Listes de voitures

13 choses que vous ignoriez au sujet de la Karma Revero 2018

It might look familiar, but the Karma Revero takes a new direction from the Fisker Karma

It might look familiar, but the Karma Revero takes a new direction from the Fisker Karma

Nous nous sommes récemment rendus à Laguna Beach, en Californie, afin d’être parmi les premiers à essayer la nouvelle Karma Revero 2018, une voiture hybride rechargeable (VHR) de luxe. Mais avant tout, voici ce que nous avons appris au sujet de la voiture.


Ne l’appelez pas Fisker

Détrompez-vous : malgré les ressemblances, cette voiture de grand tourisme hybride rechargeable de luxe n’est pas la Karma de Fisker. Après la faillite de Fisker Automotive en 2013, le fournisseur de pièces chinois Wanxiang a racheté les actifs de l’entreprise pour 149,2 millions de dollars américains et créé Karma Automotive. Un milliard de dollars américains en développement plus tard, voici la Karma Revero 2018.


Des voitures qui amassaient la poussière

Après la vente des actifs de Fisker, près d’une centaine de Fisker Karma ont été « trouvées », partiellement assemblées, à différents entrepôts en Finlande et au port de Zeebruges, en Belgique. Mais plutôt que d’essayer de désassembler ces véhicules, de faire le tri des pièces et de les utiliser pour construire les Revero, le constructeur a éliminé les voitures de manière responsable.


Un air de famille

Exactement 2349 Fisker Karma 2012 ont été construites, et Karma Automotive a communiqué avec tous les propriétaires qui ont pu être retrouvés. Le constructeur a créé différentes mises à jour des logiciels et des matériaux et mis en place un programme de véhicules d’occasion certifiés pour les modèles 2012.


Près de Perris, en Californie

Au départ, l’entreprise possédait 20 employés; 38 mois plus tard, elle emploie 850 personnes, dont 180 à l’usine, et espère atteindre la barre des 1000 employés d’ici la fin de l’année. Située à Moreno Valley, en Californie, tout près la March Air Reserve Base de Perris, la seule usine du constructeur assemble actuellement une Revero par jour. Lorsqu’elles fonctionneront à plein rendement, les installations devraient produire 10 voitures par jour.


Onze points de vente

Onze établissements offriront les premières voitures. S’ils ne veulent pas se rendre à la salle d’exposition de l’usine à Irvine, en Californie, les intéressés pourront se procurer la Revero auprès de certains concessionnaires à Pasadena, à Detroit, à Chicago, à Fort Worth, à Atlanta, à West Palm Beach, à Miami, à Philadelphie, à Montréal ou à Toronto. Certains établissements seront indépendants, tandis que d’autres offriront la Revero parmi d’autres modèles de luxe et exotiques.


Pas de centres d’appels et de messages acheminés

Chaque client sera servi et accompagné par un représentant de l’expérience client dès les premières étapes et pour l’ensemble du processus, c’est-à-dire l’achat, la livraison, l’entretien, l’assistance routière, la conclusion du voyage, etc. Les conducteurs pourront compter sur les conseils et services du même représentant de Karma pendant toute la durée de leur expérience propriétaire.


Un voyage en Californie

À l’instar d’autres marques qui offrent des programmes de livraison européenne, Karma offrira à partir de la deuxième moitié de l’année un programme de livraison californienne, qui comprendra, en plus de la livraison du véhicule, un voyage d’une semaine dans la grande région de Los Angeles, l’hébergement dans un hôtel de luxe, un « aperçu de Los Angeles et de Hollywood », une visite guidée en voiture, une visite de l’usine et du siège social et plus encore.


L’énergie solaire

Contrairement à ceux de la Fisker Karma, qui n’alimentaient que certains accessoires de l’habitacle, les panneaux solaires du toit de la Revero sont branchés au bloc de batterie pour fournir jusqu’à 200 watts d’électricité, soit environ 5 km supplémentaires lors d’une journée ensoleillée.


Du cuir et de la boiserie

L’intérieur de la Revero est recouvert de cuir Bridge of Weir (d’Écosse). La voiture devient donc le plus récent modèle d’une longue lignée à être garni du célèbre cuir. Si la version choisie comprend des garnitures intérieures en bois, Karma utilise le bois d’arbres tombés.


Comme un flocon de neige

Chaque insigne Karma est peint à la main par un artiste, ce qui signifie que chaque voiture est unique.


Un cryptage signé BlackBerry

La Revero est l’une des trois voitures réellement connectées offertes dans le monde (Tesla et Rimac offrent les deux autres). Son cryptage réalisé par Certicom, une filiale de BlackBerry, ajoute un élément de sécurité supplémentaire à la transmission bidirectionnelle de données assurée par le logiciel QNX.


Sécurité certifiée

Afin d’être vendue aux États-Unis, la Revero doit répondre aux Federal Motor Vehicle Safety Standards, soit les normes définies par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA). La NHTSA pourrait décider de faire passer des essais de collision à la Revero; on connaîtra les résultats le cas échéant.


La BA de Karma

C’est du jamais vu dans l’industrie : Karma s’est portée volontaire pour assumer la responsabilité d’un rappel de coussins gonflables émis par la NHTSA à l’intention d’un autre constructeur. En effet, Karma Automotive s’est engagée à effectuer les travaux et à débourser les frais liés au remplacement du coussin gonflable du côté passager de la Fisker Karma 2012, et ce, même si elle n’était pas dans l’obligation légale de le faire.

Nous allons bientôt vous partager nos Premières impressions de la Karma Revero 2018.