Actualités Geneva Salons de l'auto

Aperçu du Santa Fe 2019 avant son dévoilement mondial à Genève

Allure sportive et technologies de sécurité supplémentaires

Allure sportive et technologies de sécurité supplémentaires

Le Santa Fe 2019 redessiné fera sa première mondiale au Salon international de l’automobile de Genève, en mars, et Hyundai vient tout juste de publier une aguiche présentant le nouveau profil et les nouvelles lignes de carrosserie de son VUS.

Lorsqu’on le compare au modèle actuel, le Santa Fe illustré dans l’aguiche présente des phares amincis et des feux arrière redessinés. Une nouvelle ligne proéminente et continue longe les côtés, des phares aux feux arrière. La distance du centre de l’essieu avant à la base du pare-brise paraît allongée, créant une allure sportive, tout comme la ligne de toit étirée vers l’arrière.

Le Santa Fe existe depuis 2013 et a fait l’objet d’une refonte en 2017. Dans le segment très concurrentiel des multisegments à trois rangées, être stagnant n’est pas une bonne stratégie. Le Santa Fe offre un bon rapport qualité-prix, mais semble ne jamais sortir du lot. Récemment, dans un article Premier essai du Santa Fe 2017 Limited, nous avons déclaré ceci : « Le Santa Fe paraît plus vieux que son frère plus stylé [Kia Sorento], surtout lorsque l’on compare les commandes intérieures. Sa conduite qui laisse un peu à désirer et sa lente réactivité du moteur n’aident pas et annulent même les efforts du constructeur à moderniser le véhicule redessiné. »

Le Santa Fe actuel est propulsé par un moteur V6 de 3,3 litres développant 290 chevaux et 252 lb-pi de couple, combiné à une boîte de vitesses automatique à six rapports, et nous espérons que le Santa Fe redessiné garde le même moteur V6, mais qu’une nouvelle boîte automatique à huit rapports y soit ajoutée, comme sur le Kia Cadenza et le Kia Sorento 2019 mis à jour.

Selon Hyundai, le Santa Fe 2019, de la quatrième génération, offrira encore un ensemble de technologies d’aide à la conduite, mais sera équipé d’une nouvelle fonction d’alerte de présence à l’arrière (Rear Occupant Alert), qui surveille les sièges arrière afin de détecter la présence de passagers et en avertit le conducteur lorsqu’il sort du véhicule. Il sera également doté d’une fonction de freinage arrière automatique : si le conducteur ne réagit pas à l’alerte de circulation transversale à l’arrière pendant qu’il recule, le système freinera automatiquement afin d’éviter une collision. Le freinage arrière automatique est une caractéristique que de nombreux constructeurs automobiles n’offrent pas encore, mais Subaru et Nissan font partie des marques non de luxe qui l’offrent.

Hyundai doit encore annoncer la date de mise en vente du Santa Fe 2019, mais ne soyez pas surpris s’il arrive dans les établissements avant la fin de l’année 2018.

Source : Hyundai