la famille et les amis dans la nature et loin des tracas du quotidien tout pavé. Si vous aimez parcourir les sentiers, aucune joie n’est plus grande que celle de partager un camion et un sentier cahoteux avec vos êtres chers.

Les pneus Goodyear Wrangler All-Terrain Adventure avec Kevlar n’ont jamais touché le pavé lors de nos essais à bord du Tacoma TRD Pro et le camion semblait totalement dans son élément. Imaginez ceci. Un camion tout-terrain qui demeure hors route. Pour atteindre le niveau de spécifications TRD Pro, l’ossature d’un Hors route TRD à cabine double a été dotée de nouvelles jantes de 16 pouces, d’une suspension souple, d’un système d’échappement après catalyseur, d’une plaque de protection TRD à l’avant avec panneau permettant l’accès au carter d’huile et a été rehaussée d’améliorations esthétiques et fonctionnelles diverses. En réponse aux commentaires de quelque 1200 clients qui avaient fait l’achat du premier Tacoma TRD Pro, des sièges en cuir ont été ajoutés dans le nouveau modèle afin de faciliter le nettoyage. (Le Tacoma TRD Pro 2015 présentait des sièges en tissu.) Utilisant la construction des sièges de la version Limited, Toyota a remplacé le cuir brun hickory par du cuir noir et a ajouté des surpiqûres rouges contrastantes, un logo TRD Pro a aussi été « tatoué » sur l’appui-tête.

2017 Toyota Tacoma 4x4 TRD Pro front three quarter 11

Une fois installé dans le siège du conducteur, difficile de ne pas ressentir cette impression d’invincibilité. Bien qu’il porte les mêmes pneus Goodyear de série que le Hors route TRD, le TRD Pro n’offre pas du tout la même sensation de conduite. C’est peut-être psychologique, ou peut-être est-ce à cause de ce soulèvement de 2,5 cm au niveau de l’essieu avant, gracieuseté des ressorts hélicoïdaux TRD qui s’enroulent autour des amortisseurs Fox de 6,3 cm. À l’arrière, les ressorts à lames, les mêmes que l’on retrouve dans le Hors route TRD, sont supervisés par une autre paire d’amortisseurs Fox de 6,3 cm (1,3 cm plus imposant que ceux de l’ancien modèle). La garde au sol demeure identique à celle des autres modèles de la gamme de véhicules Tacoma actuelle : 23,9 cm calculés au différentiel arrière. Elle ne pourra s’élever davantage sans que des changements soient apportés au différentiel, à l’essieu, à la suspension ou à la hauteur des pneus. Géométriquement, les modifications subies par le TRD Pro poussent les angles d’approche, de fuite et de rampe du camion de 32/24/21 degrés pour le Hors route à 35/24/26 degrés pour le Pro afin de réduire les chocs sur la plaque de protection et de conserver sensiblement le même niveau d’accrochage de l’attelage de remorque.

La stabilité et le pardon constituent les éléments clés de l’industrie du hors route et le Tacoma TRD Pro 2017 excelle dans ces deux domaines. Nos vitesses étaient limitées par le terrain (la boue hawaïenne, la pierre ponce et les rochers ralentissent le parcours) et la condition de la surface (rarement avons-nous poussé le camion à plus de 65 km/h), mais les premières impressions que nous a laissées le véhicule nous laissent croire que des améliorations significatives ont été apportées sur le plan de la dynamique de conduite par rapport à l’ancien modèle, la nouvelle version présente un habitacle à la finition et à l’habitabilité accrues. Le nouveau TRD Pro ne se balance pas autant d’avant en arrière lors du démarrage ou du freinage que ces prédécesseurs, ce qui permet au conducteur de se concentrer davantage sur la direction. On a toutefois remarqué que la partie arrière de la version 2015 dérapait plus facilement que celle du modèle 2017 lorsque l’on enfonçait l’accélérateur. Le camion ne dérape pas trop et se contrôle assez facilement avec le volant et l’accélérateur. Lors d’un contre-braquage, l’effort sur la direction du volant est élevé comparé à celle nécessaire dans les camions intermédiaires de GM, et ce n’est pas comme s’il y avait une énorme différence tactile entre la direction du Tacoma, du Chevrolet Colorado et du GMC Canyon. Les sensations de la route sont bien transmises au conducteur par le volant et le siège, ce qui facilite le positionnement du camion lors de manœuvres à des vitesses allant de basses à moyennes. Nous sommes impatients de vérifier l’affirmation selon laquelle les amortisseurs Fox « améliorent le débattement de la suspension et la résistance au talonnage » en essayant le véhicule dans le désert près du quartier général de Motor Trend, à El Segundo en Californie.

Il est facile d’actionner simultanément l’accélérateur et la pédale de frein du Tacoma TRD Pro avec le pied droit (c’était aussi avec des bottes de randonnée), l’opération s’effectue plus aisément lorsque la boîte de transfert est en bas régime. À basse vitesse, le chevauchement des pédales ne trouble pas les fonctions de sécurité électroniques du Tacoma. Voilà qui est cependant particulièrement intéressant parce que la boîte de vitesses manuelle à six rapports mérite d’être essayée avec sa course du levier de vitesses bien équilibrée. Il s’agit d’une transmission idéale pour le marché de la côte est et les passionnés de conduite hors route qui désirent effectuer eux-mêmes le changement de rapports et qui sont prêts à payer pour équiper leur camion de la boîte manuelle. Sachez cependant que vous perdrez les fonctions des systèmes d’assistance à la conduite hors route comme le sélecteur de mode multiterrain et le régulateur de vitesse lente si vous optez pour la boîte manuelle plutôt que pour l’automatique. Le compétent moteur V6 de 3,5 litres à cycle d’Atkinson est toujours heureux de parcourir la courbe de puissance. Toutefois, la puissance à très basse vitesse que l’on recherche pour les manœuvres lentes et constantes sera plus rapidement disponible avec l’ancien moteur V6 de 4,0 litres, moins raffiné, qui animait l’ancien Tacoma. Sans la vitesse et la taille impressionnantes – caractéristiques que possède son compagnon d’écurie, le Tundra TRD Pro à moteur de 5,7 litres – le Tacoma est (et a toujours été) un véhicule fantastique et accessible avec lequel introduire les néophytes de la conduite hors route à un nouveau monde des plus excitants.

2017 Toyota Tacoma 4x4 TRD Pro front three quarter uphill

Examiné dans son ensemble, l’aspect le plus dérangeant du Tacoma TRD Pro 4×4 2017 est peut-être son prix : de base, il en coûte 52 259 $ pour repartir avec le camion équipé de la boîte de vitesse manuelle et 55 554 $ pour rouler au volant du modèle à boîte automatique à six rapports. La version Hors route TRD présentant un style de cabine et une longueur de plateau similaire affiche un prix de base inférieur d’environ 15 000 $ à celui de son homologue Pro. Malheureusement, c’est comme ça que le marché fonctionne. Les Chevrolet Colorado, GMC Canyon et Honda Ridgeline offrent tous des modèles à prix comparables et même plus élevés que ceux du TRD Pro.

Nous pensons donc que le tout nouveau TRD Pro n’aura aucune difficulté à trouver preneur. Aucun des trois camions concurrents susmentionnés n’est aussi incroyablement au point en matière de conduite hors route que le Tacoma ni ne projette aussi bien l’image dure et brutale que ce dernier. Si l’on tient compte du fait que 45 % des acheteurs actuels de Tacoma sont déjà d’anciens clients de Toyota, que l’on ajoute à cela que le camion fait partie des modèles les plus vendus de la marque, proposer un Tacoma TRD Pro de nouvelle génération est probablement l’une des décisions commerciales les plus faciles que pouvait prendre le constructeur nippon.

2017 Toyota Tacoma 4x4 TRD Pro front three quarter 06

Toyota Tacoma TDR Pro 4×4 2017
GAMME DE PRIX DE BASE 52 259 $ à 55 554 $
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Camion à 4 portes pour 5 passagers, moteur à l’avant, quatre roues motrices
MOTEUR V6 de 3,5 L à DACT et 24 soupapes, 278 chevaux et 265 lb-pi de couple
BOÎTES DE VITESSES Manuelle ou automatique à 6 rapports
POIDS À VIDE 2018 kg (selon le constructeur)
EMPATTEMENT 324 cm
LONGUEUR X LARGEUR X HAUTEUR 539,2 x 191 x 181,9 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,1 secondes (selon Motor Trend)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 13,1 à 13,8/10,2 à 11,8/11,8 à 13,1 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 116,6 à 123,5/91,7 à 105,4 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 273 à 299 g/km
MISE EN MARCHÉ EN AMÉRIQUE DU NORD Actuellement offert